Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Sam 17 Jan - 14:38

La gare Saint-Lazare sous les bombes
http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2009/01/la-gare-saint-lazare-sous-les-bombes.html


Citation :
C'est à 20h12 précises que l'état major français a lancé son offensive "Ballast durci" contre la gare Saint-Lazare à Paris. L'objectif déclaré est de faire cesser les agissements "irresponsables " de l'organisation terroriste SUD-Rail. Un déluge de bombes s'est ainsi abattu sur la gare, et le trafic a été complètement interrompu. On compte d'ores et déjà de nombreuses victimes civiles. Hervé Morin se targuait ce soir d'une réussite complète :"Les objectifs ont été atteints. Le local de SUD-Rail a été détruit et la machine à café est en miettes". Le ministre de la défense a d'ailleurs confirmé qu'il fallait s'attendre à "une guerre longue et douloureuse".

Citation :
il est notoire que le chef de l'état n'attendait que l'étincelle susceptible d'embraser la situation afin de pouvoir appliquer un plan de bataille prêt depuis mai 2007. Depuis deux ans ainsi, Nicolas Sarkozy et son état-major préparent les Français à la guerre en menant une campagne de propagande sans précédent. Il a fallu mettre en œuvre d'ingénieux moyens (réductions des effectifs de maintenance, refonte des horaires) pour dégrader petit à petit les conditions de circulation des trains et imputer "les galères" des usagers aux seules grèves. Or, les dites grèves ne sont responsables que de 2% des retards et autres annulations. On mesure ainsi le tour de passe-passe magistral qui permet aujourd'hui au gouvernement d'être suivi par une majorité de Français. Ainsi, les syndicats réformistes saluent le courage de Nicolas Sarkozy, comme François Chérèque qui déclarait ce soir :"Les agissements de SUD sont quasiment inadmissibles. C'est une forme de harcèlement dont les premières victimes sont les usagers ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Mer 21 Jan - 23:15

Tarnac ou les fantasmes du pouvoir
mardi 20 janvier 2009
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article78488


Citation :
Le Monde, 20 janvier 2009

J’ai été mise en examen et mise sous contrôle judiciaire suite aux arrestations du 11 novembre 2008. Sur les neuf personnes inculpées, Julien [Coupat] reste encore incarcéré. L’appel pour sa libération aura lieu dans les jours à venir. A nouveau l’attente. Le lent dégonflement de l’affaire continue, et une nouvelle étape a été franchie, vendredi 16 janvier, avec la sortie d’Yildune [Lévy]. Il en faudra d’autres.

Cette triste affaire aura au moins rappelé l’obsession du pouvoir : écraser tout ce qui s’organise et vit hors de ses normes.

Je ne voudrais pas qu’on puisse prendre cette histoire comme un événement isolé. Ce qui nous est arrivé est arrivé à d’autres, et peut arriver encore.

6h40 : braquée dans mon lit. Cagoulés, des hommes de la sous-direction de la lutte antiterroriste (SDAT) cherchent désespérément des armes en hurlant. Menottée sur une chaise, j’attends la fin des perquisitions, ballet absurde, pendant des heures, d’objets ordinaires mis sous scellés. Sachez-le, si cela vous arrive, ils embarquent tout le matériel informatique, vos brosses à dents pour les traces ADN, vos draps pour savoir avec qui vous dormez.

Après plus de huit heures de perquisition, ils me chargent dans une voiture. Direction : Paris-Levallois-Perret. Les journalistes cernent le village. Personne ne pourra manquer d’admirer le spectacle de la police en action, et les moyens imposants du ministère de l’intérieur quand il s’agit de sécuriser le territoire. Quand cinq flics arrêtent un type, ça peut sembler arbitraire, quand ils sont 150 et avec des cagoules, ça a l’air sérieux, c’est l’état d’urgence. La présence des journalistes fait partie de la même logique. Ce qui s’est passé là, comme les arrestations à Villiers-le-Bel, ce n’est pas un dérapage, c’est une méthode.

Levallois-Perret, locaux de la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et de la SDAT. Des préfabriqués sur trois étages, superposition de cellules spéciales, caméras panoptiques braquées en permanence sur toi. Quatre-vingt-seize heures de garde à vue. Mais le temps n’est vite plus un repère. Ni heure ni lumière du jour. Je ne sais pas combien de personnes ont été arrêtées. Je sais seulement, après notre arrivée, les motifs de mon arrestation.

Les interrogatoires s’enchaînent. Une fois huit heures sans pause, va-et-vient de nouveaux officiers qui se relaient. Mauvaises blagues, pressions, menaces : "Ta mère est la dixième personne mise en garde à vue dans le cadre de l’opération Taïga, on va la mettre en détention", "Tu ne reverras plus ta fille". Leur bassesse n’est pas une surprise. Ils me questionnaient sur tout : "Comment vivez-vous?", "Comment êtes-vous organisés pour manger?", "Est-ce que tu écris?", "Qu’est-ce que tu lis?" Ils voulaient des aveux pour donner corps à leur fantasme de cellule terroriste imaginaire.

Un des officiers de la police judiciaire (PJ) m’a annoncé, lors de la perquisition : "Nous sommes ennemis." Ennemis peut-être, mais nous ne sommes pas leur reflet. Il n’y a jamais eu de cellule invisible, et nous n’avons que faire de "chefs" et de "bras droits". La police croit toujours que ce qu’elle traque est organisé à son image, comme en d’autres temps, où elle brandissait le spectre du syndicat du crime.

Un gendarme me lit un communiqué allemand, diffusé le 10 novembre en Allemagne, qui revendique les sabotages dans le cadre d’une action antinucléaire. Sabotages dont ils veulent nous accuser. Le communiqué apparaîtra dans le rapport de la SDAT transmis à la presse dès la première semaine, puis sera quasiment oublié.

Au bout de trois jours, un avocat peut venir assister le prévenu retenu sous le coup d’une procédure antiterroriste. Trois jours pendant lesquels tu n’es au courant de rien d’autre que de ce que la police veut bien te dire, c’est-à-dire rien ou des mensonges. Alors oui, ce fut vraiment un soulagement quand on m’a annoncé que je pouvais voir mon avocate. Enfin des nouvelles de ma fille et de l’ampleur médiatique de l’affaire. Nouvelles aussi du village et du comité de soutien créé dans les premiers jours qui ont suivi l’arrestation.

Puis ce fut le dépôt (lieu de détention avant de comparaître devant le juge). Là s’entassent des centaines d’hommes et de femmes dans la crasse et l’attente. Une pensée pour Kafka dans le dédale de la souricière, infinité de couloirs gris et humides dont les portes s’ouvrent sur les rutilantes salles d’audience. Je suis amenée jusqu’aux galeries toutes neuves de la section antiterroriste pour comparaître devant le juge d’instruction. Puis la prison.

Fleury-Mérogis – la plus grande d’Europe. Tous les charognards gardent cette prison, pigeons, corneilles, mouettes et de nombreux rats. Nous y sommes arrivées, Manon (Gilbert), Yildune et moi en tant que détenues particulièrement surveillées (DPS), ce qui implique des mesures de surveillance plus soutenues, comme, d’être chaque nuit réveillées toutes les deux heures, lumières allumées et sommées de faire signe. Fouilles intensives et répétées. Ce statut, seules les prisonnières politiques basques l’ont à Fleury, et Isa l’avait eu aussi, en détention depuis bientôt un an sous le coup d’une procédure antiterroriste [cette personne est soupçonnée d’avoir posé un explosif sous une dépanneuse de la Préfecture de police de Paris, en mai 2007]. Les fouilles au corps, le mitard, les petites humiliations, le froid et la nourriture dégueulasse : le quotidien de la prison est fait pour écraser.

Par un concours de circonstances favorables, Manon et moi sommes sorties assez rapidement. Circonstances favorables, c’est-à-dire : nous sommes blanches, issues de la classe moyenne, ayant eu l’opportunité de faire des études ; grâce aussi à la multiplication des comités de soutien. Et puis, il y avait l’actualité, marquée par des événements révélateurs du climat politique actuel qui ne sont pas passés inaperçus (par exemple cette descente policière musclée dans un collège).

Je dis "rapidement", par rapport aux détentions préventives qui durent, pour la plupart, des mois et des années. Qui durent, notamment, pour ceux pour qui ne jouent jamais ces "circonstances favorables". La plupart immigrés, voués au mépris de la police et des magistrats.

Mais ce qui est encore séparé au-dehors arrive à se reconnaître entre les murs de la prison. Des solidarités se nouent dans l’évidence d’une hostilité commune. La radicalisation de la situation amène de plus en plus de gens à subir la répression et la détention. Des rafles dans les banlieues aux peines de plus en plus nombreuses pour des grévistes ou des manifestants lors de mouvements sociaux.

Finalement, la prison est peut-être en passe de devenir un des rares lieux où s’opère la jonction tant redoutée par M. Sarkozy : "S’il y avait une connexion entre les étudiants et les banlieues, tout serait possible. Y compris une explosion généralisée et une fin de quinquennat épouvantable", avait-il dit en 2006.



Gabrielle Hallez, mise en examen dans l’affaire de Tarnac

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Jeu 22 Jan - 19:04

Entretien avec Serge Quadruppani
L’antiterrorisme ou la terreur integree
http://nopasaran.samizdat.net/article.php3?id_article=1654



Citation :
Ne pas se couper des rapports sociaux quotidiens (au contraire de ce que fit, par exemple, AD), et éviter de confondre la subversion avec la guerre sont deux des points essentiels d’une action qui refuse sa réduction au « terrorisme ». On ne le répètrera jamais assez : la terreur n’est pas une arme révolutionnaire, c’est TOUJOURS l’arme d’un Etat ou d’une force qui aspire à devenir un Etat. Sinon, si on compare ce qui s’est passé avec ce que j’ai analysé dans mon livre, on retrouve les mêmes mécanismes :

- Des journalistes entièrement dépendants de leurs sources flicardes et qui s’en font fatalement les porte-voix. La palme de la constance à Edwy Plenel qui fut le petit télégraphiste des RG en 86 avec la piste bidon des frères Abdallah, dans des attentats meurtriers rythmant des négociations entre la France et l’Iran. Aujourd’hui, il peut encore publier le rapport de synthèse des flics, pur montage publié sans aucune analyse critique.

- Des « intellectuels » conseillers du prince : après Xavier Raufer dans les années 80 (toujours en activité d’ailleurs), c’est Alain Bauer qui a l’air d’être le plus influents, puisque ce serait lui qui aurait appris à MAM a annôner les mots « anarcho-autonomes ». Notons au passage que Bauer est aussi un ami du charmant Julien Dray, l’ennemi des incivilités et l’ami des montres à 200 000 euros, et qu’à travers lui, il a contribué au tournant sécuritaire du PS.

- Des politiciens qui manoeuvrent pour leur compte personnel (MAM qui s’accroche à son siège éjectable) et des services de police qui cherchent à justifier leurs lignes de crédit dans une période où les beaux coups médiatiques se raréfiaient.

Ce qui a enrayé la machine de terrorisation des populations par l’Etat, c’est à la fois le très local (Tarnac) et le réseau mondial : l’insoumission au bourrage de crâne médiatique, comme l’a aussi montré cet été l’« affaire Siné », passe désormais prioritairement par internet. Ce sont sur ces deux niveaux, en contournant, par dessus et par dessous pour ainsi dire, le niveau étatique (et parisien pour ce qui concerne la France) que nous pourrons avancer sur le chemin de la subversion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Ven 23 Jan - 14:07

Comme l'expliquait déjà Bakchich le 17 Novembre...
Citation :
L’accusation la plus déterminante a été recueilli selon un mode opératoire qui fait déjà bondir les avocats. Un personnage, disant être un « repenti » de la bande à Coupat s’est présenté dans une gendarmerie du Puy-de-Dôme. Il a expliqué aux pandores comment ses anciens amis voulaient changer le monde en pourrissant la SNCF… Le problème est que ce témoin capital est, et restera sans doute, anonyme puisque, à la suite d’une modification du code pénal, ce procédé qui rappel celui utilisé naguère par les Anglais contre les Nord-Irlandais, est maintenant admis.

2 mois plus tard, l'info oubliée (et juste très légèrement prépondérante pour toute l'affaire) ressort enfin de sa boite...

Citation :
22 jan 2009 Par Fabrice Arfi, Fabrice Lhomme

Selon des informations recueillies par Mediapart, le témoin «sous X» de l'affaire des sabotages de TGV, qui a gravement mis en cause sur procès-verbal Julien Coupat – dernier suspect encore incarcéré –, ne serait pas crédible. Cet homme est notamment sous le coup d'une condamnation pour «dénonciation de délits imaginaires». Embarrassés, les enquêteurs soulignent toutefois que le dossier ne repose en aucun cas sur ce seul témoignage.
Source : http://www.mediapart.fr/journal/france/220109/tarnac-le-temoin-a-charge-contre-coupat-serait-un-mythomane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Lun 2 Fév - 22:57

TARNAC: LES ACCUSATIONS (ENQUÊTE VIDÉO DE MEDIAPART 1/4)
http://www.dailymotion.com/video/x7q6ot_tarnac-les-accusations-enquete-vide_news

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Lun 2 Fév - 22:58

TARNAC: OPÉRATION TAÏGA (ENQUÊTE VIDÉO DE MEDIAPART 2/4)
http://www.dailymotion.com/video/x7q470_tarnac-operation-taiga-enquete-vide_news

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Lun 2 Fév - 22:59

TARNAC: L'EMBALLEMENT MÉDIATIQUE (ENQUÊTE DE MEDIAPART 3/4)
http://www.dailymotion.com/video/x7q7ev_tarnac-lemballement-mediatique-enqu_news

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Lun 2 Fév - 23:00

TARNAC: UNE AFFAIRE POLITIQUE (ENQUÊTE DE MEDIAPART 4/4)
http://www.dailymotion.com/video/x7qjji_tarnac-une-affaire-politique-enquet_news

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Mer 4 Mar - 23:06

Magistrale rétrospective de "l'affaire de Tarnac" :

Tentative de réorganisation chronologique de l’affaire dite « de Tarnac »
http://www.le-tigre.net/Tentative-de-reorganisation.html



Citation :
on notera que, dans cette affaire, la presse a globalement délivré le même scénario immuable face à des événements qui la dépassent : accusations, questions, doutes, repentance. Et qu’il en sera sans doute ainsi la prochaine fois [22].

[22] Le plus étonnant est la façon dont, à chaque fois, la dernière séquence, celle d’introspection générale, sera oubliée dès la prochaine affaire. Cf. la fausse agressée du RER D, et les articles qui ont suivi sur « l’emballement médiatique ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Sam 14 Mar - 17:21

(AFP) Coupat veut contre-attaquer après un nouveau rejet de remise en liberté
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iwZ2iUbDP9QAjCC8g0SDXcdEflXw

Citation :
[...] Coupat, qui entame son cinquième mois de détention provisoire à la maison d'arrêt parisienne de la Santé, "va bien, en dépit des conditions indignes dans lesquelles il est incarcéré", a précisé son avocate selon laquelle "il réfléchit, il écrit, notamment sur les conditions d'emprisonnement".
L'avocate a par ailleurs annoncé un certain nombre d'"initiatives", parmi lesquelles figure une demande à venir de "déqualification du chef (de mise en examen, ndlr) qui ne repose que sur des constructions intellectuelles".
"Puisque il ne sert visiblement à rien de se limiter au terrain juridique, nous allons nous déplacer sur le terrain politique, là où toute cette affaire a été fabriquée", a prévenu Me Terrel.
"Nous allons également demander à ce que la juridiction antiterroriste soit déclarée incompétente car tout ceci n'a rien à voir avec du terrorisme, c'est totalement démesuré", a-t-elle estimé. [...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Jeu 19 Mar - 21:10

Lettre de 8 des 9 inculpés de l’affaire de Tarnac, à leurs juges
lundi 16 mars 2009
http://www.soutien11novembre.org/spip.php?article395


Citation :
[...] Primo. Pendant que des journalistes fouillaient jusque dans nos poubelles, les flics reluquaient jusqu’à l’intérieur de nos rectums. C’est assez désagréable. Depuis des mois vous ouvrez notre courrier, vous écoutez nos téléphones, vous traquez nos amis, vous filmez nos maisons. Vous jouissez de ces moyens.

[...]

Deuzio. Bien sûr vous avez besoin d’"individus", constitués en "cellule", appartenant à une "mouvance" d’une fraction de l’échiquier politique. Vous en avez besoin, car c’est votre seule et dernière prise sur toute une part grandissante du monde, irréductible à la société que vous prétendez défendre. Vous avez raison, il se passe quelque chose en France, mais ce n’est certainement pas la renaissance d’une "ultragauche". Nous ne sommes ici que des figures, qu’une cristallisation somme toute plutôt vulgaire d’un conflit qui traverse notre époque. La pointe médiatico-policière d’un affrontement sans merci que mène un ordre qui s’effondre contre tout ce qui prétend pouvoir lui survivre.

Il va sans dire qu’à la vue de ce qui se passe en Guadeloupe, en Martinique, dans les banlieues et les universités, chez les vignerons, les pêcheurs, les cheminots et les sans-papiers, il vous faudra bientôt plus de juges que de profs pour contenir tout ça. Vous n’y comprenez rien. Et ne comptez pas sur les fins limiers de la DCRI pour vous expliquer.

[...]

Il n’y a pas neuf personnes à sauver mais un ordre à faire tomber.

Aria, Benjamin, Bertrand, Elsa, Gabrielle, Manon, Matthieu, Yldune sont, avec Julien Coupat, mis en examen dans l’"affaire de Tarnac".

(Publié aussi dans le journal Le Monde, du 17 mars).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Jeu 26 Mar - 23:03

Ce que contient le dossier d’instruction de l’affaire Tarnac
LE MONDE | 25.03.09 | 13h52 • Mis à jour le 26.03.09 | 09h05
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/03/25/ce-que-contient-le-dossier-d-instruction-de-l-affaire-tarnac_1172333_3224.html


Citation :
L'ensemble atteint déjà la hauteur de sept à huit Bottin. Le dossier de l'affaire Tarnac, que Le Monde a pu consulter, près de mille pièces et procès-verbaux numérotés, peut être scindé en deux. D'un côté, sept mois de filatures, d'écoutes, dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte le 16 avril 2008; de l'autre, quatre mois d'instruction, toujours en cours depuis la mise en examen, le 15 novembre 2008, de neuf personnes accusées de terrorisme et pour certaines, de sabotage contre des lignes SNCF en octobre et en novembre 2008.

[...]

Le dossier a beau être dense, il ne contient ni preuves matérielles ni aveux, et un seul témoignage à charge, sous X, recueilli le 14 novembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Mar 5 Mai - 23:01

Pour sauver la démocratie, t'as une solution ?... pfui

Pour aller en garde à vue, t'as une solution ?
Par Eolas, lundi 4 mai 2009 à 16:24 :: Actualité du droit :: permalien #1398
http://www.maitre-eolas.fr/2009/05/04/1398-vous-et-le-procureurs-avez-1-nouveaux-messages


Citation :
Une personne qui a reçu d'un collègue un SMS libellé « Pour faire dérailler un train, t'as une solution ? » s'est vue convoquer par la police et a passé une nuit en garde à vue.(...)

En fait, il semblerait que les faits soient les suivants.

Le portable habituel de S… est tombé en panne. Il l'a donc remis à son opérateur qui lui en a prêté un de remplacement. Au cours des opérations de réparation, le technicien est tombé sur ce SMS, stocké dans la mémoire interne du téléphone. Son sang picard n'a fait qu'un tour : faire dérailler un train, c'est comme arracher une caténaire, si on excepte la fait que ça n'a rien à voir : c'est sûrement un coup de Tarnac.

L'opérateur dénonce donc les faits à la police qui ouvre une enquête en préliminaire, pour non dénonciation de crime (art. 434-1 du Code pénal), s'il vous plaît, avec la procédure d'exception pour le terrorisme, pour faire bonne mesure. On lui reproche d'avoir eu connaissance de la préparation d'un attentat et de ne pas l'avoir lui-même dénoncé aux autorités.

ABBEVILLE 24 heures de garde à vue pour un SMS
http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/24-heures-de-garde-a-vue-pour-un-SMS


Citation :
Une expérience traumatisante pour le jeune menuisier. Mais une affaire presque banale aux yeux du procureur de la République, qui justifie le placement en garde à vue. « La procédure pénale est la même pour tout le monde, que le risque soit probable ou peu probable », rappelle Éric Fouard, mettant en avant le principe de précaution qui prévaut en matière de terrorisme.

D'autant que depuis l'affaire de Tarnac (Corrèze), et l'arrestation d'un groupe de terroristes présumés soupçonnés d'avoir saboté des caténaires SNCF, les autorités sont particulièrement vigilantes. « Cette actualité récente a certainement joué en sa défaveur, admet le procureur. Je comprends que, de son côté, la garde à vue puisse paraître violente mais, dans ce genre d'affaire, on ne peut prendre aucun risque. »

Ressorti libre, Stéphane ne fera l'objet d'aucune poursuite. Mais il se dit « profondément marqué » par cette affaire. « Je prie le ciel pour qu'aucun train ne déraille dans les semaines qui viennent... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Mer 13 Mai - 22:05

Quand Libé se sort enfin la tête du cul... hé hé

Sur la piste des crochets allemands
GRAND ANGLE 11/05/2009 À 06H53
KARL LASK
http://www.liberation.fr/grand-angle/0101566545-sur-la-piste-des-crochets-allemands

Citation :
Les sabotages ont été simultanés en France et en Allemagne. Dans la matinée du 8, quatre lignes TGV - Paris-Lille, Est et Sud Est - sont touchées par des ruptures de caténaires. Et les premiers incendies de câbles sont signalés en Allemagne, dans l’après midi du 8. Entre Hambourg et Berlin, à Brandenburg. Et dans les environs de Wiesbaden et de Kassel.



Citation :
En France, les crochets ramassés sur les voies TGV en novembre n’ont livré aucun secret. Aucune empreinte, ni trace d’ADN. Seule certitude technique : le hackenkralle est un objet pensé et fabriqué pour le seul sabotage. Un pur produit anarchiste. La mise en cause de Julien Coupat, seul mis en examen encore détenu, se heurte toujours à l’absence d’éléments matériels, et la présence du Français et de son amie à proximité du lieu d’un des sabotages reste une énigme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Mar 26 Mai - 22:46

Julien Coupat : "La prolongation de ma détention est une petite vengeance"
LE MONDE | 25.05.09 | 12h10 • Mis à jour le 25.05.09 | 12h33
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/05/25/julien-coupat-la-prolongation-de-ma-detention-est-une-petite-vengeance_1197456_3224.html#ens_id=1164748


Citation :
L'antiterrorisme, contrairement à ce que voudrait insinuer le terme, n'est pas un moyen de lutter contre le terrorisme, c'est la méthode par quoi l'on produit, positivement, l'ennemi politique en tant que terroriste. Il s'agit, par tout un luxe de provocations, d'infiltrations, de surveillance, d'intimidation et de propagande, par toute une science de la manipulation médiatique, de l'"action psychologique", de la fabrication de preuves et de crimes, par la fusion aussi du policier et du judiciaire, d'anéantir la "menace subversive" en associant, au sein de la population, l'ennemi intérieur, l'ennemi politique à l'affect de la terreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Dim 11 Oct - 13:09

L'ENNEMI INTÉRIEUR
(Généalogie coloniale et militaire
de l'ordre sécuritaire dans
la France contemporaine)

Interview de Mathieu Rigouste
http://www.article11.info/spip/spip.php?article571


Citation :
La publication de ton ouvrage, début 2009, n’aurait pu "mieux" tomber : l’affaire de Tarnac est venue comme une parfaite illustration de ton travail. Dans la logique de création de l’ennemi intérieur, tu penses que les manipulations étatiques de ce genre vont se multiplier ?

En fait, la publication est tombée juste après un nouvel essai de réglage de la fonction bouc-émissaire : sur la figure de « l’anarcho-autonome ». Mais ce mécanisme de la machine à purge continue depuis bientôt vingt ans à fonctionner sur un double réglage : les figures de « l’islamo-terroriste » et du « barbare de cité ». L’affaire de Tarnac ne fait que reformuler et appliquer exceptionnellement, pour l’instant, un type de montage habituellement réservé aux non-blancs pauvres et de manière permanente. Comme la logique sécuritaire, qui tend à reformuler et appliquer en continu à « la population » des méthodes de guerre conçues contre « les populations colonisées ». S’il y a manipulation, il faut le comprendre dans un sens technique, comme un ajustement. Les montages médiatico-politiques sont des utilisations particulières de machines de pouvoir qui fonctionnent en permanence, reliées aux machines économiques et industrielles. Tant qu’une forme de pouvoir est en place, ses machines évoluent, mais elles continuent de fonctionner et de dysfonctionner.

Citation :
L’actualité récente a remis en avant l’incrimination d’"association de malfaiteurs en vue d’une entreprise terroristes", déjà utilisée contre les suspects prétendument islamiques dans la deuxième moitié des années 1990. L’instrumentalisation du droit est une facette de la guerre contre-révolutionnaire ?

L’instrumentalisation du droit et de la justice est normale. Ce sont des institutions, des instruments de gouvernement, des appareils d’État. Ils reflètent nécessairement l’état des rapports de forces. Bref, même sans les doctrines contre-subversives, les institutions judiciaires et juridiques sont l’expression d’un modèle de domination et d’un rapport de classe. Mais tout un pan de la doctrine de la guerre révolutionnaire, dès l’Indochine, c’est-à-dire avant même d’être vraiment formulée comme doctrine, consiste effectivement à dire, au gouvernement et à l’OTAN : pour mener une guerre dans la population, il faut libérer l’armée des contraintes « démocratiques », créer des régimes d’exception dans le droit voire déléguer à l’armée l’autorité civile et la police. C’est vraiment en Algérie que les « libertés publiques » ont posé un problème à ce qui devenait l’antiterrorisme, parce que l’Algérie, à la différence de l’Indochine, c’était des départements français. Il fallait inventer un régime de la guerre intérieure qui ne déstabilise pas l’ensemble du pays et puisse s’appliquer à une partie seulement du territoire et de la population. Un nouveau « régime » de fonctionnement pour les chaines de production de l’ordre.

Ça a été l’œuvre de la Ve République. La cinquième constitution, créée par de Gaulle, consacre la possibilité de s’octroyer en permanence les pleins pouvoirs, et la déclaration d’État d’urgence permet de faire la guerre intérieure, sur une partie du territoire. Bien évidemment sur les territoires d’exception. Le fait qu’il a été décrété une nouvelles fois en Nouvelle Calédonie en 1986, puis appliqué aux « zones sensibles » pendant les révoltes de l’automne 2005, semble indiquer que les quartiers populaires sont considérés comme les nouveaux territoires de la guerre intérieure, les nouveaux laboratoires du commandement, au même titre que les anciennes colonies.

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Dim 18 Oct - 10:47

« Ici Radio Londres Télé Millevaches, les bouseux parlent aux bouseux »
http://www.telemillevaches.net/?p=201

numerolambda a écrit:
Et dans son numéro 166, la Magazine du plateau s’en prend donc à la manière dont les télés, radios et quotidiens nationaux, en un seul bloc, ont permis l’emballement de toute l’affaire. Ce document n’est ni un reportage ni un documentaire, c’est un récit, un constat, simple et implacable. Un récit privé de tous les codes du “journalisme” audiovisuel, sans images signifiantes, sans images prétextes.Une belle leçon de journalisme tout court.

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Lun 18 Jan - 14:24

Une petite brève, comme ça, en passant... il pleut

humanite.fr a écrit:
La SNCF va supprimer quelque 1.400 postes cette année et réduire son offre sur plusieurs lignes non rentables comme Paris-Arras et Lille-Strasbourg, écrivent lundi Les Echos.

L’entreprise publique présente mercredi son budget pour 2010.

"Confrontée à une chute de la profitabilité de ses TGV, la SNCF veut revoir en profondeur ses dessertes dès la fin 2010", écrivent Les Echos.

Certains axes pourraient voir leur offre réduite, notamment Paris-Arras, Lille-Strasbourg, Nantes-Strasbourg et Bordeaux-Strasbourg.

Toujours selon le quotidien économique, la branche grandes lignes SNCF Voyages devrait voir sa rentabilité s’effondrer cette année, avec un taux de marge opérationnelle tombant à 10,2% contre 20,1% il y a deux ans.

Dans un communiqué publié lundi matin, la SNCF écrit que son projet budget 2010 "intègre, comme chaque année, des créations et des suppressions de dessertes TGV", sans préciser lesquelles.

"L’offre en parcours TGV augmentera de l’ordre de +1% en 2010 sur un total de 800 TGV en moyenne qui circulent chaque jour. Il n’y a donc pas de plan de suppression de dessertes", ajoute la direction de l’entreprise publique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Mar 2 Fév - 14:55

SNCF : petit mode d'emploi pour tuer le fret
http://www.humanite.fr/SNCF-petit-mode-d-emploi-pour-tuer-le-fret


Citation :
La direction de la SNCF s’est-elle fixé pour objectif de dégrader elle-même les résultats de sa banche fret ? Les conséquences de la crise économique sont régulièrement mises en avant pour justifier du recul des trafics et des volumes dans ce secteur. L’Humanité s’est procuré un document interne qui tend à démontrer que cette dégringolade est en partie organisée. Baptisé « Démarche, flux dessertes : un projet, une méthode, des résultats attendus et une équipe », ce document de 22 pages est, selon une source qui a souhaité conserver l’anonymat, en cours de finalisation par « le premier cercle dirigeant » de la SNCF. Il décrit la stratégie que veut mettre en œuvre la direction, ses « cibles » et « critères » d’abandon de trafics, et la méthode pour faire accepter ses choix par les chargeurs ainsi que les « précautions oratoires » à prendre afin de limiter l’impact politique et médiatique de la restructuration. Sollicitée par l’Humanité, la direction de Fret SNCF n’a pas donné suite à nos appels.

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   Jeu 1 Nov - 23:01

NOVEMBRE 2008 - NOVEMBRE 2012, 4 ANS DE MANIPULATIONS... help

L’affaire de Tarnac en cinq couacs
http://www.francetvinfo.fr/laffaire-de-tarnac-en-cinq-couacs_159743.html

Citation :
Près de quatre ans après, toujours pas de procès. Pire, selon des révélations du Canard Enchaîné et du Nouvel Observateur, un nouvel élément vient mettre en doute la présence de la compagne de Julien Coupat, Yldune Lévy, à proximité du lieu du sabotage. Retour sur les couacs de l'affaire de Tarnac.

Affaire Tarnac : "le grand cirque continue"
http://www.metrofrance.com/info/affaire-tarnac-le-grand-cirque-continue/mljy!L3S94GcavSjM/

Citation :
Nous sommes au cœur d'une petite affaire d'Etat où pouvoir politique, policier, judiciaire et médiatique se sont intoxiqués, avec des moyens à la fois hors du commun (ceux de l'antiterrorisme) et des méthodes banales de basse police.

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tarnac ! Sabotage du réseau ferroviaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Perturbations sur le réseau ferroviaire en Normandie
» Carte des lignes TER Haute Normandie…
» Réseau TER Basse Normandie
» (Le Mans) Le réseau SETRAM.
» le parc de seau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Forums Spécifiques :: Forum Ecocitoyenneté & Ecomobilité-
Sauter vers: