Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 de grands espoirs pour l'avenir?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: de grands espoirs pour l'avenir?   Mar 1 Avr - 21:50

http://www.lemonde.fr
Citation :
Les députés ouvrent, mardi 1er avril et pour trois jours, un débat qui promet d'être houleux sur les conditions de culture des organismes génétiquement modifiés (OGM). Le projet de loi du gouvernement doit permettre à la France de se mettre en conformité avec le droit européen. Mais ce texte, considéré comme le premier test législatif du Grenelle de l'environnement, a été fortement remanié par les sénateurs, le 8 février.

La commission des affaires économiques de l'Assemblée a approuvé jeudi le projet de loi avec les seules voix de la majorité (UMP et Nouveau Centre), PS, PCF et Verts votant contre un texte visant "à légaliser la culture OGM", selon le député socialiste Germinal Peiro. Des manifestations "pour le droit de produire et consommer sans OGM" ont eu lieu dans plusieurs villes samedi, rassemblant au total plus de 25 000 personnes, selon la Confédération paysanne. A l'initiative des Verts, une projection du documentaire Le Monde selon Monsanto, sur les pratiques du semencier américain, était prévue au Palais-Bourbon lundi, avec le leader altermondialiste José Bové. Greenpeace a déposé de son côté neuf tonnes de maïs "sans OGM" devant le siège de l'UMP à Paris, pour "une loi garantissant une agriculture avec 0 % d'OGM, conformément aux conclusions du Grenelle de l'environnement et aux souhaits de la population".

La FNSEA, le principal syndicat agricole, a fait savoir, à la différence des producteurs bio, qu'elle était prête à accepter une présence accidentelle dans les cultures de 0,9 % d'OGM, le seuil minimal prévu par la loi pour une indemnisation. Elle s'est également réjouie de la création – introduite par les sénateurs – d'"un délit de fauchage" de champ d'OGM passible de deux ans de prison et 75 000 euros d'amende.

"SE BATTRE COMME DES CHIENS"

Noël Mamère et d'autres députés Verts ont promis de "se battre comme des chiens" contre ce texte qui "donne plus de liberté, plus de grains à moudre aux grands semenciers". Il a confirmé que les Verts demanderaient "un vote public"', car "chaque député doit prendre sa responsabilité devant la société, devant nos enfants".

Le député UMP de la Moselle, François Grosdidier, a adressé une lettre ouverte à ses collègues, les appelant à "revenir au texte initial déposé par le gouvernement", en y "apportant des garanties supplémentaires". Mais il est l'un des rares de son groupe à rejeter ce texte. Marc Laffineur, porte-parole du groupe UMP sur le projet de loi OGM, a affirmé qu'il n'y avait "pas de complot derrière la recherche sur les OGM" mais "juste de grands espoirs pour l'avenir", notamment "en matière de cancérologie et de vaccinothérapie". Et d'estimer que "l'adoption de ce texte par l'Assemblée nationale va dans le sens de l'histoire".

http://www.lemonde.fr
Citation :
Les députés examinent en première lecture, jusqu'au 3 avril, le projet de loi sur les organismes génétiquement modifiés (OGM). L'esprit de ce texte, basé sur les compromis obtenus lors du Grenelle de l'environnement, a été sensiblement modifié lors de son examen par le Sénat, début février, dans un sens favorable aux OGM. Lors de ce débat, le sénateur UMP de la Manche, Jean-François Le Grand, s'est trouvé isolé au sein de son propre groupe parlementaire. Ses collègues n'avaient pas apprécié de l'entendre exprimer, lorsqu'il présidait le comité de préfiguration de la Haute Autorité sur les OGM, des "doutes sérieux" sur le MON 810, variété de maïs transgénique de Monsanto dont la culture en France est depuis suspendue. Sa position, partagée par le député UMP François Grosdidier, est très minoritaire au sein de son parti.

Comment expliquez-vous votre mise au ban du groupe UMP au Sénat lors de l'examen de la loi sur les OGM ?

Certains ont fait main basse sur l'UMP afin de défendre des intérêts mercantiles, "ripolinés" pour les rendre sympathiques : on a parlé de l'avenir de la science, de celui de la recherche... La force de frappe de Monsanto et des autres semenciers est phénoménale. Il fallait voir la violence des réactions de Bernard Accoyer (président de l'Assemblée nationale) et d'autres au lendemain de l'avis rendu par le Comité de préfiguration. Il suffit de comparer les argumentaires des uns et des autres - identiques - pour comprendre l'origine de leur colère. Ils ont été actionnés. J'ai été approché par Monsanto, et j'ai refusé de leur parler. Je veux rester libre.
la gerbe

http://www.greenpeace.org/france/
Citation :
La majorité UMP contaminée par Monsanto ? Greenpeace en appelle au Président de la République

Paris, le 1er avril 2008. Après les déclarations du député UMP François Grosdidier sur liberation.fr et les déclarations du sénateur Jean-François Le Grand dans le Monde daté du 2 avril faisant état de pressions sur les élus UMP, Greenpeace en appelle au Président de la République pour qu'il restaure au sein de sa majorité le sens de l'intérêt général afin que les intérêts des lobbies semenciers, et de Monsanto en particulier, ne prévalent sur la préservation d'une agriculture et d'une alimentation de qualité, totalement exemptes d'OGM.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/monsanto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Jeu 3 Avr - 0:07

Ecouter le premier message du répondeur de l'emission de mardi dernier 2 avril 08, chez Mermet, qui nous raconte la séance de projection du Monde selon Monsanto à l'assemblée nationale et la volonté d'un petit groupe de députés de la de l'actuelle majorité de faire "dissidence" sur la question et sur leurs motivations...
http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1408
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Jeu 3 Avr - 11:33

La lettre que Grosdidier a adressée à ses confrères de l'hémicycle est consultable chez les verts, enguirlandée des fellicitations de Mamère.

Bravo Monsieur le député Grosdidier !
http://www.noelmamere.fr/article.php3?id_article=1032

Citation :
Nous ne savons pas si le maïs GM est dangereux. Nous savons juste que Monsanto refuse à la communauté scientifique de fournir les résultats des tests faits sur les rats en ayant absorbé alors qu’ils présentaient des anomalies des reins, du foie et du métabolisme sanguin. Je m’étonne aussi que les tests imposés aux pesticides OGM soient beaucoup moins exigeants que ceux des pesticides chimiques. Nos doutes ne peuvent que se renforcer quand on oppose le secret industriel à des informations sur la santé publique. Nous savons désormais que le maïs GM (Mon 810) se dissémine beaucoup plus qu’il l’a été affirmé pendant des années, que cela a été constaté par le comité de préfiguration du Haut Conseil des Biotechnologies, présidé par notre ami le Sénateur LE GRAND, et que cela a justifié l’activation par le Président de la République et par le Gouvernement de la clause de sauvegarde. Nous ne savons pas si le colza GM est dangereux. Nous savons juste qu’il se dissémine plus que le maïs et contamine des espèces sauvages proches. Il conviendrait aussi d’approfondir les questions relatives à l’allergologie et aux résistances antibiotiques, à celle de la biodiversité ou encore de la responsabilité qui, comme toujours en France, reposera in fine sur le contribuable. Il n‘y avait pas de certitude sur l’amiante [sic!], le plomb [re-sic!], le tabac [re-re-sic!] ou les farines animales [meuuuuhhhh !]. On a sacrifié des milliers de personnes avant de savoir, puis de faire marche arrière. La grande différence entre les OGM et les risques épidémiologiques maintenant connus, c’est que les OGM sont irréversibles.

[...]

je pense qu’il faut amender le projet du Gouvernement et, en tout état de cause, refuser le projet du Sénat, manifestement amendé sous l’influence des groupes voulant une mise en culture rapide et massive des OGM en France, au mépris de principes affichés.[...] Le problème est que ces principes ne sont pas pleinement garantis par le projet initial, et moins encore par les 67 amendements et sous-amendements adoptés par le Sénat qu’a su dominer un lobby parfaitement organisé faisant battre en retraite les parlementaires les plus équilibrés, tel le Sénateur UMP Jean-François LE GRAND, président de l’intergroupe OGM du Grenelle, réduit à retirer tous ses amendements et finissant par quitter le débat.


Dernière édition par aka le Sam 5 Avr - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Sam 5 Avr - 17:16

en finir avec les « brevets voyous »
par Christine Tréguier

http://www.vacarme.eu.org/article1541.html

Ce putain d'article remet très judicieusement dans son contexte idéologique et historique, la saloperie de "dérive" de la "brevétisation" du vivant.

Citation :
La transgression de l’interdit de la brevetabilité du vivant a permis aux multinationales de se lancer à la conquête de tous les gisements de la biodiversité – homme compris – et de coloniser méthodiquement ces ressources nouvelles, immatérielles, qui arrivent à point nommé pour renouveler des énergies fossiles en voie de raréfaction. Incroyable répétition de l’histoire, où les conquérants n’ont plus besoin ni de bateaux, ni d’armes, ni de bijoux de pacotille pour amadouer les indigènes. Aujourd’hui les colonisateurs ont des seringues et des attirails d’entomologistes, des ordinateurs et des cabinets d’experts ès-brevet. Il suffit aux info- et bio-prospecteurs modernes de cueillir l’or enfoui au plus profond de chaque être vivant, dans les gènes de chaque espèce, de chaque groupe humain ou de chaque individu ; de puiser dans les savoirs accumulés par l’humanité, dans les ressources culturelles et informatiques dont la diffusion a été démultipliée par le réseau. Puis de trier, isoler, identifier ce minerai de l’intime, pour ensuite le déclarer leur, et s’assurer ainsi, grâce au brevet, que nul ne puisse en tirer profit sans au préalable payer sa dîme ou sa gabelle.

Force est de constater qu’aucun Statute of Monopolies [4] ni aucune loi anti-trust ne vient contrer la concentration extrême de l’industrie et l’émergence de monopoles globaux. Les « brevets voyous » engendrent un phénomène aujourd’hui rendu visible par la guerre d’information incessante que victimes des pays du Sud, ONGs et anti-brevets opposent à la désinformation industrielle et médiatique. Phénomène que je qualifie de guerre d’ « endo-colonisation ». Une guerre de conquête par l’intérieur, de l’intérieur, commencée il y a vingt ans, et qui prend aujourd’hui les allures d’une lutte sans merci pour la survie entre le Nord et le Sud. Survie au sens littéral pour le Sud, survie du système néo-libéral pour le Nord.

[...]

Cinq cents ans après la découverte par Colomb du nouveau monde, « la terre, les forêts, les fleuves, les océans et l’atmosphère ont été colonisés, érodés et pollués » et le capital doit aujourd’hui « rechercher de nouvelles colonies à envahir et exploiter pour accumuler davantage ». Ces nouvelles colonies sont [...] « les espaces intérieurs des corps des femmes, des plantes et des animaux ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Dim 6 Avr - 10:39

ch.k a écrit:
Pub:

[...]
http://www.kokopelli.asso.fr/
[...]

Kokopelli : biodiversité, la fin des illusions.
Source/auteur : WWF
http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=13857


Citation :
Les condamnations infligées à KOKOPELLI ne sont donc pas à chercher dans la nature des semences que protège l’association, mais dans ses actions.

L’association propose aux jardiniers, aux paysans, d’être autonomes et responsables, face au vivant. Dans notre société du tout marchandise, c’est intolérable. Le plus grand grief (sous jacent) fait aux semences anciennes ou de pays, est d’être reproductibles et qui plus est adaptables à de très nombreuses conditions de cultures, sans le soutien de l’agro chimie. Voilà la faute de KOKOPELLI : conserver le levain des savoirs populaires, agronomiques et génétiques.
[...
Il est intéressant de noter la similitude des actions et de la répression envers les faucheurs volontaires, les amis de l’ortie, les défenseurs de l’herboristerie et KOKOPELLI : chacun cherche à sa façon, à protéger et promouvoir la vie et la continuité des savoirs. Pour notre gouvernement, tout cela est devenu répréhensible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Dim 6 Avr - 15:22

http://www.kokopelli.asso.fr/proces-kokopelli/gnis-fnpsp6.html
Citation :
Depuis 15 ans, KOKOPELLI protège la diversité de nos jardins, de nos champs, de nos assiettes, tout en essayant de faire évoluer le cadre juridique vers une reconnaissance de la valeur agronomique et culturelle des variétés reproductibles : L’ETAT FRANÇAIS NOUS A FAIT ECHOUER. Aujourd’hui, la disparition potentielle de KOKOPELLI ouvre un boulevard à l’uniformisation culturelle et productiviste agricole. La disparition de la « vraie » biodiversité basée sur la variabilité génétique d’une multitude de variétés locales ne sera jamais, et de très loin, compensée par la multiplicité de quelques variétés clonées.

Il est intéressant de noter la similitude des actions et de la répression envers les faucheurs volontaires, les amis de l’ortie, les défenseurs de l’herboristerie et KOKOPELLI : chacun cherche à sa façon, à protéger et promouvoir la vie et la continuité des savoirs. Pour notre gouvernement, tout cela est devenu répréhensible ! Face à ses contradictions, entre ses déclarations enflammées du Grenelle de l’Environnement et les condamnations qu’il obtient contre les défenseurs de la biodiversité, gageons que l’état français mettra un point d’honneur à prendre en réelle considération le devenir des générations futures.

L’association KOKOPELLI a toujours proposé la résistance fertile non violente et le dialogue, peut-être étions-nous trop en avance ? Mais maintenant, sauver la biodiversité est d’une extrême urgence. Si l’agriculture productiviste que protége le gouvernement se trompe, vous trompe, nous trompe, quelle stratégie de repli aurons-nous ? Si nos élus ont contribué à éradiquer notre patrimoine semencier alimentaire ?

La solution est dans votre camp, mesdames et messieurs nos gouvernants. Une fois, vous avez pu revendiquer « responsables, mais pas coupables ». Devant la faim du peuple, cet argument ne tient pas.
N’obscurcissez pas l’avenir, il l’est déjà suffisamment.

Mais peut-être faut-il lancer un appel : aux semences, citoyens !

Raoul JACQUIN

Souvenir, souvenir :
http://generationsfutures.chez-alice.fr/politique/election_presidentielle_2007.htm
Citation :
En attendant ces élections de 2012, il va falloir voter pour les législatives. Comme je vote en Mayenne, je ne me fais pas trop d'illusion sur le fait que c'est bien la droite qui gagnera par chez moi. J'hésite donc à donner ma voix pour le candidat centriste ou le candidat des Verts. Il faut savoir que la répartition du temps de parole au CSA pour les prochaines élections dépend du score des partis au premier tour des législatives. La question est donc de savoir si j'ai plus envie d'entendre un centriste en 2012 qu'un vert... Je me déterminerais en fonction des professions de fois des candidats que j'aurais entre les mains. Comme les verts s'écroulent en ce moment, je penche plutôt pour voter au centre...

Si Sarkozy gouverne effectivement avec une large majorité comme les sondages le laissent penser, il faudra pour ne pas perdre 5 ans travailler avec lui. Ayant voté pour lui au second tour des présidentielles, il me sera plus facile de l'approcher pour participer à certains débats. Je vais essayer de m'approcher de son staff et qui sait, un jour dans quelques années, on verra peut être Nicolas Sarkozy à mes côtés en train de mener un poney Fjord attelé à une Kassine pour entretenir des cultures maraîchères. Cela fera parti des expériences qui pourront le marquer fortement et le convertir durablement à l'agriculture biologique. Ce serait déjà une belle victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Dim 6 Avr - 16:13

T'es relou quand-même !...

T'en a pas marre de toujours tailler le même short au même décroissant (de la lune) sarkoziste ?!...
Bon... en même temps, c'est pourtant vrai qu'il l'a pas volé... banane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Sam 12 Avr - 17:15

http://www.combat-monsanto.org/

"Ce site a pour vocation de relayer et de diffuser les informations révélées par l’enquête de Marie-Monique Robin. Pour en savoir plus les internautes peuvent se référer au livre ou au DVD "Le monde selon Monsanto" .

Ce site comporte trois entrées principales : "les résistances", "le système Monsanto", "les produits Monsanto".

Vous trouverez dans "les résistances" un ensemble d’actions passées, présentes ou à venir, pour éviter que le monde de Monsanto ne devienne le notre. Cette rubrique vous permettra de connaitre les actions auxquelles vous pouvez vous joindre.

Dans "le système Monsanto", vous trouverez, classées par thématiques, les méthodes utilisées par Monsanto pour imposer ses produits.

La dernière entrée de ce site se fait via "les produits". Chaque fiche résume l’histoire d’un produit phare de Monsanto."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Ven 2 Mai - 18:02

On voit vraiment de tout et on ne s'étonne vraiment plus de rien hé hé :

Le fondateur d'Auchan traque les risques des OGM
http://www.lexpansion.com/economie/actualite-entreprise/le-fondateur-d-auchan-traque-les-risques-des-ogm_152215.html

Citation :
Homme de conviction, peu soucieux du qu'en dira-t-on, celui qui est encore président du comité stratégique du groupe Auchan a décidé de s’impliquer. Il a accepté d’être le porte-drapeau, en tant que président d’honneur, du Ceres, une toute jeune association, née il y a un an. Acronyme de Consommateurs et entreprises responsables, celle-ci compte financer une étude indépendante sur l’impact de la consommation d’organismes génétiquement modifiés pour la santé humaine. Pour lui, « les études publiées jusqu’ici n’ont pas été développées suffisamment longtemps, et elles sont partiellement diffusées et souvent financées, si ce n’est réalisées, par les industriels et les distributeurs d’OGM ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Ven 9 Mai - 17:12

Comme disait l'autre, "le pouvoir nous veut sans mémoire"...

Déconvenue pour les écologistes sur tous les grands dossiers
par le Réseau Sortir du nucléaire
vendredi 2 mai 2008


http://www.rezocitoyen.org/spip.php?article4312

Citation :
Alors que sont diffusés les projets de texte des deux lois issues du "Grenelle de l’environnement", le Réseau "Sortir du nucléaire" (*) publie une analyse et un bilan du processus du "Grenelle". Il en ressort en particulier que :

Sur le processus :

la question du nucléaire a été exclue des discussions du "Grenelle" par ses organisateurs (l’Elysée et le gouvernement) alors que cette énergie représente un grave problème pour l’environnement.

les participants au "Grenelle" ont hélas accepté cette interdiction de remettre en cause le nucléaire, et n’ont d’ailleurs pas quitté le processus lorsque, le 25 juillet, M. Sarkozy a signé un accord nucléaire avec le dictateur libyen Kadhafi.

le "Grenelle" a bénéficié d’une légitimité totalement artificielle basée sur la participation de personnalités médiatiques qui se sont bien gardées de remettre en cause la politique nucléaire de M. Sarkozy.

Sur les "résultats" :

aucun moratoire n’est en vigueur concernant les dossiers environnementaux emblématiques : incinérateurs, autoroutes, aéroport "grand-ouest", etc.

les succès - hélas provisoires - obtenus sur la question des OGM ne sont pas dûs au "Grenelle" mais aux multiples actions des Faucheurs volontaires.

ce qui était impensable auparavant est hélas possible depuis le "Grenelle" : des véhicules sont présentés comme "propres" sous prétexte qu’ils sont visés par un "bonus écologique", le nucléaire est présenté comme "propre et renouvelable", etc.

des mesures supposées être "écologiques", par exemple la création de milliers de kilomètres de lignes TGV, vont en réalité avoir de graves conséquences environnementales et sociales (voir explications en partie C).

En résumé, le mouvement écologiste et l’opinion publique ont été abusés. Non seulement le "Grenelle de l’environnement" n’a quasiment rien apporté à la protection de l’environnement mais, au contraire, il a donné une forme de légitimé aux activités polluantes : puisqu’elles n’ont pas été remises en cause par le "Grenelle", rien ne s’oppose désormais - à part les mobilisations citoyennes - à ce qu’elles continuent de plus belle. Le "Grenelle de l’environnement" est donc finalement une défaite majeure pour l’écologie.

Le principe même du "Grenelle de l’environnement" impliquait son échec : s’il s’agit vraiment de sauver la planète, il ne faut pas négocier avec les pollueurs - demande-t-on aux pompiers de négocier avec les pyromanes ? - mais leur imposer les mesures nécessaires, à commencer par un plan de "sortie du nucléaire".

(*) Rappel : le Réseau "Sortir du nucléaire" a refusé de se plier à l’interdiction de remettre en cause le nucléaire, et n’a donc pas participé au "Grenelle de l’environnement".

[...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Ven 9 Mai - 20:50

Question :

Les américains emmerdent l'Iran parce qu'elle fait du nucléaire civile potentiellement dangereux parce que potentiellement militarisé... pendant que Sarkozy vend du nucléaire civil au dictateur Kadhafi..

Quelqu'un peut m'expliquer? pkoi ça marche pas

J'en profite pour poser une autre question : Président de la République = Vendeur ?
Depuis quand la politique doit s'occuper d'aller conquérir de nouveaux marchés ? 'pourraient pas s'occuper un peu de nous plutôt ?

Ah oui, ya pas de place pour lui et Carla sur mes vc, et puis c'est beaucoup moins classe et luxueux que les yachts de milliardaires ou les résidences de vacance du président américain.. Pourtant kikipaye l'Elysée ? (et la jeune copine de l'ainée sarkozy, qui, a 24 ans, est payée 3000€ par mois pour faire entre autre le plan de table du 14 juillet.. soit dit en passant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   Sam 10 Mai - 15:19

le guide de la VertePaix sur les produits avec (ou encore sans) OGM :

http://www.greenpeace.org/raw/content/france/press/reports/guide-ogm-greenpeace-2006-2.pdf

Citation :
Gateaux LU : La Barquette, Captain Choc, Grany, Hello!, Mikado, Napolitain, Ourson,
Pépito, Petit Écolier, Petit Coeur, Petit Lu, Pim’s, Prince, la Pause
Taillefine, Véritable Petit Beurre...

Bahlsen St Michel : Galettes St Michel, Sablé de Retz, Roudor…


Rouge = le fabricant ne garantit pas que la fabrication de ses produits se fait hors de la filière OGM ou bien n’a pas répondu au questionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de grands espoirs pour l'avenir?   

Revenir en haut Aller en bas
 
de grands espoirs pour l'avenir?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NOS PTITS BEBES (T max et GP) ONT DU SOUCI A SE FAIRE POUR L'AVENIR..
» Questionnaires pour l'avenir de la peche
» BRM 1000km pour le brevet 5000
» [Publicité Fietser.be] Pour l'avenir des pompistes
» Quels sont les petits et les grands entretiens pour une 997

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Forums Spécifiques :: Forum Ecocitoyenneté & Ecomobilité-
Sauter vers: