Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Route verte du Québec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wingbatwu
Bent junky
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : Ottawa, Ontario, Canada
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: La Route verte du Québec   Mer 25 Juil - 17:26

Un article pour ceux que ça pourrait intéresser...

http://www.cyberpresse.ca/article/20070725/CPVOYAGES/707250748/1016/CPVOYAGES

Le mercredi 25 juillet 2007

Découvrir le Québec derrière le guidon

Sophie Ouimet-Lamothe

La Presse

Cyclistes, à vos vélos. Le 10 août, Vélo Québec inaugurera la Route verte, la plus grande piste cyclable en Amérique du Nord. Ça tombe bien : c'est au Québec qu'on pédale le plus sur le continent.

À quelques jours de l'inauguration, La Presse a demandé à quatre journalistes d'enfourcher leur vélo. Mission: sillonner un segment des 4300 kilomètres de la Route verte. À partir d'aujourd'hui, et pour les trois prochains jours, ils nous parlent de ce qu'ils ont vu. Et vécu.

C'est l'histoire d'un vieux rêve. Le 10 août, Vélo Québec inaugurera la Route verte, un réseau de pistes cyclables qui traverse la province d'un bout à l'autre. Longue de 4300 kilomètres, elle aura nécessité 12 ans de travaux et coûté 100 millions de dollars.

En quoi consiste cette piste cyclable dont le nom est sur toutes les lèvres? «La Route verte, c'est une épine dorsale, explique Patrick Howe, responsable des relations avec les médias chez Vélo Québec. Un paquet de pistes régionales et municipales s'y rattachent.» À la fin de l'été, 16 régions du Québec seront ainsi reliées.

D'un lieu à l'autre, la Route verte revêt différents visages. Les pistes cyclables, complètement séparées de la circulation automobile, comptent pour presque la moitié du réseau. Elles sont souvent aménagées sur d'anciennes voies ferrées.

Le reste du temps, les cyclistes côtoient les automobilistes. Les routes principales sont dotées d'accotements asphaltés d'au moins un mètre de largeur. Sur les routes secondaires où la circulation est faible - moins de 2000 voitures par jour - les cyclistes partagent la même voie que les voitures.



Une vision



La Route verte est le fruit de plusieurs années de travail. Vélo Québec en développe l'embryon depuis 1992. «On avait un grand schéma qui montrait toute la province et les petits bouts qui existaient déjà. On cherchait comment relier les régions entre elles», explique Jean-François Pronovost, directeur général de Vélo Québec Association.

Le projet de la Route verte est accepté en 1995 par le ministère des Transports. À l'époque, elle compte moins de 1000 kilomètres de pistes, dont le P'tit Train du Nord, inauguré cette année-là. Pendant 12 ans, Vélo Québec travaille d'arrache-pied, de concert avec les 320 municipalités concernées, sur le tracé de la plus longue piste cyclable en Amérique du Nord.

À la fin de l'été, la Route verte sera complétée à 90 %. Sauf qu'il ne faut pas crier victoire trop vite, prévient M. Pronovost. Un tel réseau, ça s'entretient. Et pas n'importe comment!

«Il ne suffit pas de se dire: bravo, la Route verte est terminée! Il faut se préoccuper de sa pérennité, et en améliorer certaines parties», souligne-t-il. «La Route verte, ce n'est pas juste des infrastructures cyclables, c'est aussi un concept, renchérit Patrick Howe. On doit lui développer une âme.» Pas de vie, pas de succès, soutient-il.

Le réseau cyclable pourrait aussi donner un coup de pouce au portefeuille des régions. Selon une étude publiée par Vélo Québec en 2005, le touriste québécois dépense quotidiennement 66 $ en vacances; le cyclotouriste, lui, en moyenne 83 $ par jour.

«Les commerçants ont constaté que les cyclotouristes sont de bons consommateurs, indique Patrick Howe. Souvent, les autos passent à 90 km/h devant les commerces. À vélo, on s'arrête en quelques mètres seulement.»

Les dirigeants de Vélo Québec ne s'en cachent pas: ils espèrent aussi que des visiteurs étrangers viennent pédaler chez nous. «Un des buts de la Route verte est de positionner le Québec comme une destination cyclotouristique», dit Jean-François Pronovost.



Un amour qui ne se dément pas



Quatre-vingt-six pour cent des habitants de la province ont utilisé une bicyclette au moins une fois dans leur vie, révèle l'étude de Vélo Québec. M. Pronovost ne sait pas exactement pourquoi les Québécois vouent un tel amour à la bécane. Selon lui, l'apparition des pistes cyclables a certainement contribué à la popularité du vélo.

Il évoque aussi l'effet printanier. «L'hiver est tellement dur que lorsque le printemps arrive, on a envie d'être dehors.»

Le Québec est l'endroit où on pédale le plus sur le continent. Selon la même étude, les Québécois font, en proportion, deux fois plus de vélo que les Américains. Les sportifs du mollet sont aussi une fois et demie plus nombreux au Québec qu'en Ontario ou en Colombie-Britannique.

L'aboutissement du projet coïncide avec les 40 ans de Vélo Québec. «C'est une grosse année pour notre organisation. On a le coeur à la fête», conclut Patrick Howe.



Six jeunes partent à l'aventure



Dans la foulée de l'inauguration, Vélo Québec a envoyé six mordus de vélo sillonner la Route verte. Hier, une conférence de presse soulignait leur passage à Montréal.

Âgés de 18 à 29 ans, les participants ont été recrutés dans les cégeps et universités du Québec. «On cherchait des candidats qui voulaient découvrir des régions et rencontrer des gens», explique France Dumesnil, chef d'équipe de l'expédition. Et ils se sont découvert un bon esprit de groupe. «On est une belle gang, lance Véronique Renaud, une des cyclistes. La chimie est bonne.»

Depuis le grand départ, il y a deux semaines, ils ont vu 350 kilomètres de paysages. Leur périple se poursuivra jusqu'à l'inauguration de la Route verte.

Bienvenue cyclistes!

En 2005, Vélo Québec crée une certification hôtelière, «Bienvenue cyclistes!», pour les amateurs de vélo. Les établissements qui reçoivent le label sont tenus de répondre à certains standards. Par exemple, ils doivent offrir un abri verrouillé pour les bicyclettes et être équipés d'outils pour les réparations mineures. Certains vont même jusqu'à concocter des menus riches en protéines à leurs hôtes sportifs! Les établissements certifiés sont sis à proximité de la Route verte ou d'autres pistes cyclables. Les hôtels, les gîtes et même les campings peuvent recevoir le label. Selon Patrick Howe, de Vélo Québec, la demande est telle qu'à ce jour, plus de 400 établissements ont reçu la certification.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: La Route verte du Québec   Mer 25 Juil - 21:33

Kool bravissimo

En BC sûr qu'ils n'aiment pas le vélo, ils passent leur temps à les casser sur des sortes de tremplins gniark

Et c'est pas des protéines qu'il faut bouffer, ça c'est pour les culturistes qui ont la même pharmacie que les mecs du TDF.

Pour les repas c'est des apports glucidiques qu'il faut voui

Ah ces journalistes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: La Route verte du Québec   Mer 25 Juil - 22:57

C'est vrai que si tu mets des boeufs morts devant ta charrette d'ira pas bien vite mort de rire
En clair les protéines c'est en résumé pour faire du muscle, les glucides par contre c'est l'énergie grâce à laquelle ils servent à quelque chose (à par faire joli bravo ).

Je sais pas vous, mais moi ça m'inquiète un peu de voir que beaucoup beaucoup de gens se réfèrent aux journalistes, sachant qu'à chaque fois que l'on vit réellement ce qu'ils raconte, on s'aperçoit que ça ne les dérange pas de dire nimporte quoi... (par exemple le vélo couché spécial femme, à 3 roues, dans l'article alsacien il n'y a pas longtemps) danse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Route verte du Québec   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Route verte du Québec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ça fait rêver... [Route verte, Québec]
» La Route Verte Epinal 2015 : les résultats
» forges - dieppe
» Moto Verte au Québec!
» Paris-Londres via une voie verte dès 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Rubriques Générales :: Régions-
Sauter vers: