Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Sam 18 Avr - 0:48

Pour 3 milliards d'euros, t'as plus rien! Enfin, si : un chauffe-nuque.
Par Agnès Maillard le jeudi 16 avril 2009, 10:27
http://blog.monolecte.fr/post/2009/04/16/Pour-3-milliard-d-euro-t-as-plus-rien


Citation :
(...) L'autre soir, je me suis retrouvé la mâchoire décrochée de rire par une pub de bagnole. On y devine une femme, que l'on peut fantasmer à sa guise, qui roule cheveux au vent dans un décor manifestement hivernal. C'est tellement beau qu'on pourrait croire à un retour de pub des Nuls. Mais non, c'est une vraie pub, pensée par de vrais pros pour vendre une vraie bagnole avec un concept d'une fureur cosmique : le chauffe-nuque.

Mais comment avons-nous fait pour vivre sans, tout ce temps ?
Je vous le demande !

Peugeot (mais je pense que les autres constructeurs français n'ont probablement rien à lui envier !) n'en est pas à sa première pub calamiteuse, mais à la limite, c'est plus de la faute à leur agence de pub. Sauf que ce n'est probablement pas leur agence de pub (même si elle est la fille de brillants esprits de notre temps !) qui a eu l'idée de développer ce nouveau produit révolutionnaire qui devrait, n'en doutons pas un instant, redresser l'industrie nationale automobile.

Dans l'absolu, je pourrais ne rien en avoir à cirer que Peugeot dépense des sommes extravagantes en R&D pour sortir un gadget pourri pour riches en goguette. La marque au lion peut aussi goinfrer les pubards de son choix pour vanter l'extraordinaire valeur ajoutée d'un truc qui pourrait filer des pneumonies mortelles au dernier décile des revenus français. Le seul problème, c'est qu'ils font ça avec notre pognon.

Hé oui, rappelez-vous, l'industrie automobile française en crise est allée faire la manche auprès de notre princident qui, royal, lui a filé 6 milliards d'euros de nos sous pour se refaire. Touchant non ?
Et donc, l'ami Peugeot a palpé 3 milliards d'euros pour financer son plan de sortie de crise qui aurait pu accoucher d'une voiture du futur, d'une voiture économique, d'une voiture populaire, d'une voiture abordable, d'une voiture écologique... d'une voiture qui peut éventuellement être achetée et utilisée par un grand nombre de personnes plutôt qu'une poignée de nantis. Une voiture comme nous en aurions bien besoin. Un vrai nouveau concept de la translation humaine ! Quelque chose qui en finit enfin avec la stratégie de l'échec dans laquelle se complaisent nos constructeurs depuis longtemps.

Ben non, on aura un chauffe-nuque pour niquedouilles argentés et c'est tout ! (...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
général bol
accro
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 56
Localisation : andornay haute saone 70
Monture(s) : lynxx
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Sam 18 Avr - 14:46

bien vu aka tu a parfaitement raison
les bagnoles pour l'instant sont toute des grosse bagnole pour bobo pas une en vu pour les prolos,la prochaine qui va venir 3008 encore plus grosse ,pas pour nous
mais les petites elle ce font en chine ou c1 c2 ect.....
pour développer un pays on en fait grever un notre
la France elle crève petit a petit pas en forme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Mer 16 Sep - 11:24

A priori, c'est pas encore tout à fait gagné pour l'avenir tant radieux qu'électrique de l'automobile (sauf dans notre Bravepatrie ultra-nucléarisée bien-sûr)...

« Alors que le salon automobile de Francfort ouvre ses portes ce mardi, la société de conseil Oliver Wyman vient de publier une étude qui prédit un avenir tout sauf survolté pour les voitures électriques. A l'horizon 2025, elles ne représenteront pas plus de 3% du marché mondial. Les "explications" de Remi Cornubert ici »

Citation :
Le coût de cette technologie est encore très important aujourd'hui. Pour produire une voiture électrique, il faut dépenser en moyenne 10 000 euros de plus que pour une voiture à moteur. Ainsi en 2025 les coûts de production devraient dépasser encore de 60% ceux du moteur à explosion. Ensuite, la taille des batteries et la faiblesse de l'autonomie, qui ne dépasse pas actuellement 250 km, sont des problèmes qui n'ont pas encore été résolus. Les infrastructures non plus ne sont pas adaptées à la voiture électrique. Dans Paris intra-muros par exemple, il faudra que les utilisateurs, en plus de trouver une place pour se garer, trouvent une place câblée pour recharger leur voiture. Cette recharge peut durer des heures, alors que les utilisateurs sont toujours plus pressés. Autant de sacrifices que ne sont pas prêts à faire les consommateurs, qui restent pragmatiques et basiques.

[...]

les incertitudes autour du prix du pétrole, de la réglementation ou encore la cause environnementale sont autant de facteurs qui pourraient accélérer le phénomène de la voiture électrique. A Amsterdam, par exemple, les voitures diesel et les camions ne sont plus autorisés depuis cet été à entrer dans la ville. De telles mesures drastiques, si elles étaient adoptées largement, pourraient donc faire varier nos statistiques. Mais tous les pays n'ont pas le même intérêt à développer la voiture électrique. C'est intéressant pour la France qui a fait le choix du nucléaire pour ne pas produire de CO2, pas forcément pour l'Allemagne ou la Chine qui ont pris des options différentes.

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Mer 16 Sep - 14:56

L'allemagne et la Chine s'intéressent sûrement plus aux renouvelables que la France, qui n'est pas très douée en la matière.. j'ai l'impression que c'est plus pour faire bien et suivre le mouvement que pour réellement changer de moyen de production d'électricité.

Pourtant, le nucléaire se meurt avec de nombreuses centrales en fin de vie (et pour lesquelles EDF a économisé 3€ pour les désinstaller.. sans rire, nettement moins qu'en Angleterre où il y a pourtant bien moins de centrales).. et les nouvelles, EPR, sont des gouffres financiers qui vont vendre l'électricité nettement plus cher que prévu dans le contrat initial.

D'un autre côté le renouvelable solaire, je ne vois pas trop ce qu'il a de renouvelable : durée de vie limitée des panneaux, coûts de production énormes quant aux coûts environnementaux c'est pas mieux que le pétrole.. on prélève en masse le silicium il me semble en Argentine dans un désert, les retombées sur le pays sont assez mauvaises. Les producteurs sont au maximum et ne couvrent pas les besoins énormes actuels, et il me semble que l'énergie fournie par le soleil pendant la durée de vie du panneau n'est pas terrible par rapport à l'énergie fournie à sa fabrication.

Ca peut être génial le renouvelables, si on arrête de consommer autant ! Pour ma part j'ai un petit ordi qui consomme 10 fois moins que l'ancien, et ça me suffit largement.
Et je me pose également la question : est-ce mieux l'autosuffisance (qui permet d'avoir une limite physique à ne pas franchir dans sa consommation), ou des gros équipements communs.
Peut-être les deux !?


Bref, pour la voiture, c'est dingue.. j'ai fait un tour chez Renault récemment, et c'est pareil toujours des bagnoles plus grosses ! Et à part la Twingo et le grand Modus qui consommeraient 4,5L en mixte, les autres sont très gourmandes.
Pourtant il y a plusieurs années les constructeurs occidentaux se sont rendus comptes que leurs modèles étaient de plus en plus gros et lourds, se vendaient moins alors que la demande était de véhicules plus petits plus légers et moins chers... donc asiatiques, parce que là-bas ils ont déjà le problème des grandes villes depuis longtemps et roulent en (très) petites voitures. Par conséquent ils ont une grande longueur d'avance, disaient ils il y a plusieurs années. Depuis rien n'a bougé, même avec la crise ????


En tous les cas, j'ai l'impression, comme en vc, que pour avoir du bon et pas cher faut se débrouiller tout seul comme un grand. Après tout un chauffe eau solaire basique est très peu couteux suffit d'être un peu bricoleur, par exemple. En plus ça fait un peu faire quelque chose de ses dix doigts, et le plaisir de re-savoir faire quelque chose par soi-même, mmmm ! (Ben oui pasque trouver le meilleur rapport qualité prix c'est tout un art, mais bon les compétences on repassera... surtout si c'est pour acheter un truc inutile !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
parker1
roi du bent
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 42
Localisation : Près d'Aix En Provence
Monture(s) : RR 8.2. X-Low (mais que le cadre...)
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Mer 16 Sep - 15:06

La plupart des gens se contrefichent de savoir combien ils consomment, alors toutes ces (grosses) voitures ont encore un peu d'avenir. Ce qui freinera les ventes, c'est que de moins en moins de gens auront les moyens d'acheter, rien avoir avec le prix du carburant à la pompe

_________________
Yves (et mes chats Clyde, Pimouss et Casimodo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Mer 16 Sep - 15:17

J'ai lu ça ce matin, ça m'a bien fait rire :
Citation :

10- Sarkozy denonce la "religion du chiffre", Le Monde.fr, 14/09/09

Nicolas Sarkozy a plaide, lundi 14 septembre, pour un changement de la mesure du progres economique et social, denoncant la "religion du chiffre" actuelle, et indique que la France proposerait a l'Europe et aux organisations internationales de changer leur appareil statistique.
"La France se battra pour que toutes les organisations internationales modifient leurs systemes statistiques […], la France proposera a ses partenaires europeens que l'Europe donne l'exemple. La France va adapter son propre appareil statistique en consequence", a promis M. Sarkozy dans un discours a l'universite de la Sorbonne.
Il s'exprimait a l'occasion de la reception du rapport de la commission de mesure de la performance economique et du progres social dirigee par les economistes americain Joseph Stiglitz, prix Nobel, indien Amartya Sen et francais Jean-Paul Fitoussi.
Dans ce rapport, cette commission preconise l'elaboration d'un "systeme statistique qui complete les mesures de l'activite marchande par des donnees relatives au bien-etre des personnes". "Il y a depuis longtemps un probleme avec ce que nous calculons et avec la maniere dont nous l'utilisons", a estime Nicolas Sarkozy. "Pendant des annees, les statistiques ont affiche une croissance economique de plus en plus forte […] jusqu'a ce qu'il apparaisse que cette croissance, en mettant en peril l'avenir de la planete, detruisait davantage qu'elle ne creait. Le probleme vient de ce que le monde, la societe, l'economie ont change et que la mesure n'a pas assez change", a poursuivi le president, "c'est un fosse tres dangereux parce que le citoyen a fini par penser qu'on le trompe".
"Dans le monde entier, les citoyens pensent qu'on leur ment, que les chiffres sont faux et, pire, qu'ils sont manipules, rien n'est plus destructeur pour la democratie." Entre autres pistes, M. Sarkozy a suggere d'introduire dans les statistiques "les services que l'on se rend a l'interieur d'une famille", "le loisir" ou "la qualite du service public".
Outre la "religion du chiffre", le president a pourfendu un systeme fonde sur des "moyennes", "car la moyenne, c'est une facon de ne jamais parler des inegalites", et "la religion du marche qui, par principe, a raison". "Le marche, dans lequel je crois, n'est pas porteur de sens […] de responsabilite […] de projet […] de vision. Les marches financiers encore moins, a force de faire comme si toute la verite etait dans le marche, eh bien on a finit par le croire."
Constituee en fevrier 2008 a l'initiative de Nicolas Sarkozy et composee de 22 experts, la commission avait pour mission d'identifier et de pallier les limites du produit interieur brut (PIB) comme indicateur de performance economique et de progres social.


Les temps changent ! Nempêche, pour mesurer le bonheur, ça doit pas être loin de l'inverse de la consommation.. plus on est heureux et moins on a besoin de choses superflues pour essayer de compenser la vie pourrie que l'on mène. "J'en chie mais j'peux me payer des trucs cool" ou "J'ai une vie heureuse et ça me va bien, je profite plus du peu que j'achète" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Mer 16 Sep - 16:56

Le plus délirant c'est la mode pas si anecdotique des "vertueux" qui veulent se passer de bagnole et se tournent vers le tricycle+assistance électrique.

Mais d'ssus faut 800W parce que se traîner à 25 km/h avec 250W c'est pas pour eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Mar 22 Sep - 14:07

« Selon la CGT 150 000 emplois auraient ainsi été supprimés dans la filière automobile depuis le début de la crise. »

Le "dossier" Automobile de l'Humanité :
http://www.humanite.fr/+-Automobile-Salon-de-l-auto-Mondial-de-l-automobile

Un modèle de l’entreprise qui ne tourne plus rond
http://www.humanite.fr/2009-09-18_Politique-_-Social-Economie_Un-modele-de-l-entreprise-qui-ne-tourne-plus


Jean-Louis Levet a écrit:
Dans les enquêtes, depuis une dizaine d’années, il y a les besoins de respect de l’environnement, de faire en sorte que ça soit la voiture qui s’adapte à la ville et pas la ville qui s’adapte à la voiture… Des évolutions de fond qui ont été très mal perçues par les constructeurs, qui font essentiellement de la stratégie de différenciation marketing. La crise a accéléré cette difficulté d’adaptation, de compréhension d’évolutions sociologiques de la société. [...] Il est dommage qu’il ait fallu attendre une crise aussi profonde pour que certains secteurs industriels commencent à analyser leur environnement différemment. L’investissement que font les constructeurs aujourd’hui massivement dans la voiture électrique est une réponse type. On est dans une logique de réactivité, pas une logique pro-active. Si ces constructeurs avaient été dans une logique d’anticipation, il y a belle lurette qu’on aurait changé le mode de production et l’innovation technologique de nos voitures.

[...]

Depuis le milieu des années quatre-vingt-dix, on est entré dans un nouveau paradigme où la rentabilité financière pèse lourd. [...] Dans cette conception, le risque économique normal était reporté sur les salariés des autres secteurs en aval. C’est le cas dans l’automobile. Le risque est reporté non seulement dans l’entreprise même où on rémunère plus l’actionnaire, moins les salariés, mais aussi sur les autres sociétés, les équipementiers, l’ensemble des opérateurs concourant à la mise au point de la voiture. On a vu, en même temps, des délocalisations massives dans les pays low cost. On est vraiment, là, sur des mouvements puissants, structurés depuis quinze ans, qui font que, contrairement aux discours de la « co-traitance », on était dans des logiques de subordination de la sous-traitance aux grands opérateurs.

Voyez-vous des signes de changements de ce système ?

Non. Je dirai même que la crise a plutôt tendance à l’exacerber.

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Mar 22 Sep - 18:32

L'Etat va lancer un appel d'offres pour l'achat de 50 000 voitures électriques
http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/09/22/l-etat-va-lancer-un-appel-d-offres-pour-l-achat-de-50-000-voitures-electriques_1243455_3234.html


Citation :
Christian Estrosi, ministre de l'industrie, devait annoncer que le gouvernement lancerait dès l'automne plusieurs appels d'offres pour l'achat de 50 000 véhicules électriques. Il s'agit d'organismes qui possèdent des flottes de véhicules utilitaires comme La Poste, EDF, la SNCF, Veolia ou encore Vinci mais aussi les services de l'Etat et les collectivités territoriales.

Jean-Paul Bailly, président de La Poste, a été chargé de coordonner la rédaction d'un cahier des charges pour un véhicule utilitaire électrique. Il doit remettre, dans la semaine du 28 septembre, les résultats de cette mission à M. Estrosi et à Jean-Louis Borloo, ministre de l'écologie.

L'Etat s'est engagé à acheter 100 000 véhicules sur cinq ans. L'objectif est de donner de la visibilité aux industriels pour qu'ils puissent lancer la fabrication et sortir de ce cercle vicieux: les ventes ne décollent pas parce que les véhicules électriques sont chers, les constructeurs ne produisent pas car il n'y a pas de demande.
perplexe
La Poste devrait utiliser, d'ici à 2013, 10 000 véhicules électriques, ce qui représente 25 % de sa flotte.

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Mar 22 Sep - 20:22

Et dans le même temps, manif des salariés de La Poste aujourd'hui, contre la privatisation de celle-ci.
L'UE oblige la privatisation des services postaux, ouverture de marché et libre concurrence oblige ^^.
Ce sont des personnages politiques ou des commerciaux qui gouvernent !?

Question, d'ici à ce que les voitures soient achetées par l'Etat, La Poste sera-t-elle encore un peu publique !?
Si les gens n'achètent pas de voitures électriques parce que trop cher, en acheter et "faire baisser les prix sur ces produits" via l'utilisation de leurs impôt, est-ce un progrès !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Mer 5 Jan - 18:18

Sans commentaire... il pleut
La prime à la casse à l'heure du bilan
http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/12/14/la-prime-a-la-casse-a-l-heure-du-bilan_1452908_3234.html


Citation :
"Les voitures qui ont bénéficié de la prime sont la Logan et la Sandero, fabriquées en Roumanie, et la Twingo, dont la production a quitté Flains [Yvelines] pour la Slovénie", explique Fabien Gâche, délégué central CGT chez Renault. "C'est un des aspects que l'on avait souligné à l'instauration de la prime : nous n'y étions pas opposé mais, selon nous, il fallait y accoler une obligation de réintégrer des productions en France. Ça n'a pas été le cas et on a créé ce paradoxe d'avoir d'un côté des usines françaises en sous-activité, et de l'autre des usines roumaines, turques ou slovènes qui travaillent à 120 % de leur capacité, souvent dans des conditions de travail déplorables."

Même chose, mais dans une moindre mesure, chez PSA, qui produit les petites Peugeot 107 et Citroën C1 en République tchèque. Ainsi, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobile, sur les neuf premiers mois de 2010, n'ont été assemblées que 894 903 voitures particulières en France, soit 37 % des 2,4 millions produites par PSA dans le monde. L'écart est encore plus grand pour Renault, qui n'a produit que 368 862 voitures en France, soit 20 % de sa production mondiale (1,78 million de voitures particulières). Sans compter les ventes de Dacia, la filiale roumaine de Renault, dont les ventes ont explosé en 2010 (+ 81,5 %).

Quant aux marques étrangères, qui ont connu des ventes en hausse en France en 2010, que ce soit Nissan (+ 24,8 % sur onze mois), Kia (+10,2 %) ou Opel, elles importent la totalité de leurs véhicules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Fleur
Bent junky


Nombre de messages : 118
Localisation : Belgium
Monture(s) : avec des roues
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   Jeu 6 Jan - 0:25

canis familiaris a écrit:
Sans commentaire... il pleut
(...)

Tu as oublié de présenter l'addition de ladite prime a la casse: 1 milliard d'euro pour l'état = le contribualble français, sans commentaire... bis il pleut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut (en plus) sauver (aussi) le soldat bagnole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Il faut sauver Winter!
» Il faut sauver les abeilles...
» mes passions : les animaux surtout ceux qu'il faut sauver et adopter
» Il faut sauver le soldat 280...............
» il faut sauver le soldat 1451 ... (Oxygers 57 inside)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Forums Spécifiques :: Forum Ecocitoyenneté & Ecomobilité-
Sauter vers: