Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A tribute to AL GORE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: A tribute to AL GORE   Sam 13 Oct - 12:18

Ce n'est pas pass'que que le brâââve homme, déjà oscarisé, est désormais nobélisé qu'il ne faut surtout pas hésiter à nous pencher sur les multiples facettes du personnage qui pourrait bien être le cache-sexe, que dis-je, la personnification même du développement durable à la sauce néolibéral.

Au royaume des Tar-truffes, les Al-Gorets sont rois...

Une petite mise en bouche musicale avec ce clip de Rage Against The Machine, malicieusement orchestré par Mickael Moore, et où l'on découvre éberlué le clonage idéologique entre les deux candidats à la présidentielle de 2000. L'on comprend mieux alors que les américons aient préféré (à une minuscule majorité fort probablement truquée cependant) la bonne vieille démagogie nationale-libérale du conservateur à celle un peu plus frelatée du "démocrate" (entre Ségo et Sarko, les français ne s'y sont pas trompés non plus...). La première allocution de Gore dans le clip est spécialement dédiée aux bouffons d'Oslo puisqu'il y réaffirme sa conviction pour la peine de mort...

Distraction : http://www.dailymotion.com/visited/search/testify/video/xaj2s_rage-against-the-machine_music

Pour revenir sur "Une vérité qui dérange", dont nous avons déjà causé ici et qui vaudra au Héron d'être cité dans les livres d'histoire pour les prochains siècles avec sa formidable conclusion sur le débat...
zehéron a écrit:
c'est pourquoi on a besoin d'un sebdenantes en dictateur de l'écologie, chevauchant fièrement son M5 (après un énième bricolage du guidon) : une bonne vieille tyranie comme dans'l'temps, et même pire : ou l'on obligerait les conducteurs de 4x4 à labourer la terre à main nue tout en "déclamant" du nicolas hulot ou du dominique voynet...
... bref pour en revenir au message du film, il semblerait bien qu'une subtilité nous ait échappé ; mais heureusement pour nos pauvres cervelles intoxiquées, l'organe de la décroissance orthodoxe veille au grain...

Réflexion : http://www.decroissance.org/?chemin=textes/algore

Sophie Divry a écrit:
Malheureusement, la brillante démonstration d'Al Gore se finit en eau de boudin par une séquence pathétique où il démontre que le protocole de Kyoto permettrait à l'industrie automobile américaine de vendre plus de voitures et de prendre des parts de marché à la Chine ! L'analyse demeure purement néolibérale et environnementale. Les injustices sociales ne sont jamais évoqués. Aucune solution véritable n'est présentée, à part construire des gentilles voitures verte démocrates pour remplacer les méchantes voitures polluantes républicaines. Preuve que l'ex-vice-président des Etats-Unis resté imbibé de l'idéologie contemporaine, il termine en invoquant la toute puissance de la technoscience pour sauver le monde. A aucun moment ne sont abordées les causes sociales, humaines ou culturelles de la crise écologique. On ne parlera pas non plus de décroissance, cela dérangerait vraiment trop.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais !... C'est toujours pareil avec les vertueux, la vertue, c'est surtout pour les autres, et Al à maintenant cette fameuse petite tache si énervante sur son si beau costume en fibre bio-équitable...

Consommation : http://www.terra-economica.info/Une-petite-tache-sur-le-costume-d,3024

Citation :
Malheureusement, voici une ombre au tableau. Car selon un club de réflexion américain - le Tennessee Center for Policy Research (TCPR) [sous-marin conservateur] - Al Gore est un grand pollueur. Son domaine de Nashville (Tennessee) afficherait, pour 2006, une consommation de 221 000 kilowattheures d’électricité, contre 10 656 kWh pour la moyenne des Etats-Uniens. Pire, cette consommation serait en hausse de 13,4% par rapport à 2005.

Même le Figaro c'était d'ailleurs fait un plaisir de relayer l'info avec un titre enjoué : Al Gore, intermittent de la cause écologiste ?

Non vraiment, y'a pas à dire, les vaches sont foutrement bien gardées... en attendant d'être catalysées... gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: A tribute to AL GORE   Sam 13 Oct - 13:07

Oh meuuuuhhh non, on ne peut pas dire ça gniark

Il veut changer le système de l'intérieur eh l'autre et son film est une avancée pour la prise de conscience d'un éventuel problème environnemental. C'est super pédagogique.

La différence entre Gore et Hulot? Il y en a un qui est encore en poste et l'autre pas banane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: A tribute to AL GORE   Sam 27 Oct - 0:24

Citation :
[...]pour avertir, pour informer, pour analyser, la recherche et la science ne payent plus. Il faut un Oscar, un personnage télégénique et une belle musique, bref, dramatiser la réalité pour la dévoiler, la retranscrire pour la dénoncer. Le succès des films de Michael Moore, si l’on exclut l’odieux Sicko, plantade française de l’année, est un des témoignages de cette prise de « parole » de l’image et des constructions visuelles face aux penseurs.

Au-delà du discours assez méprisant (et méprisable) qui consiste à prendre la bêtise et la crédulité du public comme point de départ, forçant les hommes de politique et de science à faire du spectacle, on constate que la politique baptise sans cesse davantage l’image comme son gagne-pain mais aussi son dernier recours. Le GIEC est passé à la trappe dans l’histoire. Il est bien trop tôt pour savoir si, en terme d’action politique, ce prix Nobel aura une réelle influence sur les pays refusant de signer les protocoles de Kyoto par exemple, ou restera la consécration d’un homme, de son tour du globe, et d’une pédagogie à la petite semaine qui préfère le montage romanesque à l’explication. Une dernière question nous brûle les lèvres : à quand Michael Moore prix Nobel d’économie ?

http://www.critikat.com/article1648.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: A tribute to AL GORE   Mar 13 Nov - 0:56

Le prix Nobel est une ordure ?...

http://www.fahayek.org/index.php?option=com_content&task=view&id=1646&Itemid=1

Citation :
Revenons à Al Gore, et à son film du même nom. Un tribunal du Royaume Uni vient de statuer sur la valeur scientifique de cette pellicule dans une affaire qui fait honneur, quelque part, aux institutions britanniques.

Le gouvernement avait décidé de demander aux écoles la projection du film d'Al Gore à tous les élèves du système scolaire. Or, un parent a décidé d'attaquer cette décision au motif qu'elle portait atteinte à l'obligation légale de l'enseignement de ne pas participer à des tentatives d'endoctrinement (curieusement, de telles dispositions n'existent pas en France). La présentation du film de Gore ne pouvait, selon ce père, s'apparenter à de l'information, mais à de la propagande, et ne pouvait être présenté aux élèves que précédé d'un avertissement sur son caractère "one sided" et conjointement avec des points de vue opposés. (merci à Bafweb pour la traduction du jugement)

Le juge a donné raison au père, au motif que:


"Pour pouvoir diffuser ce film, (la cour décide que) le Gouvernement doit modifier le guide de diffusion aux enseignants ("Guidance Notes to Teachers") pour mettre en évidence que : 1/ le film est une oeuvre politique qui ne montre qu'un seul point de vue 2/ si les enseignants présentent le film sans le signaler clairement, ils peuvent se trouver en violation de la section 406 de l' Education Act 199 et coupables d' endoctrinement politique. 3/ Onze inexactitudes doivent être en particulier portées à l'attention des enfants des écoles"

Ces onze inexactitudes révélés par les débats qui ont eu lieu lors du jugement portent sur des affirmations infondées d'Al Gore, qui réduisent singulièrement la valeur scientifique de son "travail"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A tribute to AL GORE   

Revenir en haut Aller en bas
 
A tribute to AL GORE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vend veste gore tex militaire (vendue)
» Gants Gore-Tex et poignées chauffantes
» attention c est du gore extreme...
» GORE bike wear
» Spa tribute festival

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Forums Spécifiques :: Forum Ecocitoyenneté & Ecomobilité-
Sauter vers: