Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Monopoly mondial (à Madagascar et ailleurs...)

Aller en bas 
AuteurMessage
aka
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1171
Localisation : Sarkoland - West Coast
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Monopoly mondial (à Madagascar et ailleurs...)   Sam 29 Nov - 16:45

Madagascar : La Corée du Sud loue la moitié des terres arables malgaches
http://fr.globalvoicesonline.org/2008/11/23/1118/

Citation :
La Corée du Sud vient de louer pour 99 ans à Madagascar des terres, d'une superficie qui représente la moitié de la Belgique, pour cultiver l'huile de palme et pas moins de la moitié de la consommation nationale coréenne de maïs. [..] Carl Atkins, du cabinet de consultants Bidwells Agribusiness, a déclaré que l'investissement de Daewoo Logistics à Madagascar est le plus important qui ait jamais été vu : ” Le projet ne me surprend pas en lui-même, car les pays essaient d'assurer leur indépendance alimentaire future, mais l'importance de ce projet m'étonne vraiment”.

[...]

Quelques heures plus tard, un nouvel aspect vraiment stupéfiant de cette histoire a été révélé. Devinez combien la Corée du Sud a payé pour ce contrat de location de 99 ans ? Réponse: zip. Zéro. Nada. Pas un centime. Le bénéfice pour Madagascar, selon un porte-parole de Daewoo ? “Nous créerons des emplois agricoles, ce qui est bénéfique pour Madagascar”. Ceci dans un pays ou 3,5 pour cent de la population dépend entièrement de l'aide alimentaire internationale …
Voici maintenant quels seront les bénéfices pour la Corée du Sud :
“Nous voulons y cultiver du maïs pour assurer notre indépendance alimentaire. La nourriture peut être une arme dans ce monde”, a dit Hong Jong-wan, un dirigeant de Daewoo. “Nous pourrons soit vendre les récoltes à d'autres pays soit les rapatrier en Corée du Sud en cas de crise alimentaire”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 48
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Monopoly mondial (à Madagascar et ailleurs...)   Ven 1 Jan - 1:19

Ruée vers les terres “libres” d’Afrique il pleut
le carnet de Colette Braeckman
http://blogs.lesoir.be/colette-braeckman/2009/12/28/ruee-vers-les-terres-libres-dafrique/


Citation :
Pour les nombreux pays importateurs de produits alimentaires, l’accès à des terres cultivables permettant d’assurer l’approvisionnement de leur population apparaît donc comme un enjeu vital.

L’Europe étant saturée et 95% des terres d’Asie étant déjà mises en exploitation, c’est vers l’Amérique latine et surtout vers l’Afrique que se dirigent désormais les acheteurs potentiels. La perception générale est qu’au sud du Sahara, les terres sont abondantes et encore largement inexploitées, que le climat est favorable, la main d’œuvre bon marché et surtout que le prix des terres disponibles demeure exceptionnellement bas. Au cours des trois dernières années, entre 15 et 20 millions d’hectares, soit l’équivalent de toutes les terres cultivables en France, ont été soumis à des transactions foncières et la FAO considère que d’ici 2030, une superficie totale équivalent à une fois la France ou un tiers de l’Inde aura changé de mains…

Citation :
C’est à Madagascar que le phénomène des achats de terres a soudain défrayé la chronique.

Début 2009 il est apparu que la société sud coréenne Daewoo avait acquis, pour une durée de 99 ans, des terres couvrant une superficie de 1,3 millions d’hectares. Cette transaction heurta vivement une opinion publique jusque là assez passive, parce que parmi les terres mises en vente, se trouvaient des zones affectées à la sépulture des ancêtres ! Les manifestations prirent rapidement un tour politique, menant finalement à la chute du président Marc Ravalomanana, qui fut remplacé par Andry Rajoelin. Ce dernier, dès sa prise de pouvoir, annula l’accord signé avec Daewoo. Le nouveau chef de l’Etat biffa également une autre transaction, qui portait sur la cession de 450.000 hectares à la société indienne Varun International. Cette dernière avait l’intention de produire à Madagascar du riz destiné à la consommation intérieure en Inde.

Citation :
Une nouvelle tendance alarme particulièrement Olivier de Schutter, rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation : les pays riches ne cherchent pas seulement à assurer leur propre sécurité alimentaire, ils se lancent dans la spéculation sur les terres disponibles et surtout, ils souhaitent développer en Afrique la production de bio carburant, espérant bénéficier en cela d’incitants fiscaux. Le chercheur français Alain Karsenty dénonce pour sa part le « néocolonialisme agraire » et redoute que les forêts tropicales, réserves foncières potentielles, ne soient transformées en pâturages ou en réserves d’éthanol.

[...] Plaidant pour que le droit des peuples indigènes soit pris en compte, que les communautés locales soient consultées, le rapporteur spécial de l’ONU souligne aussi que cet accaparement des dernières terres disponibles est aussi le résultat de l’échec global des politiques agricoles : dans les pays du Sud, les investissements dans le domaine agricole ont été insuffisants ou non durables et surtout, dans les pays riches, l’agriculture intensive a épuisé le sol et asséché les nappes aquifères. Et de conclure qu’avant même de chercher à réguler les achats de terres, il faudrait se demander pourquoi on en est arrivé à considérer une telle éventualité comme une option souhaitable…

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 48
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Monopoly mondial (à Madagascar et ailleurs...)   Lun 25 Juil - 18:05

Révélation :
l’Ethiopie cède des terres agricoles
à des compagnies étrangères
en pleine période de famine

25 Juillet 2011

http://www.survivalfrance.org/actu/7522

Citation :
(...) Des grandes étendues de terres fertiles de la vallée de l’Omo, au sud-ouest de l’Ethiopie, ont été cédées à des compagnies malaisiennes, italiennes et coréennes, ou sont directement gérées par l’Etat, pour y pratiquer une agriculture d’exportation, alors que les 90 000 autochtones qui vivent dans la région dépendent étroitement de leur terre pour leur survie.

Le gouvernement projette d’étendre à 245 000 hectares la superficie des terres qu’il destine principalement à la culture de la canne à sucre. (...)

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 48
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Monopoly mondial (à Madagascar et ailleurs...)   Lun 1 Aoû - 13:25

Famine
Jean Ziegler « Ne parler que du climat est une hypocrisie totale »

http://humanite.fr/25_07_2011-jean-ziegler-«%C2%A0ne-parler-que-du-climat-est-une-hypocrisie-totale%C2%A0»-476955

Citation :
En Somalie, Érythrée, Kenya, Éthiopie, Djibouti, les greniers sont vides. 
Ils le sont parce que les prix alimentaires (aliments de base c’est-à-dire riz, maïs, céréales qui couvrent 75 % de la consommation mondiale) ont explosé en raison de la spéculation des hedge funds et grandes banques. Les spéculateurs financiers ont perdu des milliers et des milliers de milliards de dollars lors de la crise financière de 2008 et de 2009. Ils ont quitté les Bourses de papier valeur et ont migré vers les Bourses des matières premières agricoles. Légalement, avec les instruments spéculatifs ordinaires, ils réalisent des profits astronomiques sur les aliments de base. Actuellement, la tonne de blé meunier est à 270 euros. Il y a an, elle était de moitié. La tonne de riz a plus que doublé en un an et le maïs a augmenté de 63 %. Les pays pauvres ne peuvent donc même plus acheter les aliments à même de constituer des réserves. Ils sont impuissants lorsque la catastrophe arrive.

La deuxième cause profonde est le surendettement de ces pays. Le service (intérêt et amortissement) de la dette étrangère est tellement élevé qu’il absorbe pratiquement tous les revenus des États et les rend incapables d’investir dans les infrastructures notamment agricoles. Un exemple : seulement 3,8 % des terres arables éthiopiennes sont irriguées alors qu’en Europe, elles le sont à 60 %. L’Éthiopie n’a pas l’argent nécessaire pour puiser l’eau. Aujourd’hui, la nappe phréatique se trouve à 60, 70 mètres sous terre en raison de la sécheresse et, de ce fait, rend inopérantes les méthodes traditionnelles pour lever l’eau.

Citation :
Les gens meurent par manque d’argent. Il est extrêmement simple de faire revenir à la vie un enfant gravement sous-alimenté avec de la nourriture thérapeutique intraveineuse. Mais, comme pour les biscuits vitaminés, l’argent fait défaut. Un seul chiffre : le Programme alimentaire mondial (Pam) avait un budget ordinaire planétaire de 6 milliards de dollars. Il a été réduit à 2,8 milliards, soit plus de la moitié parce que les pays riches ne payent plus leurs cotisations. Regardez l’absurdité : jeudi dernier, les États européens de l’euro ont mobilisé 162 milliards d’euros pour sauver les banques détentrices de la dette grecque. Dans le même temps, à Dadaab, au Kenya, le plus grand camp de réfugiés ne peut même plus accueillir des personnes au bord de l’effondrement.

Jean Ziegler est abondamment sité sur le même sujet dans un film documentaire et un ouvrage issu de ce dernier :
LE MARCHÉ DE LA FIN (WE FEED THE WORLD)

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 48
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Monopoly mondial (à Madagascar et ailleurs...)   Lun 17 Oct - 22:23

Jean Ziegler, encore et toujours...

“Bruxelles est d’une hypocrisie sans nom”
http://www.presseurop.eu/fr/content/blog/1057651-jean-ziegler-bruxelles-est-d-une-hypocrisie-sans-nom


Citation :
Pourquoi meurt-t-on encore de faim de nos jours [36 millions de personnes chaque année] ?

Il y a cinq grandes raisons : premièrement, la spéculation financière sur les matières premières alimentaires qui a fait flamber leurs prix ces dernières années et rendu quasiment impossible aux agences d’aide, comme le Programme alimentaire mondial (PAM) de subvenir aux besoins des populations victimes de sous-alimentation.

Il y a ensuite les agrocarburants, qui soustraient des terres fertiles et des plantes nourricières à l’alimentation humaine.

Troisièmement, il y a la dette extérieure, qui étrangle les pays les plus pauvres et les empêche d’investir dans l’agriculture de subsistance.

Après, il y a le dumping agricole, qui fait que, sur les marchés de Dakar ou de Cotonou, les fruits, les légumes et les poulets français, grecs, portugais, allemands etc. sont vendus au tiers ou à la moitié du prix du produit africain équivalent.

Enfin, il y a l’accaparement des terres par les fonds d’investissement ou les grandes multinationales, qui en chassent les paysans locaux pour y cultiver des produits destinés exclusivement aux marchés occidentaux.(...)

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 48
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Monopoly mondial (à Madagascar et ailleurs...)   Jeu 11 Oct - 15:50

L’économie expliquée à mon père
Qui rachète l’Afrique ?

http://www.terraeco.net/Qui-rachete-l-Afrique,44763.html

Citation :
L’initiative, menée par un groupement d’ONG et de chercheurs spécialisés, s’appelle Land Matrix Database. Elle vise à bâtir une base de données ouverte et la plus complète possible sur l’accaparement des terres dans le monde. Plus d’un millier de contrats ont été déjà répertoriés, sur une surface d’environ 83 millions d’hectares. Soit un tiers de l’ensemble des terres achetées dans le monde depuis 2000, selon les auteurs de l’étude.
Bien que non exhaustives (voir encadré au bas de cet article), ces données confirment plusieurs tendances inquiétantes sur ce phénomène en marche :

1) Ces contrats sont conclus dans les pays les moins avancés et en manque de nourriture, notamment en Afrique (...)

2) Les terres achetées servent peu ou pas à l’agriculture vivrière (..)

3) Ces ventes se font au détriment des habitants sur place (...)


http://landportal.info/landmatrix

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
detrike
accro
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: democraties occidentales   Jeu 11 Oct - 21:07

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monopoly mondial (à Madagascar et ailleurs...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Monopoly mondial (à Madagascar et ailleurs...)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Place du Basket Français au niveau du Basket Mondial
» Mondial du Vent 2009
» Mondial des Clubs
» Mondial Handball féminin
» Mondial 2018 et mondial 2022

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Forums Spécifiques :: Forum Ecocitoyenneté & Ecomobilité-
Sauter vers: