Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Jeu 17 Sep - 23:24

Citation :
Quant à la composition des vaccins ou des médicaments ce n'est pas parce qu'il est composé de produits toxiques que le médicament n'est pas efficace. Un médicament qui n'a pas d'effets indésirable je doute que ça existe.
La médecine c'est en permanence une évaluation du couple INDISSOCIABLE bénéfice/risque.

Ben si, ça s'appelle un produit naturel, vous savez, les mêmes qui sont à l'origine des médicaments (les principes actifs) mais sans leur emballage toxique. C'est tout à fait possible. Mais la médecine traditionnelle (si on peut dire.. car ce n'est pas celle issue de la tradition..) se veut CHIMIQUE, alors elle extrait un principe actif d'une PLANTE, et en fait un médicament au milieu d'autres produits nettement moins végétaux.
Le plus drôle, dans un sens, c'est que cette même médecine se moque carrément de la "médecine par les plantes" alors que sans plantes, pas de médicaments, ou du moins pour la plupart.
Alors bien sûr les plantes ont aussi des effets pas forcément souhaités, mais ce n'est rien à côté des produits chimiques, qui eux peuvent rester dans le corps, s'accumuler, causer toutes sortes de dysfonctionnement.. et comme on a bien appris à la population que médicament = forcément effet secondaire, on peut tout se permettre...

Justement, le bénéfice risque, les posts plus haut montrent qu'à court terme, si pour un vaccin fonctionnant il est déjà moyen, quand ça ne fonctionne pas ou que c'est très aléatoire et ça n'est pas rare, là le bénéfice risque est nul. Tout simplement parce que les maladies et désordres divers provoqués par les poisons que les vaccins contiennent, ils sont permanents et souvent difficilement réversibles !
Peut-être qu'entre te faire injecter des OGM ou mourir tu préfères les OGM, mais le jour où ça aura des effets costauds tu préfèreras sûrement être mort plutôt que de souffrir ainsi des années durant.
J'ai lu quelque part qu'au niveau des nombreuses études menées sur les vaccins, celles financées par les labos sont bien sûr très favorables, les indépendantes, plus rares forcément, sont plutôt sceptiques et plus elles sont précises et bien menées, plus mauvais est le résultat.

En fait à t'entendre Yvesg83, quand on est déprimé, on n'a qu'à se bourrer la tronche, c'est efficace, même si le "médicament" a des effet secondaire sérieux, surtout à long terme eh l'autre .


Quand est-ce que l'opinion publique changera ? Quand ce qu'on dira à la télé changera, seulement ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
zede
accro


Nombre de messages : 71
Age : 57
Localisation : Vosges
Monture(s) : Baron
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Ven 18 Sep - 10:38

Citation :
c'est pas toi qui écrit plus haut "je ne peux rien affirmer"?
faudrait savoir?
Yvesg83
je ne peux rien affirmer quand au nombre exact d'enfants je n'ai pas tenu de comptabilité ce jour là ce qui nous avait marqué c'était le grand nombre d'enfants malades des oreillons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Ven 18 Sep - 20:07

Ben si, ça s'appelle un produit naturel, vous savez, les mêmes qui sont à l'origine des médicaments (les principes actifs) mais sans leur emballage toxique. C'est tout à fait possible. Mais la médecine traditionnelle (si on peut dire.. car ce n'est pas celle issue de la tradition..) se veut CHIMIQUE, alors elle extrait un principe actif d'une PLANTE, et en fait un médicament au milieu d'autres produits nettement moins végétaux.

Attention à ne pas tout confondre: opposer naturel et artificiel c'est le meilleur moyen de se fourvoyer.
Je m'explique: depuis plusieurs années avec notamment l'arrivée du bio (ce qui est une très bonne chose) on mélange allègrement naturel et bénéfique dans l'esprit du consommateur.
Je rappelle à toutes fins utiles que le plomb et l'uranium sont tout à fait naturels, que les tremblements de terres et autres éruptions volcaniques sont parfaitement naturels, que les prédateurs (à commencer par l'être humain) sont parfaitement naturels. Et en parlant de végétaux le curare c'est aussi totalement naturel. Si tu habites une maison, que tu portes des chaussures et des vêtements c'est pour lutter CONTRE la nature. Je propose donc (même si ça peut paraître un détail) qu'on utilise les bons termes dans ce débat.
Pour ce qui est des plantes le vrai scandale dans ce débat c'est que les laboratoires s'en occupent (ils ont bien compris que dans bien des cas les plantes ont des principes actifs qu'on ne sait pas produire autrement) notamment par des dépôts de brevets sur du vivant qui ne devrait pas être brevetable et des pillages de ressources dans des pays qui n'ont pas les moyens de se défendre contre la puissance financière de ces industriels.



Le plus drôle, dans un sens, c'est que cette même médecine se moque carrément de la "médecine par les plantes" alors que sans plantes, pas de médicaments, ou du moins pour la plupart.
Alors bien sûr les plantes ont aussi des effets pas forcément souhaités, mais ce n'est rien à côté des produits chimiques, qui eux peuvent rester dans le corps, s'accumuler, causer toutes sortes de dysfonctionnement.. et comme on a bien appris à la population que médicament = forcément effet secondaire, on peut tout se permettre...


Tu préférerais qu'on lui cache les effets secondaires?
Ceci dit que ce soit un médicament par les plantes ou "chimique" (comme si une plante c'était pas de la chimie d'ailleurs...) soit il est efficace et il a forcément des effets indésirables soit il n'a pas d'effets indésirables mais je vois pas comment il pourrait alors être efficace.


Justement, le bénéfice risque, les posts plus haut montrent qu'à court terme, si pour un vaccin fonctionnant il est déjà moyen, quand ça ne fonctionne pas ou que c'est très aléatoire et ça n'est pas rare, là le bénéfice risque est nul.

Vu ta phrase je crois qu'il est temps d'expliquer ce qu'est le bénéfice/risque parce que c'est pas clair (et c'est ma faute j'avais qu'à l'expliquer avant) vu que justement il n'est jamais nul.
Le bénéfice/risque c'est se poser la question: pour tel patient atteint de telle pathologie avec tel médicament quel est le bénéfice et quel est le risque.
Un exemple: pour un patient contaminé par le VIH la trithérapie lui assure quasiment à coup sûr une espérance de vie presque équivalente à celle qu'il avait avant la contamination (ça c'est le bénéfice) moyennant quoi il aura quelques soucis non négligeable (notamment digestifs si tu vois ce que je veux dire) pendant toute sa vie, la balance bénéfice/risque c'est ça.
Dans ce cas là le choix est assez simple en général.
Maintenant toujours pour le VIH si tu as eu juste un rapport non protégé avec quelqu'un dont tu ne sais même pas s'il est contaminé on te propose aussi une trithérapie le temps d'être sûr (plus ou moins 3 mois) que tu sois ou non contaminé. Tu as donc le choix entre prendre un médicament qu'il vaut mieux commencer le plus tôt possible si tu es contaminé mais sans être sûr de l'être. C'est le même choix mais il est moins facile à faire.
Et là côté plantes on n'a rien actuellement.


Tout simplement parce que les maladies et désordres divers provoqués par les poisons que les vaccins contiennent, ils sont permanents et souvent difficilement réversibles !
Peut-être qu'entre te faire injecter des OGM ou mourir tu préfères les OGM, mais le jour où ça aura des effets costauds tu préfèreras sûrement être mort plutôt que de souffrir ainsi des années durant.


Là encore étudions le bénéfice/risque parce que c'est pas tout à fait la même chose que "préférer": soit tu ne prends pas d'insuline et tu es sûr de mourir (fin inéluctable, pas rapide et pas des plus sympas jusqu'à la découverte de l'insuline), soit tu prends l'insuline et tu auras PEUT ETRE des effets indésirables différents de ceux de l'insuline extraite du pancréas d'un animal, parmi lesquels il y a PEUT ETRE le risque de mourir et encore PEUT ETRE dans d'atroces souffrances (tout ces "peut être" restant à prouver à l'heure actuelle puisqu'ils partent du postulat que l'insuline produite par manipulation génétique a forcément des effets que celle extraite de celle d'un animal n'a pas).
Tu choisis quoi le jour où on t'annonce que ton gamin qui vient de naître est diabétique???


En fait à t'entendre Yvesg83, quand on est déprimé, on n'a qu'à se bourrer la tronche, c'est efficace, même si le "médicament" a des effet secondaire sérieux, surtout à long terme eh l'autre .


Ce qui serait bien c'est que tu ne me fasses pas dire ce que tu aimerais que je dise ;-)
Il serait aussi débile de dire ce que TU me fais dire au sujet des antidépresseurs, que de dire que ça ne doit jamais être utilisé.
Un peu comme tous les médicaments quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Jeu 24 Sep - 22:13

SILENCE ON VACCINE
http://video.google.com/videoplay?docid=8503852033482537965#



_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Jeu 24 Sep - 22:57

Extrêmement intéressant.. même si je n'ai rien appris de plus que ce que je savais déjà. Tout mis bout à bout apparemment très sérieusement, dans un documentaire passé, sur fr5 !?

Dommage qu'ils ne parlent pas du fait que ces adjuvants, "stimulant" le système immunitaire, le détruisent également quelque peu..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Mer 30 Sep - 23:58

Loi martiale et militarisation de la santé publique pfui
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=14721


Citation :
L’intention politique latente est d’utiliser la phase 6 de l’OMS, dite de pandémie, afin de détourner l’attention du public d’une crise sociale imminente et profonde, laquelle est due en grande partie à une grave dépression économique mondiale.(...)

Y a-t-il un meilleur moyen de soumettre les citoyens de la nation, de refréner le ressentiment des gens devant l’accroissement du chômage?

Créer une pandémie mondiale, instaurer un climat d’anxiété et d’intimidation, démobilisant une action publique organisée significative contre l’enrichissement programmé d’une minorité de la société. La pandémie de grippe est utilisée afin de prévenir la résistance organisée contre les politiques économiques du gouvernement en faveur des élites financières. Cela procure à la fois un prétexte et une justification pour adopter des procédures d’urgence. Sous la législation actuelle des États-Unis, la loi martiale, signifiant la suspension du gouvernement constitutionnel, pourrait être invoquée en cas de « catastrophe », incluant une pandémie de grippe porcine H1N1.

Citation :
Un programme de vaccination contre la grippe à l’échelle nationale est prévu au États-Unis depuis 2005.

Selon le Wall Street Journal (1er octobre 2005), l’administration Bush a demandé au Congrès de « stocker des vaccins et des médicaments antiviraux dans le cadre de ses plans pour préparer les États-Unis à une éventuelle pandémie », pour une valeur estimée entre 6 et 10 milliards de dollars. Une grande partie de ce budget, à savoir 3,1 milliards, a été utilisée sous l’administration Bush dans le but de stocker le médicament antiviral oseltamivir (Tamiflu), dont les droits de propriété intellectuelle appartiennent à Gilead Science Inc, une compagnie dirigée par Donald Rumsfeld avant qu’il ne devienne secrétaire à la Défense dans l’administration Bush.


Conformément à son rôle d’« agence principale », plus de la moitié de l’argent réservé au programme par l’administration Bush a été remis au Pentagone. Autrement dit, nous sommes confrontés à un processus de militarisation du budget de la santé publique. Une partie de l’argent dédié à la santé publique est contrôlé par le département de la Défense, en vertu de ses règles d’approvisionnement.

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Jeu 1 Oct - 0:56

Tiens, le tamiflu pfui .. quelle bonne idée d'en injecter en cas de rébellion..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
hbourj
moulin à paroles


Nombre de messages : 38
Age : 58
Localisation : Cergy-Pontoise
Monture(s) : Alleweder A4 avec assistance électrique
Kilométrage : 4000 km/an
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Jeu 1 Oct - 20:02

Quand les gouvernements sont prévoyants et examinent toutes les hypothèses, on les accuse (procès d'intention), de vouloir, sans raison (enfin, si, par colllusion d'intérêt), vacciner tout le monde avec des vaccins dangereux et inutiles.

Quand il y a une épidémie il faut qu'il y ait eu intention vicieuse dans un but d'enrichissement.
Il y a eu seulement une grosse bêtise : en 1998 un virus de la grippe de 1957 ou avant, gardé en laboratoire, s'est retrouvé dans la nature. Il a vécu sa vie chez les porcs et est devenu le nouveau H1N1 qui ennuie le monde aujourd'hui.

Que je sache, les procédures de contrôle et de validation des vaccins sont respectées. La vaccination n'est que conseillée.

Encore mieux, les conseils d'hygiène qu'on nous martèle à la télé sont peut-être en train de porter leurs fruits, en freinant la progression de l'épidémie.

Vous n'avez jamais eu une grippe avec 41° de fièvre. Juste une grippe saisonnière ordinaire. Je ne le vous souhaite pas. C'est pénible.

Quand il y aura un vaccin efficace et fiable contre cette grippe sur le marché, je me ferai vacciner.

Pour le moment on ne sait pas s'il sera efficace, parce que la pression du corps médical et infirmier a fait repousser l'introduction des adjuvants réputés dangereux dans ces vaccins.

Résultat on sait déjà que le vaccin en test pour la vente en France n'a pas d'effet secondaire (pas d'adjuvant), mais il risque fort d'être trop peu efficace (faible immunisation), sauf à faire deux injections (c'est plus cher) et plus lent.

Si le vaccin passe les derniers contrôles, d'ici à ce qu'il soit disponible (dans 15 jours) et ait immunisé les premières personnes vaccinées (dans 5 ou 6 semaines), le pic de l'épidémie sera atteint. Il sera donc trop tard.

C'est dans cette logique que médecins et infirmières ne souhaitent pas se faire vacciner. Comme ils seront en première ligne, la grippe, ils l'auront déjà attrapée.

Nous sommes dans un pays riche, avec une population bien alimentée et soignée. C'est très différent en Chine et en Inde. Là-bas, cette grippe fait proportionellement trois fois plus de morts qu'ici. Le rapport risques/bénéfice du vaccin est donc très différent.

Commencer à vacciner massivement avec des vaccins contenant des adjuvants pour les rendre efficaces, pour vacciner le maximum des gens les plus exposés, y est logique, alors qu'ici, c'est encore injustifiable.

Il n'y a pas complot, il y a juste une réalité complexe et des sons de cloche qui s'entremêlent et désorientent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Jeu 1 Oct - 21:35

Citation :
Il n'y a pas complot, il y a juste une réalité complexe et des sons de cloche qui s'entremêlent et désorientent.
Moui, surtout lorsque l'on sous-entend comme tu le fais que H1N1 est encore plus terrible qu'une grippe ordinaire, alors que c'est tout le contraire, ou que tu nous racontes qu'elle fait "proportionnellement" des ravages dans les pays pauvres, alors que rien n'est moins sûr...
pouet pouet

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Jeu 1 Oct - 22:24

Citation :
Il n'y a pas complot, il y a juste une réalité complexe et des sons de cloche qui s'entremêlent et désorientent.

Pas mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Jeu 1 Oct - 22:43

Citation :
Moui, surtout lorsque l'on sous-entend comme tu le fais que H1N1 est encore plus terrible qu'une grippe ordinaire, alors que c'est tout le contraire, ou que tu nous racontes qu'elle fait "proportionnellement" des ravages dans les pays pauvres, alors que rien n'est moins sûr...

Tu mélanges tout.
La "dangerosité" d'une épidémie c'est le croisement de sa faculté de contagion et de sa virulence.
La grippe "ordinaire" est plus virulente (ce que tu dois désigner par "terrible") mais nettement moins contagieuse.
La grippe AH1N1 semble moins virulente (pour l'instant) mais nettement plus contagieuse ce qui fait qu'elle peut faire nettement plus de dégâts.

Mais au fait d'où sors tu l'info que "c'est tout le contraire"?
Pas des autorités sanitaires, j'espère? Ils nous mentent tout le temps d'après toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbourj
moulin à paroles


Nombre de messages : 38
Age : 58
Localisation : Cergy-Pontoise
Monture(s) : Alleweder A4 avec assistance électrique
Kilométrage : 4000 km/an
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Jeu 1 Oct - 23:28

Aujourd'hui, en France, l'épidémie progresse lentement en France. Cela semble lié au temps qui ne cesse d'être ensoleillé (Les virus en suspension dans des goutelettes microscopiques ou déposés sur des surfaces sont détruits très rapidement par le soleil).

L'automne n'a pas commencé. On verra quand les conditions seront de nature à favoriser l'épidémie.

On voit bien que les médias se calment à propos de la grippe, alors que la clé de la progression de l'épidémie est, temporairement, dans ce temps sec et ensoleillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Ven 2 Oct - 0:11

Citation :
Tu mélanges tout.
C'est cela oui... gniark
Et à quoi ça sert que je me casse le cul à mettre des liens de grande valeur subversive mais surtout hautement didactique, hum ?!... p'tet bin qu'oui

« Si le virus A H1N1 mute... » ou l’escroquerie à l’échelle planétaire
PAR MARC ZAFFRAN (MARTIN WINCKLER)
Article du 12 septembre 2009
http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=973


Winckler a écrit:
(...) Mais l’argument qui remporte le pompon de l’escroquerie est celui qui court avec le plus d’insistance en France quand on oppose à la vaccination de masse les objections qui précèdent. Cet argument proprement magique est celui-ci : « Et si le virus mute... ? »

Eh bien, le virus A H1N1 a déjà muté. C’est d’ailleurs en mutant qu’il est devenu plus contagieux et que l’épidémie a commencé. Mais cette mutation, qui lui a conféré une plus grande contagiosité, ne lui a pas conféré pour autant une plus grande dangerosité. Un virus a un seul but dans la vie : multiplier son ADN le plus vite possible pour survivre génétiquement, comme le font tous les êtres dotés d’un ADN. Or, un virus, c’est un ADN réduit à sa plus simple expression. Son but, ça n’est pas de rendre malade. Les symptômes de la maladie sont liées aux réactions de l’organisme destinées à éradiquer le virus : la fièvre, c’est le corps qui la produit pour empêcher le virus de se reproduire ; les courbatures, c’est la contraction intense des muscles pour produire de la fièvre ; la toux, c’est la réaction inflammatoire du nez, de la trachée et des bronches à l’entrée du virus dans les tissus respiratoires. Le virus, lui, il a intérêt à ce que le patient reste debout et le transmette dans ses gouttelettes de salive.

On comprend donc que pour qu’un virus soit très contagieux (par voie aérienne), il faut AUSSI qu’il soit relativement bénin. S’il est très dangereux, il risque en effet de tuer ses hôtes avant qu’ils ne l’aient transmis. Les virus les plus contagieux de la planète, ceux du rhume de cerveau, ne tuent personne...

« Bon, d’accord, admettons ! Mais quand même ! Et s’il mute de nouveau et devient dangereux cette fois-ci ??? On ne peut pas le savoir à l’avance !!! »

Ah, mais c’est là que l’escroquerie intellectuelle touche à son comble, comme vous allez le voir.

La phrase "Bon, mais s’il mute de nouveau ?" ne résiste pas à l’analyse rationnelle :

1° les mutations sont ce qui permet à un organisme de survivre ou le conduisent à disparaître ; virologiquement, biologiquement et épidémiologiquement parlant, il est peu probable que le virus A H1N1, qui a en quelque sorte « réussi son coup » et pris la place du AH3N2 au hit-parade des grippes grâce à une mutation qui le rend plus contagieux (mais moins dangereux) mute de nouveau pour devenir brusquement plus mortel (et donc moins contagieux) dans un délai très court. Rappelons qu’il n’avait pas muté depuis 1956...

2° par quel miracle muterait-il simplement en passant de l’hémisphère sud à l’hémisphère Nord ???? Pourquoi pas chaque semaine, pendant qu’on y est ?

Brusquement, l’OMS le déclare tout de go : "Le virus n’a pas muté"

(...) Et c’est très important qu’on vous dise que le virus n’a pas muté. Parce que si on continue à vous effrayer avec le spectre d’une nouvelle mutation, vous risquez de vous rendre compte que le vaccin dont vous avez commandé des millions de doses, (et dont on commence à dire déjà que « une seule dose suffit »...)

si le virus mute,

ce vaccin...

il ne servira à rien !!!

Autrement dit : en agitant la peur d’un virus qui "pourrait" devenir dangereux, on vous a vendu un vaccin qui, si le virus était vraiment devenu dangereux ne vous aurait, de toute manière, pas protégés...

Il ne vous reste plus qu’un vaccin très coûteux, peut-être efficace(mais c’est pas sûr) contre un virus... bénin.

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Ven 2 Oct - 2:25

Quel humour !

J'adore le mec qui dit que H1N1 est très contagieux bravissimo fallait le faire..
Ou encore que ce virus est super dangereux mais que le pic de "l'épidémie" arrive très bientôt, en plus que la dite "épidémie" progresse encore moins vite que prévu à cause du beau temps..
Et mieux, que les vaccins contre h1n1 ont toutes les autorisations et ont subits tous les protocoles habituels..
C'est vraiment n'importe quoi..

J'apprécie aussi grandement qu'on arrive sur ce forum expliquer d'où vient (et depuis quand) un virus dont on nous rabâche les oreilles dans les médias qu'il est survenu inopinément et d'on ne sait où..


chapeau Je vais me coucher avec le sourire, chouette youpi .

p.s.
- on ne m'a toujours pas dit pourquoi ce serait h1n1 qui muterait (sachant qu'une mutation est imprévisible dans le temps comme dans l'espace) et non un virus de la grippe classique, qui par ailleurs est un peu plus dangereuse..
- on ne m'a pas dit non plus comment on suit sérieusement cette "pandémie", fait-on des examens aussi fiables que couteux au centaines de milliers (millions ?) de personnes atteintes du "syndrome grippal" pour savoir si elles n'auraient pas H1N1, puisque les symptômes donnés pour ce virus sont précisément les mêmes que le "syndrome grippal" !?

Non vraiment, ça ressemble trop à la grippe aviaire.. mais siii c'est dangereux on vous dit, et ça pourrait nous tomber dessus un jour ! Ben oui, c'est comme n'importe quelle autre maladie, et c'est comme tout.
Je trouve qu'on répand la terreur, et répandre la terreur, ça s'appelle du terrorisme. Le terrorisme ça sert à quoi ? A obtenir ce que l'on veut. Et que veulent ceux qui répandent la peur !? Peut-être rien, ils l'ont peut être déjà obtenu.. 1 milliard par-ci, 1 milliard par là, quelques lois liberticides par-ci, des "citoyens" plus dociles par-là.

Ce n'est pas de l'extrémisme.. ce ne sont pas "mes propos" ce sont "des propos", visant à développer une réflexion consciente sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
hbourj
moulin à paroles


Nombre de messages : 38
Age : 58
Localisation : Cergy-Pontoise
Monture(s) : Alleweder A4 avec assistance électrique
Kilométrage : 4000 km/an
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Ven 2 Oct - 22:37

Ce qui répand la terreur, c'est le foisonnement médiatique. Les journalistes ont l'art de monter en épingle le moindre détail pour vendre du papier ou des images.

Sans cesse des médecins expérimentés disent que cette grippe n'est pas si terrible. Cela reste une grippe.

Après les scandales du sang contaminé (HIV et hépatite C), de la vache folle, le début d'épidémie du SRAS en Chine, les gouvernements prennent très au sérieux les affaires de santé publique, et tiennent à montrer qu'ils sont prêts à réagir en cas d'épidémie grave.

Mais les gouvernants ne sont pas fous. Ils veulent se faire réélire. Ils ne vont pas se ridiculiser en dépensant des fortunes en précautions et vaccinations inutiles. Ils subissent la pression des médias, mais quand ceux-ci se calment, ils coupent drastiquement dans les budgets promis.

En même temps, qui vote ? Vous connaissez l'âge moyen des électeurs ?

Le coeur de cible de l'électorat, ce sont les vieux. Qui ont vécu à l'ère des maladies infectieuses, où les enfants attrapaient successivement oreillons, rougeole, varicelle, angines, coqueluche. Ces gens qui ont croisé dans leur vie des personnes difformes ou amoindries à cause de séquelles infectieuses de poliomyélite ou de tuberculose, et qui ont perdu l'un ou l'autre de leurs parents et grands parents de maladies infectieuses avant qu'apparaisse l'usage courant des antibiotiques.

Alors vous pouvez être contre la vaccination antigrippale. Mais les vaccinations ont écarté de nous variole, tuberculose, choléra, polio, tétanos, diphtérie, etc. Voilà ce que pensent la majorité des votants. Leurs ancêtres ne sont pas morts à cause des vaccinations.

Certes, ces maladies ne sont pas aussi "intelligentes" que la grippe : elles tuent couramment.

Et la grippe pourrait bien être plus dangereuse. Car le virus n'a pas de cerveau, il pourrait bien subir une mutation qui le rende plus violent pour ses victimes. Et tuer des gens.

Nous, qui avons un cerveau dédié à la pensée, nous détruisons bien notre environnement. Même si ce n'est pas notre intérêt. Un simple virus maîtriserait plus intelligemment ses mutations que nous notre comportement ?

Alors, non, nos experts et gouvernements ne savent pas si le virus va muter. Ils sont bien embêtés par ça.

Râler contre eux alors qu'on ne nous a pas imposé quoi que ce soit, ni vaccination, ni masques, ni Tamiflu, ça s'appelle : Procès d'intention.

Le procès d'intention, la dénonciation de complots imaginaires, c'est la faiblesse de ceux qui ne veulent pas voir que gouverner n'est pas facile, c'est à la fois essayer de prévoir toutes les éventualités et naviguer à vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Ven 2 Oct - 23:10

Citation :
J'apprécie aussi grandement qu'on arrive sur ce forum expliquer d'où vient (et depuis quand) un virus dont on nous rabâche les oreilles dans les médias qu'il est survenu inopinément et d'on ne sait où..

Et pourtant il a raison (et les médias l'ont dit) le virus n'est pas inconnu, il s'était juste fait oublié.



Citation :
p.s.
- on ne m'a toujours pas dit pourquoi ce serait h1n1 qui muterait (sachant qu'une mutation est imprévisible dans le temps comme dans l'espace) et non un virus de la grippe classique, qui par ailleurs est un peu plus dangereuse..

On ne sait effectivement pas si, et encore moins quand il va muter mais on sait que ce serait bien qu'il ne mute pas: vu sa contagiosité si en plus il devient plus virulent (du genre 1% de décès...) on est dans la m....

Citation :

- on ne m'a pas dit non plus comment on suit sérieusement cette "pandémie", fait-on des examens aussi fiables que couteux au centaines de milliers (millions ?) de personnes atteintes du "syndrome grippal" pour savoir si elles n'auraient pas H1N1, puisque les symptômes donnés pour ce virus sont précisément les mêmes que le "syndrome grippal" !?

On ne la suit effectivement pas en tant que pandémie et c'est normal puisque la quasi totalité des cas se résoud avec du paracétamol en première intention. Quel serait l'intérêt de dépenser du fric pour ça?
Le but c'est de voir mourir le moins de gens possible pas de tenir des stats.

Citation :
Non vraiment, ça ressemble trop à la grippe aviaire.. mais siii c'est dangereux on vous dit, et ça pourrait nous tomber dessus un jour ! Ben oui, c'est comme n'importe quelle autre maladie, et c'est comme tout.

Heu pas bon exemple là...
Parce que la grippe aviaire on a juste eu de la chance (pour l'instant) qu'elle ne se transmette pas (encore) entre être humains.
Le réservoir naturel de la grippe ce sont les oiseaux.
Pour en revenir à l'epizootie à laquelle tu fais allusion, il y a eu 397 cas humains recensés à travers la planète ce qui est ridicule.
250 ne sont plus là pour donner leurs impressions, c'est nettement moins ridicule comme pourcentage (62.9%).
Mais bien entendu comme ce sont les chiffres de l'OMS c'est forcément un mensonge pour nous faire peur...


Citation :
Je trouve qu'on répand la terreur, et répandre la terreur, ça s'appelle du terrorisme. Le terrorisme ça sert à quoi ? A obtenir ce que l'on veut. Et que veulent ceux qui répandent la peur !? Peut-être rien, ils l'ont peut être déjà obtenu.. 1 milliard par-ci, 1 milliard par là, quelques lois liberticides par-ci, des "citoyens" plus dociles par-là.

Bien sûr que certains utilisent des évènements dramatiques et générateurs d'émotion (11/09/01, grippe, délinquance, troubles dans les banlieues, enlèvements, assassinats...) pour accroître leur pouvoir (à commencer par le nabot à talonnettes du faubourg st honoré) mais ça n'est pas pour autant que ces évènements n'existent pas pour la plupart d'entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Ven 2 Oct - 23:43

Citation :
Ce qui répand la terreur, c'est le foisonnement médiatique. Les journalistes ont l'art de monter en épingle le moindre détail pour vendre du papier ou des images.

Allons, c'est pas leur genre...
Smile


Citation :
Sans cesse des médecins expérimentés disent que cette grippe n'est pas si terrible. Cela reste une grippe.

Après les scandales du sang contaminé (HIV et hépatite C), de la vache folle, le début d'épidémie du SRAS en Chine, les gouvernements prennent très au sérieux les affaires de santé publique, et tiennent à montrer qu'ils sont prêts à réagir en cas d'épidémie grave.

C'est clair que s'ils ne font rien, les mêmes qui leur reprochent de trop en faire crieraient au scandale...


Citation :
Mais les gouvernants ne sont pas fous. Ils veulent se faire réélire. Ils ne vont pas se ridiculiser en dépensant des fortunes en précautions et vaccinations inutiles. Ils subissent la pression des médias, mais quand ceux-ci se calment, ils coupent drastiquement dans les budgets promis.

Sauf que là ça se calmera pas parce que l'épidémie va arriver quand l'automne sera là... Il suffit d'attendre.


Citation :
Alors vous pouvez être contre la vaccination antigrippale. Mais les vaccinations ont écarté de nous variole, tuberculose, choléra, polio, tétanos, diphtérie, etc. Voilà ce que pensent la majorité des votants. Leurs ancêtres ne sont pas morts à cause des vaccinations.

Tout à fait d'accord, on peut reprocher ce qu'on veut à tel ou tel vaccin en tant que cas particulier mais remettre en cause le principe même de vaccination relève du délire total.


Citation :
Le procès d'intention, la dénonciation de complots imaginaires, c'est la faiblesse de ceux qui ne veulent pas voir que gouverner n'est pas facile, c'est à la fois essayer de prévoir toutes les éventualités et naviguer à vue.

A la décharge (si je peux dire) des amateurs de complots on peut quand même dire que nos dirigeants se chargent régulièrement de les alimenter par des mensonges, entraves à l'action de la justice (à commencer par l'immunité parlementaire ou présidentielle) et autres magouilles bien réelles.
Quant aux difficultés de gouverner c'est pas une obligation non plus d'en rêver en se rasant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Sam 3 Oct - 0:22

Et pourtant, Pasteur n'était pas le seul chercheur de son époque.. et d'autres ont tenus d'autres propos sur les maladies, qui pourraient bien être beaucoup plus intéressants en terme de compréhension des maladies.
Seulement Pasteur, avec son vaccin, intéressait beaucoup les labos ^^.

C'est idiot de dire que remettre en cause le principe de la vaccination serait du délire total, depuis sa création elle a toujours eu des "opposants" ou je dirais plutôt des gens ayant des choses intéressantes à ajouter au sujet. On se prive peut-être de manières de guérir très intéressantes en se focalisant sur la vaccination comme solution de tous les maux. On fait même des vaccinations contre les cancers maintenant, du grand n'importe quoi !
Comment ? C'est simple, observez des milliers de cas. Si vous y trouvez un point commun que l'on peut combattre via le système immunitaire (un microbe, une bactérie, un n'importe quoi..). Alors vous décrétez tranquillement que la présence de cet indésirable est déclencheur du cancer.
Après quoi vous vous empressez de produire un vaccin qui sera "contre" le cancer. AHAHAH ! (voir Gardasil par exemple, qui fait fureur en ce moment). On voit très vite, dans les heures qui suivent, une partie des vaccinées décéder. D'autres ont des séquelles toute leur vie. D'autres encore ont de graves symptômes mais heureusement passagers.. La quasi totalité a sûrement de petits symptômes discrets qui ne seront jamais mis sur le compte de la vaccination... tout ça on le voit très rapidement. Le résultat de la "protection", lui, on l'attend pour dans 40 ou 50 ans, si on voit un résultat.. C'est un investissement sur l'avenir !?

Il est beau hein, le principe de la vaccination ? La propagande a tellement bien marchée que quand on demande à un enfant (ou un adulte) un éventuel futur traitement contre si ou ça, on répond "un vaccin", sorte de super-médicament invincible.
On cherche donc à faire des vaccins anti-tout, pour avoir le monde des bisounours..

Il fut un temps, peut-être, si effectivement la vaccination est responsable de la meilleure qualité de vie (hum..), où quelques très vilaines maladies ont pu être combattues par la vaccination. Euh pardon, par le système immunitaire préalablement amorcé par un vaccin spécifique. Mais aujourd'hui, c'est un buisness, les labos cherchent un vaccin de quoi on va bien pouvoir vendre ? Et c'est là le danger, et c'est ça que je reproche, ça et rien d'autre. Tout comme on crée des shampooings pour avoir les cheveux comme-ci comme-ça, pour nourrir les cheveux (quand ailleurs des humains meurent de faim), bref, tout un buisness. Il n'est évidemment pas bon que la vaccination continue dans cet état d'esprit..
Les labos sont actuellement dans la phase "créer le besoin" pour décupler les ventes, comme on le voit dans d'autres domaines. Je reviens à Gardasil, en expliquant qu'un vaccin pourrait éviter à des jeunes filles le cancer du col de l'utérus dans quelques décennies, non seulement les intéressées sont faciles à convaincre et à inquiéter, mais leurs mères ne sont pas en reste. Je le redis, c'est honteux, honteux.. honteux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
hbourj
moulin à paroles


Nombre de messages : 38
Age : 58
Localisation : Cergy-Pontoise
Monture(s) : Alleweder A4 avec assistance électrique
Kilométrage : 4000 km/an
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Sam 3 Oct - 2:03

C'est très logique de vouloir vacciner contre le cancer du col de l'utérus, puisqu'il a été démontré qu'en général il est dû à un papillomavirus.

Il n'y a aucune aberration honteuse là-dedans.

Ce qui peut être aberrant (et c'est probablement le cas), c'est la manière dont le nouveau vaccin a été contrôlé. C'est la responsabilité du système de santé que de faire effectuer tous les contrôles afin d'éviter qu'un médicament nocif soit mis en vente.

Pour ce qui est du vaccin contre la grippe, il s'agit d'un type de vaccin très répandu et assez au point. Avec des défauts (efficacité moyenne), des adjuvants contestés (donc peu utilisés dans les pays riches), pour leurs effets secondaires, mais qui boostent l'efficacité du vaccin.

L'utilité du vaccin de la grippe a toujours été restreinte. Mais les personnes fragiles ou très exposées ont vu le bénéfice de la vaccination. Pour les autres le rapport coût / bénéfice est plus mince.

Pendant ce temps on nous vend des voitures de plus en plus puissantes et lourdes, des aliments de plus en plus additivés, des cosmétiques aux vertus imaginaires, des crèmes solaires mortelles pour la vie sous-marine, des produits financiers instables, des voyages touristiques hyper-polluants, toutes choses ou services ... qui ont quantité d'inconvénients et n'ont pour la plupart aucune utilité pour sauver des vies humaines.

Mais on vit dans un confort incomparable et avec une espérance de vie inimaginables il y a seulement 40 ans !

Pourvu que ça dure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Dim 4 Oct - 0:41

Eh non, ça ne durera pas. On assiste déjà à l'heure actuelle aux prémisses du recul de l'espérance de vie, jusque dans certaines contrées états-uniènnes "déséritées" avec pour conclusion, je cite :

« [la] baisse de l’espérance de vie est quelque chose qui est traditionnellement considéré comme un signe de faillite des sytèmes de santé et sociaux, comme cela a été le cas dans certaines parties de l’Afrique et de l’Europe de l’Est. [cela devrait] être une signal d’alerte appelant à repenser sérieusement le système de santé »

D'autre part, c'est également méconnaître le fait que l'espérance de vie sans incapacité, et ça n'est pas rien depuis qu'il est question de nous faire bosser jusqu'à la tombe 70 balais, bref que la possibilité de vivre vieux sans perte significative d'autonomie n'est pas non plus très folichone :

« La plus faible espérance de vie sans incapacité a été observée en Estonie (59 ans pour les hommes, 61 ans pour les femmes) et la plus forte au Danemark où elle s'élève à 73 ans pour les hommes et à 74 ans pour les femmes. La France est très proche de la moyenne européenne : 68 ans pour les hommes et 69 ans et 8 mois pour les femmes. Mais le fait de vivre dans un pays développé ne garantit pas nécessairement une espérance de vie sans incapacité importante. Ainsi en Allemagne, l'âge moyen d'espérance de vie sans réduction de l'autonomie s'établit-elle à 63 ans pour les hommes et à 62 ans pour les femmes. »

Un peu d'histoire agro-industrielle et de santé publique maintenant. Nos sympatoches "centenaires" d'aujourd'hui sont les parents des baby-boomers. Ils ont connu la guerre certes, mais ils ont surtout connu l'avant agriculture intensive pendant pratiquement la moitié de leur existence. Leurs enfants (cad les parents de ma génération) ont pu pratiquement goûter aux délices de l'agro-chimie avant la fin de leur croissance mais n'ont pas tous pu croquer de l'anti-bio à tire larigot dès le biberon, à l'instar des poulets industriels et de leurs petits-enfants. Or c'est bien dans les générations nées après-guerre, si je ne m'abuse, que l'on "enregistre" l'explosion des cas de cancers, d'affections chroniques z'et autres joyeuseté, de manière toujours plus précoce car notre constitution (« Le virus n'est rien, le terrain est tout ! » aurait déclarer Pasteur sur son lit de mort) bref car notre santé est désormais profondément menacée, dès la vie intra-utérine, par des centaines de milliers de substances nocives et aux interactions encore plus délétères.

Lire à ce sujet :
Message dans une bouteille
http://bentrideurs.forumactif.fr/forum-ecocitoyennete-ecomobilite-f9/message-dans-une-bouteille-t1842.htm


Bref, croire que l'on va continuer à vivre toujours plus vieux et toujours en meilleure santé (physique, mentale et sociale), c'est une fois de plus avoir de sacrés paquets de merde devant les yeux, si je peux me permettre l'expres​sion(...je me la permets...) p'tet bin qu'oui

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Dim 4 Oct - 1:31

hbourj a écrit:
Pendant ce temps on nous vend des voitures de plus en plus puissantes et lourdes, des aliments de plus en plus additivés, des cosmétiques aux vertus imaginaires, des crèmes solaires mortelles pour la vie sous-marine, des produits financiers instables, des voyages touristiques hyper-polluants, toutes choses ou services ... qui ont quantité d'inconvénients et n'ont pour la plupart aucune utilité pour sauver des vies humaines.

Heureusement que pendant le même temps, l'on ne nous vend que des médicaments efficaces et en quantité raisonnable (nan, j'déconne !!!... gniark )

Rentrée : pas de crise pour les labos
http://www.viva.presse.fr/Pas-de-crise-pour-les-labos_12379.html

Citation :
L’année 2009 devrait être un bon cru pour l’industrie pharmaceutique. La grippe A dope, en effet, ses ventes. Le groupe suisse Roche enregistre ainsi une hausse de 9  % de son chiffre d’affaires au premier semestre, soit 24  milliards de francs suisses (FS).
Le Tamiflu est devenu le quatrième meilleur produit du laboratoire, qui en a déjà vendu pour plus de 1  milliard de FS et prévoit 1  milliard de recettes supplémentaires d’ici à la fin de l’année. Les producteurs de vaccins, dont le français Sanofi-Aventis, qui préparent des centaines de millions de doses, escomptent aussi de belles retombées de cette épidémie.

Tous les labos annoncent des perspectives encourageantes

Le suisse Novartis table sur une croissance de 8 à 10  % de sa division médicaments, au lieu des 5 à 8  % prévus. Le britannique GlaxoSmithKline a présenté un bénéfice net en hausse de 11,6  % au deuxième trimestre de cette année, grâce à une envolée des ventes des médicaments sans ordonnance, tirées par la mise sur le marché de la controversée pilule antiobésité Alli.
«   Contrastant avec la déprime des autres secteurs industriels, la pharmacie affichera encore une belle santé en 2009   », affirme le groupe Xerfi, institut d’études économiques. Cela devrait compenser une année 2008 jugée modeste par la profession   : avec 775  milliards de dollars de ventes totales, le marché pharmaceutique n’avait progressé que de… 4,8  %, contre 6,4 % en 2007.

Et à qui qu'elle dit merci la "big pharma" pour tous ces juteux résultats, hum ???... hé hé

Liaison fatale : l’industrie pharmaceutique et les médecins
http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=949

L’avenir menaçant de l’industrie pharmaceutique
http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=675

Philippe Pignarre a écrit:
Reprendre l’enquête

Pourquoi le progrès médical, et en particulier pharmaceutique, s’est-il ralenti à partir des années 1975-1980 ? Dans tous les domaines technico-industriels des économistes ont montré qu’il existait des cycles avec des phases d’expansion et des phases de ralentissement. Dans le premier cas, les progrès apparaissent comme cumulatifs, se nourrissant les uns les autres. Il s’agit d’examiner dans chaque domaine quelles en sont les raisons particulières.

L’invention de la pénicilline et des antibiotiques pendant et après la Seconde Guerre mondiale peut à juste titre être considéré comme un événement. On a cessé de mourir principalement de maladies infectieuses dans les pays ou les antibiotiques sont largement disponibles. Ce sont les maladies cardiovasculaires et les cancers qui sont devenus les principales causes de mortalité nous distinguant ainsi des pays pauvres.

Certains biologistes pensent d’ailleurs que cela ne pourrait très bien être qu’une courte parenthèse dans l’histoire de l’humanité et que les maladies infectieuses dues à de nouveaux agents risque de redevenir dans tous les pays une des principales causes de mortalité dans le futur.

Ce n’est pas seulement à cause de leurs effets sur les maladies infectieuses que les antibiotiques ont été un événement. Ils ont eu un effet réorganisateur dans tous les champs de la médecine. Les antibiotiques ont en effet permis la mise au point des essais cliniques contrôlés. On peut évidemment trouver dans telle ou telle expérience historique, des chercheurs qui ont été des précurseurs des essais contrôlés (Bernheim, Pasteur, etc.), mais ils ne sont véritablement devenus une méthode qu’avec les premiers essais avec la streptomycine.

Cette méthode va devenir la définition même du médicament moderne : une substance plus puissante qu’un placebo dans un essai contrôlé en double aveugle. Cela va donner une puissance inouïe à la médecine moderne. Elle fera du placebo et de l’effet placebo une arme contre toutes les autres manières de soigner.

Les antibiotiques permettent donc de créer un « laboratoire » au sens des sociologues des sciences, c’est-à-dire un lieu où on peut sélectionner des phénomènes qui sont difficiles à étudier avec tout leur environnement dans la nature, de les purifier, de les rapetisser pour les rendre observables dans ce milieu clos qu’est le laboratoire. On peut donc parler du « laboratoire des essais cliniques contrôlées ».

On va apprendre entre 1945 et 1975 à raffiner de plus en plus les méthodologies de ces essais cliniques et tous les nouveaux médicaments devront d’une manière ou d’une autre passer dans ce laboratoire. Au départ, l’industrie pharmaceutique - en particulier en France - était contre.

Elle avait peur que les principales substances qu’elle commercialisait ne réussissent pas à franchir cette épreuve et elle n’avait évidemment pas tort. Le compromis qui a été adopté dans tous les pays a consisté à rendre ces essais obligatoires mais à en confier la responsabilité aux industriels eux-mêmes qui se sont un peu retrouvés ainsi juge et partie.

C’est dans tous les domaines de la médecine on a utilisé cette même méthode pour tester les médicaments. Malgré toutes les proclamations sur les « révolutions médicales » ou biologiques, la méthode des études cliniques est restée indépassable et on ne voit pas comment on pourrait s’en passer, comment on pourrait un jour donner directement à des substances élaborées dans des laboratoires high-tech le statut de médicaments sans les faire passer par cette épreuve empirique.

C’est la limite absolue et indépassable pour longtemps de toutes nos connaissances biologiques. Il y a pourtant une chose que l’on ne sait pas rapetisser. On peut réaliser un petit échantillon de patients qui représentera l’ensemble des patients concernés, mais on ne sait pas réduire le temps. On ne peut pas savoir ce que fera un médicament qui est consommé pendant 10, 20 ou 30 ans avec une étude qui dure 1, voire 2 ans. Le temps ne se réduit pas.

Évidemment le modèle des études cliniques est particulièrement adapté aux antibiotiques, puisque ceux-ci ne sont pas des médicaments d’usage chronique, ce sont des « magic bullets » [3]. Et il n’est pas question de les prendre plus que quelques jours ou quelques semaines.

Mais dans les autres secteurs de la médecine où on a importé ce modèle, il se trouve que les choses sont bien différentes. Les antibiotiques comme « magic bullets » n’ont malheureusement pas inauguré un nouveau type de médicaments ; ils ont été une exception. On ne dispose pas en médecine de médicaments qui interviennent au niveau des « causes » des maladies au sens où les antibiotiques agissent sur les causes des maladies infectieuses.

Dans la plupart des maladies il est extrêmement difficile de se mettre d’accord sur ce qui pourrait recevoir le statut de « cause » ultime. Tous nos médicaments agissent à des niveaux intermédiaires entre une éventuelle cause et les symptômes.

De ce point de vue, la génétique n’a pas rempli les espoirs qu’on avait mis en elle. Beaucoup ont cru (ou laissé croire) que les travaux de génétique permettraient d’identifier les causes de nombreuses pathologies et d’intervenir à leurs niveaux.

Ces espoirs ont été pour le moment déçus, peut-être à cause d’une mauvaise conception du rôle des gènes dans les organismes vivants comme certains chercheurs commencent à le penser. Les travaux sur les gènes n’ont pas créé de raccourcis entre thérapie et cause des maladies, mais ont ouverts sur de nouveaux labyrinthes dont personne ne sait quand on sortira.

Mais le fait que le modèle de la « magic bullet » ne se soit pas répandu dans tous les secteurs de la médecine a une autre conséquence. Nous assistons depuis plusieurs années à une crise grandissante du modèle de connaissance des médicaments. Toutes les affaires qui surgissent désormais régulièrement à la une de la presse ont un point commun : nous ne savons pas ce que font les médicaments !

Ou si nous le savons, c’est à très court terme. Nous ne savons pas ce que font les médicaments quand ils sont pris sur une longue période et le modèle des études cliniques nécessaire à l’obtention d’une Autorisation de mise sur le marché, ne permet pas de le savoir. C’est le problème que nous avons avec, par exemple, les traitements hormonaux de la ménopause.

Les responsables des agences publiques chargés de surveiller et homologuer les médicaments n’arrêtent plus de le dire : nous ne sommes pas corrompus, mais « nous ne savions pas ». Nous ne savions pas pour leVioxx (ce qui dans ce cas précis est contestable), nous ne savons pas pour les traitements substitutifs de la ménopause.

Quand on lit chaque mois une revue comme Prescrire qui examine les dossiers cliniques des nouveaux médicaments homologués, on ne peut être que frappé par le fait que dans l’immense majorité des cas, la conclusion des rapports d’expertise indépendants peut se résumer avec ces mots : dans l’état actuel du dossier nous ne savons pas si ce médicament est utile ou nuisible !

Je voudrais également insister sur une autre conséquence de la faillite du modèle de la « magic bullet ». Si les médicaments dont nous disposons ne sont pas des magic bullets dans l’immense majorité des cas alors comment les caractériser ?

Je suggèrerai ici que le modèle pharmaceutique qui domine la médecine actuelle, et qui va connaître un développement important est celle du « cyborg », expression que je vole à la philosophe féministe américaine Donna Haraway. Les médicaments modernes nous mettent sous perfusion chimique, si possible pour toute notre vie. L’industrie pharmaceutique a d’ailleurs fait un effort considérable pour mettre au point des médicaments justement dits à libération prolongée ou programmée, qui montre bien cette tendance.

Si le modèle du magic bullet ne s’est pas imposé, c’est celui des neuroleptiques (inventés en 1952 avec la chlorpromazine) qui triomphe. Les neuroleptiques ne soignent pas la schizophrénie, mais en atténuent les symptômes les plus gênants. On ne découvre que 20 ans après leur commercialisation de terribles effets secondaires irréversibles, les dyskinésies tardives, qu’aucune étude clinique ne pouvait facilement mettre en évidence.

Mais la mise sous surveillance de constantes biologiques ne pourrait être qu’une première phase dans le développement de la nouvelle médecine. On voit désormais apparaître des médicaments permettant de contrôler des comportements. De ce point de vue, ce à quoi on va assister avec l’obésité sera un exemple. Un laboratoire comme Sanofi-Aventis s’apprête à commercialiser le rimonabant, une molécule qui fait un peu l’inverse du cannabis.

C’est un coupe-faim psychique. On va justifier sa prescription par la possibilité de prévenir, par exemple, des accidents cardiovasculaires favorisés par l’obésité. Il est du coup de plus en plus présenté comme un médicament cardio-vasculaire. Il est inutile de dire que l’on ignore ses effets à long terme et ses effets cognitifs ou sur l’humeur alors qu’il agit sur des récepteurs neuronaux dans le cerveau.

Cela va avoir beaucoup de conséquences sur notre relation à l’appareil médical. On rencontre de plus en rarement un médecin parce qu’on est malade, mais de plus en plus souvent parce qu’on vient faire surveiller une quelconque constante biologique dont le nombre va considérablement augmenter dans les années à venir. On passe de l’expérience de la maladie à l’expérience de la prise en charge par l’appareil médical. Cela ouvre un champ d’action infini aux médecins. Cela pourrait avoir été le sens prophétique du mot de « biopouvoir » tel qu’il était utilisé par Michel Foucault.


_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
hbourj
moulin à paroles


Nombre de messages : 38
Age : 58
Localisation : Cergy-Pontoise
Monture(s) : Alleweder A4 avec assistance électrique
Kilométrage : 4000 km/an
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Dim 4 Oct - 16:08

Malheureusement, en France, très souvent les patients vont voir le médecin pour obtenir des médicaments :
Si le médecin ne leur prescrit rien, ils pensent qu'il est incapable de diagnostiquer ce qu'ils ont, ou bien qu'il ne veut rien faire pour eux.

Pour ce qui est de l'espérance de vie, si elle a régressé en Russie, ou si elle ne progresse guère aux USA, c'est dû a des problèmes d'égalité sociale. On a noté aussi que la taille moyenne des jeunes américains ne dépasse pas celle de leurs parents.

Malgré tous les pisse-vinaigre, en Europe occidentale, l'espérance de vie (et la taille moyenne) continue de progresser. Les différences d'espérance de vie s'expliquant surtout par des différences d'alimentation et de mode de vie.

Ma grand-mère, qui s'est gavée de médicaments pendant 20 ans, a presque atteint 99 ans. Personne n'avait jusque-là atteint 92 ans dans tous mes ancêtres directs.

Mes enfants ont connu à peu près 4 fois moins de maladies infantiles que moi et mes frères et soeurs. Si on est malade aujourd'hui, des examens médicaux et analyses performants facilitent le diagnostic.

La jalousie peut nous faire râler en voyant que les laboratoires pharmaceutiques ne connaissent pas la crise. Il est bien normal d'essayer de mettre un frein face à la croissance galopante des dépenses de santé. Certainement le système de contrôle du ratio coût/bénéfice est très perfectible. C'est un combat permanent.

Mais de là à dire qu'un système de santé (toujours trop coûteux lorsqu'on en a pas encore besoin) est détraqué, c'est de la mauvaise foi. Il pourrait être plus performant et moins coûteux, il n'en est pas moins plutôt performant et relativement supportable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Dim 4 Oct - 19:10

OK-OK, je suis effectivement de constante mauvaise fois et je pisse tellement de vinaigre que mes chiottes ne sont pas prêts de s'entartrer...

Mais z'à part ça, il me semblait avoir suffisamment argumenté combien le système de santé, ne serait-ce que national, était profondément corrompu, notoirement inégalitaire, et idéologiquement orienté vers la faillite collective.

Le pouvoir capitaliste néo-libérale n'a de cesse de liquider l'héritage du Conseil de la Résistance et la novlangue qui émaille tes messages (« mettre un frein face à la croissance galopante des dépenses de santé » gniark ) est la même que celle que l'on déverse dans les cerveaux à chaque JT. Ça me gonfle car je ne suis pas prêt de me ranger à ce discours qui voudrait que l'on consente à aliéner définitivement la santé publique à l'économie de marché.
Or, en préambule à tout débat, il faudrait enfin comprendre que les soins ne devraient jamais être considérés comme des services marchands et les médicaments comme des sources de profits. p'tet bin qu'oui

Bref, la santé n'est pas une marchandise !!! Mad

L'on peut, par exemple, écouter à ce sujet les deux émissions radiophoniques de Mermet sur Radio-Paris
Nous ne sommes pas coupables d’être malades !
http://la-bas.org/article.php3?id_article=1269
http://la-bas.org/article.php3?id_article=1250

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Dim 4 Oct - 21:53

Colibri a écrit:
Et pourtant, Pasteur n'était pas le seul chercheur de son époque.. et d'autres ont tenus d'autres propos sur les maladies, qui pourraient bien être beaucoup plus intéressants en terme de compréhension des maladies.
Seulement Pasteur, avec son vaccin, intéressait beaucoup les labos ^^.!

Les labos à l'époque de Pasteur???

Change pas de fournisseur c'est de la bonne Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   Dim 4 Oct - 21:59

canis familiaris a écrit:
OK-OK, je suis effectivement de constante mauvaise fois et je pisse tellement de vinaigre que mes chiottes ne sont pas prêts de s'entartrer...

Mais z'à part ça, il me semblait avoir suffisamment argumenté combien le système de santé, ne serait-ce que national, était profondément corrompu, notoirement inégalitaire, et idéologiquement orienté vers la faillite collective.

Le pouvoir capitaliste néo-libérale n'a de cesse de liquider l'héritage du Conseil de la Résistance et la novlangue qui émaille tes messages (« mettre un frein face à la croissance galopante des dépenses de santé » gniark ) est la même que celle que l'on déverse dans les cerveaux à chaque JT. Ça me gonfle car je ne suis pas prêt de me ranger à ce discours qui voudrait que l'on consente à aliéner définitivement la santé publique à l'économie de marché.
Or, en préambule à tout débat, il faudrait enfin comprendre que les soins ne devraient jamais être considérés comme des services marchands et les médicaments comme des sources de profits. p'tet bin qu'oui

Bref, la santé n'est pas une marchandise !!! Mad

L'on peut, par exemple, écouter à ce sujet les deux émissions radiophoniques de Mermet sur Radio-Paris
Nous ne sommes pas coupables d’être malades !
http://la-bas.org/article.php3?id_article=1269
http://la-bas.org/article.php3?id_article=1250


C'est pas parce qu'il y a des problèmes (réels) qu'il faut tout casser, tu ne crois pas?
En 160 ans on a doublé l'espérance de vie dans les pays développés et c'est aussi grâce à la médecine,

Le pire c'est que je ne suis pas sûr que nous ayons un point de vue si éloigné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un simple relevé de choses étranges concernant la grippe..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» une recette simple pour booster!
» une simple presentation
» Une pêche toute simple et super efficace
» hameçons simple sur leurres
» qques vieilles choses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Rubriques Générales :: Discussions vives-
Sauter vers: