Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Masse critique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Masse critique   Mer 24 Oct - 0:22

... oui, mais z'à Chicago...

http://www.dailymotion.com/typicaltrip/video/x37404_critical-mass-chicago_street

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
laurent44
confirmé


Nombre de messages : 11
Age : 44
Localisation : frossay
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Masse critique   Mer 24 Oct - 2:53

vraiment excellent ! chapeau
A quand la même chose à Nantes ? gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: Masse critique   Mer 24 Oct - 9:34

A Nantes, la première Vélorution avait suscité l'espoir d'une action cycliste non subventionnée par la municipalité avec une mobilisation correcte (ah Jean-Marc, ses bandes électorales, sa ville cyclable, sa "concertation" sur les aménagements de voirie, son tram qui nie la cyclabilité, sa rue de Strasbourg modèle...).

Les suivantes, quand elles n'étaient purement et simplement annulées, montraient une "décroissance" constante de l'effectif, jusqu'à finir à 6!!!

J'y suis allé pendant près d'un an, quand je le pouvais et j'y ai cotoyé une sommité de l'écologie virtuelle nantaise à deux trois reprises.

Plus question maintenant d'aller faire le guignol le samedi quand le centre est de surcroît fermé aux bagnoles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
denis_68
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1437
Age : 57
Localisation : Kingersheim Alsace 68
Monture(s) : Baron XS
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Masse critique   Mer 24 Oct - 10:30

le tandem VC avec 2 remorques derrière ça doit être marrant en ville ou sur les petites routes ! hé hé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/denis68
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Masse critique   Lun 1 Sep - 19:13

Sera-ce le classique doigt pied dans l'engrenage ?... p'tet bin qu'oui

July 2008 Seattle
http://en.wikipedia.org/wiki/Critical_Mass#July_2008_Seattle
http://www.king5.com/localnews/stories/NW_072508WAB_car_vs_cyclists_KC.262be9a.html



July 2008 NYC
http://en.wikipedia.org/wiki/Critical_Mass#New_York_City

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Masse critique   Lun 12 Oct - 23:16

Citation :
Seysses, le 11 janvier 2008

Cher ***,

Allez, je vais t’expliquer en détails sommaires comment je me suis retrouvé ici, accroche toi !

Le 2 février 2004 j’ai yaourté la bagnole du sinistre de l’intérieur en transit à Toulouse, qui grillait
tous les feux, prenait des sens interdits et roulait à plus de 60 km/heure en plein centre ville

; il n’estpas officiellement au dessus des lois (seul le président l’est) mais j’écope de 4 mois de
sursis pour « outrage par jet et rébellion », des dizaines de flics aux audiences…En septembre
le juge de la cour d’appel rend son verdict inique un mardi, la veille les flics ont débarqué par
dizaines au squat de notre association pour nous expulser, hasard ? Dans les mois qui suivent
on organise des manifs déclarées de cyclistes, on fait les parcours à pied, je suis arrêté,
harcelé, condamné pour des motifs insignifiants, ce ne sont que des prétextes, à tel point qu’on
ne me donne même pas copie des dossiers d’accusation. Ma compagne est arrêtée chez elle,
totalement illégalement, doit subir les menaces et propos sexistes du commissaire principal
R*** et ses sbires. Le 2 avril 2005, lors de notre manif mensuelle, deux types tout droit sortis du
commissariat (cela sera confirmé un peu après mon arrestation) sont au volant d’un bagnole,
très agressifs et menaçants, ils essaient à plusieurs reprises de foncer dans le cortège, on les
entoure avec des charrettes et des bicyclettes, j’interviens pour qu’ils passent et dégagent, ils
font dix mètres, arrêtent brutalement leur poubelle, descendent en brandissant un piolet à glace
et une masse, me menaçant de mort ; deux vélorutionnaires les désamorcent, ils se garent sur
le côté et m’attendent, la mine patibulaire…Les fourgons de flics débarquent alors, plusieurs
fourgons, ils m’entourent et me disent que je fais obstacle à la circulation des bus, je leur fait
remarquer que derrière nous les bagnoles occupent toutes les voies, dont celle des bus, à
contresens, mais deux poulets me sautent dessus sans prévenir, puis deux autres encore. Je
me débats pour briser la prise, sans porter de coup, mais je suis plaqué au sol avant d’être
fermement embarqué en gardeàvue (vidéo sur You Tube – « Velorution Toulouse 2005 »).
Je suis relâché quelques heures plus tard, l’OPJ W****** A** m’a fait un chantage pour me faire
sortir plus vite je dois lui laisser mon mégaphone…Contre les deux types, l’arrestation arbitraire
et le vol/chantage j’ai déposé deux plaintes, jamais instruites bien entendu. Au « pays des
droits de l’homme » les citoyennes n’ont aucun droit.

Pour les procès le cirque et au maximum. En juin 2005 à la première audience
correctionnelle avec l’avocat nous demandons le report de l’audience car nous
fournissons la vidéo que je demande à être diffusée à l’audience. Qui plus est l’avocat
n’a toujours pas accès au dossier d’accusation plus de deux mois après les faits ! La
seconde audience le 15 septembre 2005 est un summum dans le cadre du
harcèlement : des dizaines de flics (une cinquantaine) interdisent tout accès au
tribunal, il est 9h du matin et nous sommes une petite quinzaine. L’avocat réussi à me
faire passer ainsi que deux témoins, mais il me révèle qu’il ne les a pas fait convoqué
officiellement, pourtant il a leurs noms et leurs adresses depuis plus de trois mois…Dix
flics à l’entrée, une quinzaine dans les couloirs jusqu’à la salle d’audience, deux
barrières Vauban forment un sas pour entrer dans la salle d’audience…Je regarde le «
rôle » qui fait l’inventaire des affaires, que des trucs minables, le dispositif est bien
pour moi. Je redescend car les détenus sont jugés en premier, le juge ****** refuse le
report de l’audience, de nous donner copie du dossier d’accusation, l’avocat ne dit rien
alors que la loi est bafouée, je dis bien « ne dit rien ». Je fulmine, je redescends voir
les camarades, les deux témoins restent en haut dans le hall, elles ne peuvent rentrer
dans la salle d’audience et ne sont pas placées dans une salle spéciale, comme la loi
y oblige, elles subissent les sarcasmes et les propos sexistes des flics présents. En
sortant je gicle un poulet, par la parole, mes collègues m’apprennent qu’au quartier
d’où nous avions été expulsés les autres copains squatteurs sont en cours d’expulsion
par des dizaines de flics. Hasard ? Mon oeil ! Inconnu des services de police avant de
créer l’association des vélorutionnaires toulousains, je commence à avoir un casier
judiciaire chargé juste parce que je suis un militant, cycliste et squatteur.
L’audience
débute, elle dure près d’une heure et demi, l’avocat P******** est le roi des minables, il
y a une trentaine de flics dans la salle d’audience qui contient quarante places…Pas
de dossier d’accusation, les témoins sont menacés par le juge ****** , mais également
l’audience est houleuse, je remballe l’avocat baveux cire pompe du juge, au moment
où je dois m’exprimer en dernier le juge ne cesse de m’interrompre parce que je
rappelle sans cesse l’illégalité d’un jugement sans huit clos mais où le public et les
journalistes sont interdits d’entrer dans une audience publique, où les témoins sont
menacés et insultés par les flics ainsi que moimême, où la défense n’a pas accès au
dossier d’accusation etc. Ne pouvant en une je dis alors « je me casse de ce procès
inique » et voyant les flics se précipiter sur moi, je commence à accélérer, le juge
éructe dans le même temps : « foutez le dehors ! ». Je suis aussitôt violemment saisi,
entraîné sans ménagement vers la sortie et projeté à l’extérieur.
Quinze jours plus tard le juge ****** reporte son jugement à une nouvelle audience en
janvier 2006. A ce moment les conditions sont les mêmes qu’en septembre, j’ai viré
l’avocat bien avant, des dizaines de flics, entrée interdite…les témoins sont expulsés
dés le début de l’audience, simplement parce que j’ai demandé le dossier
d’accusation, que le juge l’a une nouvelle fois refusé mais j’aurais droit à des photos
extraites de la vidéo qu’il me passera quand il le décidera, l’une des deux filles témoins
se lève et dit calmement que les actes du juge sont illégaux, il gueule « foutezla
dehors, je ne veux pas de bordel ici ! ». Elles sont toutes les deux expulsés. Les «
débats » durent plus d’une heure, le juge et le procureur refusent d’appliquer les
lois…Je décide de quitter la salle en disant « vous m’empêchez de me défendre donc
je m’en vais ».
Quelques jours plus tard l’ordure magistrale dénommée juge B****** D****** rend son
verdict : deux mois ferme, cela fait sauter aussi le sursis pour les yaourts…

Je fais appel, même scénario de poulets le 31 mai 2006, ils
sont carrément en tenue de combat devant la cour d’appel, je
refuse de rentrer et malgré trois lettres recommandées, je n’ai
toujours pas droit au dossier d’accusation. Une amie a été
déposer une lettre pour le juge P***S*****, il ne l’a pas lue,
l’audience a été expédiée malgré tous les vices de
procédure…Je fais cassation, tous les avocats parisiens, dont
la responsable des dossiers d’aide juridictionnelle, qui ont
demandé 3000 euros d’avance à un RMIste…J’envoie le
dossier d’accusation, l’avocat général m’envoie un courrier,
après ma relance en décembre 2006, disant qu’il ne rend pas
ses conclusions par écrit…J’appelle en juillet 2007 la cour de
cassation, une secrétaire m’apprend qu’en janvier 2007 elle a
rendu sont verdict, que depuis le mois de mars 2007 la cour
d’appel de Toulouse aurait du me le donner et jusqu’à
aujourd’hui le jugement ne m’a pas été donné…
Ah oui, j’oubliais, le 21 juin 2006, le juge de la cour d’appel
avait confirmé les deux mois fermes, pas un flic je suis dans
la salle, je dis alors à voix haute et poliment « pas de preuve,
pas de débat honnête parce que pas de dossier d’accusation
donné à la défense, sans compter les bavures policières,
c’est un jugement inique ! » Le juge P***S*****
porte plainte pour outrage, verdict en octobre 2006 : un moi ferme.
Le 30 novembre 2007 le juge d’application des peines et le
procureur, « lassé par le caractère de l’intéressé » (ils ont
refusé tous les aménagements de peines) m’incarcèrent à la
maison d’arrêt de Seysses, le jour et au moment où les
vélorutionnaires toulousains enterrent l’un des leurs, un
enfant de 7 ans tué une semaine plus tôt en se rendant à vélo
à l’école. C’est parti pour sept mois fermes.
Tu comprends une bonne partie du problème, les autres
détails sont dans la même veine. Il n’est pas question
d’écologie, de respect des cyclistes et des lois, ni même de
révolte…

L’INSURRECTION TOTALE EST INDISPENSABLE !
PAS DE JUSTICE PAS DE PAIX !


OLIVIER

PS : si tu as le temps, recopie cette lettre et diffuse là
autour de toi ; le courrier est surveillé alors prudence…

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Masse critique   Mar 9 Mar - 20:22

Eh ben voilà, ça va toujours mieux en le disant : Tonton Bryan n'aime pas les masses critiques (il leur préfères surement les libertés bien n'individuelles comme tout bon patriote étasunien).
La justice de New-York soumet les groupes de plus de 50 vélos à autorisation en représailles aux manifestations cyclistes et la police de San Francisco songe très fortement à lui emboiter le pas.
Bien évidemment, tout ça c'est rien que de la faute à ces sales cyclommunistes.

boum (Opinion d'pin) Critical Mess
http://www.bentrideronline.com/?p=3274


il pleut Judge Rules Bike Groups Must Get Parade Permits
http://www.nytimes.com/2010/02/17/nyregion/17bike.html
Citation :
The ruling will affect protests known as Critical Mass, in which large groups of cyclists congregate in the city and take random paths through the streets.


il pleut il pleut SFPD to end Critical Mass?
http://www.sfgate.com/cgi-bin/blogs/green/detail?entry_id=58252&tsp=1
Citation :
SFPD's new chief, George Gascon, is reportedly considering putting an end to Critical Mass, the group cycling event that occurs the last Friday of every month. (...)
The police are now just looking into the issue, but they could opt to follow New York City's lead: A judge there ruled last month that more than 50 cyclists riding together must get a permit.

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Masse critique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Masse critique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liège - 4 mai - Masse critique
» masse non suspendu
» Masse et volume
» Le régime prise de masse
» Problème électrique suite mauvaise masse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Forums Spécifiques :: Forum Ecocitoyenneté & Ecomobilité-
Sauter vers: