Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Néosapiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
raymond
accro
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 37
Localisation : LAVAL (53)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Néosapiens   Mar 26 Juin - 23:50

Bonsoir,

pour ce que ca intéresse, la sortie d'un nouveau magazine "Néosapiens" qui en est à son numéro 2.

je vous mets le lien du site web.
le magazine "papier" est en vente en kiosque.

voili voilou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: Néosapiens   Mer 27 Juin - 18:49

Intéressant en effet.

Citation :
Weronika Zarachowicz, dans Télérama du 16 décembre dernier, ne répond pas à cette question, mais c’est celle qui m’est venue à l’esprit après le lecture de son très bel article sur « Le silence des intellectuels français » à propos de l’écologie. Tout commence avec les gesticulations médiatiques de Nicolas Hulot, ayant fini par réveiller les médias, et dans leur sillage les politiques. Selon l’auteure, les philosophes et intellectuels français s’illustrent eux par leur absence, laissant depuis des lustres le champ prospectif de la réflexion sociale aux explorateurs et aux scientifiques. Impossible de nier. Peu sont ceux qui voient un peu plus loin que le bout de leur nez, à l’exception peut être d’Albert Jacquard, non cité dans l’article.

Ce que ne dit pas cette enquête, parce que ce n’était pas son objectif, c’est que le débat ouvert par la menace de M. Hulot de se présenter aux prochaines élections présidentielles, a pour principale conséquence de dépolitiser l’écologie. Avec son pacte, Nicolas Hulot souhaite rallier l’ensemble de la classe politique faisant de l’écologie une priorité non partisane. L’urgence est telle que, selon lui, elle mérite consensus. Je ne dis pas le contraire. La suite est toutefois moins réjouissante. L’écologie en France est encore très tendance « petites fleurs, tableau noir et encrier ». Le passéisme est légion. Le discours dominant consiste à vouloir rétablir une nature passée. C’est le syndrome de l’Eden. C’était mieux avant, tout le monde le sait bien…

C’est là le second écueil du discours dominant actuel : édulcorer les aspects sociaux liés à l’environnement. Nous avons le devoir de dire à nos concitoyens que notre mode de vie est à l’origine de la menace écologique ; que la répartition des richesses naturelles à l’échelle mondiale est injuste ; que l’homme est une menace pour lui-même. Et plutôt que de vouloir faire marche arrière, retrouver ces paradis perdus que les émissions de télé nous montrent à loisir, construisons notre avenir commun. L’absence d’un discours intellectuel est cruelle. Nous manquons en effet de théoriciens de l’avenir, de politiques avec un projet de société et non pas de politiques gestionnaires de l'économie. L’homme, au fil de l’évolution, est devenu le jardinier de la Terre, pas uniquement son locataire. Qui nous dira que le défi qui nous attend est comparable à celui de l’évolution ? Qui nous dira que notre espèce devra s’adapter en à peine plus d’une génération ? Qui nous promettra du sang et des larmes ?

Yves Vilagines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Néosapiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Forums Spécifiques :: Forum Ecocitoyenneté & Ecomobilité-
Sauter vers: