Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Dim 11 Avr - 18:29

Je rentre d'un petit voyage de 18 jours en tricycle à assistance électrique durant lesquels j'ai parcouru un peu plus de 1200km pour 9200m de dénivelée positive en 12 jours de roulage et je me propose de vous faire partager quelques réflexions sur l'assistance électrique en itinérance.
Lors de mes 2 précédents voyages en tricycle je m'étais éclaté mais j'avais souffert de l'impossibilité de rouler à plus de 3km/h de moyenne dans les (grosses) côtes (poids total roulant +/- 140kg) et de ne pas pouvoir planifier ma ville d'arrivée le soir.

Lorsque j'ai décidé de rajouter l'assistance électrique le cahier des charges était donc le suivant: assurer 100km quotidiens au lieu de mes 65 de moyenne à cause de la perte de temps générée par les côtes, assurer une ville d'arrivée à la fin de la journée (pouvoir dire ce soir je serai là) et rouler moins longtemps chaque jour pour pouvoir (liste non exhaustive): prendre plus de temps de pause pour profiter du moment présent que ce soit un paysage ou une rencontre, faire un détour imprévu pour aller voir quelque chose d'intéressant etc, etc...

Avec l'aide de Guillaume (Déclic'Eco) et de Thierry (association Cyclolibrius) le choix s'est porté sur un moteur bobiné en 7X9 pour avoir du couple et une batterie de 48V/20A pour avoir de l'autonomie.
Autant vous le dire tout de suite le cahier des charges est totalement rempli: sans l'assistance électrique j'aurais pu faire le même périple mais en passant beaucoup plus d'heures sur le vélo chaque jour et certainement pas en m'arrêtant 6 jours sur 18 (que ce soit pour rester 1 jour ou 2 chez mes soeurs ou attendre que la pluie passe).

Autant vous le dire également tout de suite je n'ai eu aucun problème majeur sur le système à part une incompatibilité d'humeur évidente entre mon Cycle Analyst et la pluie (reset permanent ou presque) mais si ça m'a perturbé pour la gestion de la batterie ça n'a jamais empêché le système de fonctionner et le problème a été résolu par Déclic'Eco.

Comme je ne sais pas par où commencer je vais écrire mes petites réflexions comme ça vient. Veuillez notez qu'elles ne sont pas forcément étayées techniquement, qu'elles sont le fruit de mes observations et que si elles sont directement tirées de mon expérience pratique certaines ne sont peut êtres pas vraies dans tous les cas de figure, ni généralisables pour tout le monde.

La gestion de la batterie au long de la journée est le vrai défi du voyage avec assistance électrique et on se surprend vite à surveiller le débit sur le Cycle Analyst et à calculer en permanence l'autonomie potentielle si le débit actuel était permanent (avec des délires du genre "à 0,25A j'ai 80h d'autonomie et à 30 km/h ça fait 2400km").

Ceci dit la surveillance du débit est très instructive, on s'aperçoit vite que contrairement à ce qu'on imaginait l'assistance électrique est très utile sur le plat (alors que je ne m'en suis équipé que pour les côtes). En effet sur une portion comme "Aigues Mortes - Arles", c'est du très plat (à côté les Pays Bas c'est "Himalayesque") sur 45km et si je suis en musculaire pur je roule tranquillement à 15/20 km/h. Si j'utilise l'assistance électrique je passe à 30km/h pour une consommation ridicule (variant entre 0,5 et 2A) ce qui fait que j'ai parcouru cette liaison (fort monotone) en 1h30 (hors pauses) au lieu de 2h45 voire 3h et en utilisant à peine 2Ah (ce qui en plus n'avait pas d'importance puisqu'Arles était ma ville étape du soir).
C'est ce genre d'utilisation qui m'a permis de m'arrêter plus d'1h à Aigues Mortes pour visiter.

La surveillance du débit nous permet d'apprendre autre chose. Je m'aperçois vite que ce n'est pas forcément en consommant moins d'ampères que je vide moins ma batterie. Pourquoi? Parce que de ma consommation instantanée dépend ma vitesse (à effort égal de ma part évidemment). Si avec une consommation de 14A je grimpe une côte à 15 km/h, mais qu'à 20A j'atteins 30 km/h la 2° option est la meilleure pour économiser la batterie puisque je vais mettre 2 fois moins de temps à parcourir la même distance sans consommer 2 fois plus.
Sans être un technicien je pense que c'est une question de plage de rendement du moteur électrique: dans le 1er cas je ne suis pas dans cette plage dans le 2° j'y suis. Ça veut dire qu'à chaque fois que je vais utiliser l'assistance je vais essayer de trouver le bon couple ampérage/vitesse atteinte.qui ne sera pas forcément le même suivant la pente de la côte à grimper.
Car à l'inverse de l'exemple précédent il y a des côtes (moins pentues) où à 14A je serai à 24km/h et à 20A je ne serai même pas à 30 donc ça ne sert à rien de consommer 50% de plus pour avancer 25% plus vite.

Je ne me suis retrouvé qu'une fois à court de batterie, le 2° jour en haut du col d'Ey mais c'est parce que j'ai demandé trop d'intensité d'un coup et pas parce qu'il me manquait des Ah.

Une angoisse régulière pour le voyageur avec assistance électrique est la surchauffe du moteur; et je me suis frotté à ce problème.
Pour éviter la surchauffe il y a 2 options; d'abord ne pas le faire chauffer. Oui je sais ça va sans dire mais mieux en le disant. Ce qui fait chauffer le moteur ce sont les ampères qu'on lui envoie, à 2A amha on peut rouler très longtemps à peu près à n'importe quelle vitesse (même faible) sans crainte: c'est ce qui se passe sur le plat lorsque le moteur n'est là que pour apporter un petit plus.
C'est pourquoi également dans certaines côtes outre les raisons exposées ci-dessus liées à la gestion de l'autonomie (mais sans doute toujours à cause d'un problème de rendement moteur) il vaudra mieux se contenter de 20 km/h avec une conso de 10A que vouloir atteindre 25 km/h si ça implique une conso de 20A.

L'autre option c'est évidemment de le refroidir parce que dans certains cas de toutes façons il va chauffer.
Ces cas là ce sont évidemment les côtes à la fois pentues (disons à partir de 5%) ET longues.
La 1ère fois où ça m'est arrivé c'est le 3° soir lors de mon arrivée à Silhac (Ardèche) chez un copain en venant de Dunière sur Eyrieux.
Avant d'arriver chez lui il y a une 1ère côte de 5km environ (avec quelques passages à plus de 10%), puis une descente de 500m et enfin une remontée nettement plus pentue (passages fréquents à plus de 10%) que la 1ère partie sur 2,5km environ. Le tout sous la pluie.

Au premier arrêt après 2km le moteur n'est même pas tiède, je repars pour les 3,5 km suivants puis m'arrête au bas de la partie descendante, le moteur est un peu plus chaud mais rien de grave.
Après 3mn d'arrêt je pars pour les 2,5 derniers km et là je sens que le moteur souffre vraiment l'enchaînement de passages fréquents à plus de 10% et le maintien constant à plus de 5% et quasi constant à plus de 7% le moteur n'aime pas du tout. J'ai du mal à maintenir une vitesse à 13km/h et il est clair que ce n'est pas la bonne plage de rendement.
Arrivé chez mon copain après une minute d'arrêt je peux à peine poser la main sur le moteur et décide d'employer les grands moyens: en moins de 3 minutes je vide progressivement 6 gourdes d'eau sur le moteur afin de garder sous contrôle sa température et... ça marche, il retrouve peu à peu une température normale.

Au passage je précise que lors de mon 1er voyage (donc non motorisé) j'avais mis 5 jours à arriver à Silhac au lieu de 3 et j'avais mis 1h30 de plus à faire les 8 derniers kilomètres. CQFD.

La 2° fois c'était le surlendemain en repartant de chez lui entre Les Nonières et St Agrève: un peu plus de 6km pour 500m de dénivelée positive soit une pente moyenne de 8% avec de nombreux passages à plus de 10%.
Cette fois-ci j'opte pour une stratégie "mathématique": je fais chaque kilomètre à fond (moins de 3 minutes) et à chaque borne kilométrique j'attends 6 minutes (temps d'extinction de mon compteur) avant de repartir. je profite de sa présence sur les bas-côtés pour poser une boule de neige sur le moteur histoire de favoriser encore un peu le refroidissement.
Et ça marche aussi, le moteur chauffe sans plus puis redescend en température avant que je reparte. Résultat une côte que j'aurais mis plus de 2h30 à monter sans moteur a été "avalée" en 1h.
Jusqu'à la fin de mon voyage sur les grosses côtes (plus de 5% sur plus de 2 km) c'est la technique que j'adopterai (même sans neige) et ça marche.

Une chose qui est très appréciable avec l'assistance électrique c'est le fait de ne plus utiliser ses freins ou presque.
Le "Telma" (marque de ralentisseurs électriques pour camions et bus) que constitue la régénération est un fantastique ralentisseur très progressif (avec 150kg à éventuellement devoir arrêter d'urgence c'est un vrai plus en matière de sécurité) sans risque de blocage imprévu et il faut arriver dans de gros pourcentages de descentes pour vraiment faire entrer les disques en action.
Hormis ces très rares cas les freins à disque ne servent qu'à bloquer le vélo en dessous d'une vitesse qui est le seuil inférieur de la régénération qui est une sorte d'ABS sans arrêt final.

Puisqu'on en est à la régénération parlons-en: la régénération naturelle est quasi inutile puisqu'elle n'intervient qu'à 50km/h ce qui ne s'est produit qu'une fois sur 1200km: il faut une descente bien pentue et relativement droite ou large pour ne pas être obligé de ralentir avant d'atteindre cette vitesse.

La régénération au freinage fonctionne bien et a varié de 9 à 15% suivant le relief dans les étapes vallonnées et sans doute des chiffres nettement moins importants dans les dernières étapes (très plates); les caprices de mon Cycle Analyst "humiphobe" ne m'ont pas permis de le vérifier mais ça semble évident: sans descentes ou presque pas de régénération.

Tant qu'on est dans les chiffres ma consommation moyenne a varié de 3,4 à 6,3 wh/km.

Alors parfaite l'assistance électrique en voyage?
Presque...
Outre l'inconvénient évident qu'il faut une prise électrique chaque soir (le jour où le solaire et la régénération assureront une autonomie complète est encore à venir) il y a (dans mon cas) quelques petites choses à améliorer.

Je voudrais encore plus de couple pour une meilleure aisance dans les très gros pourcentages sans craindre la surchauffe et j'encourage ceux qui voudraient électrifier leur trike dans le but de voyager à privilégier le couple maximum à la vitesse; tout au moins si vous avez le même cahier des charges que moi.

D'autre part j'ai cru lire par ailleurs que la régénération naturelle sur certains modèles pouvait intervenir à des vitesses bien inférieures à 50km/h; si c'est faisable aux alentour de 25/30km/h je suis preneur, le moindre faux plat descendant serait alors une source de recharge.

En conclusion vous l'aurez compris je ne regrette absolument pas d'avoir électrifié mon vélo pour le voyage et je ne saurais que vous encourager à aller au bout de la démarche si ça vous chatouille.

PS: je précise que je n'ai pas écrit tout ceci dans un quelconque but publicitaire. Je pense juste que quand on est content il faut aussi le dire et que ma petite expérience si elle n'apprendra pas grand chose à ceux qui sont déjà équipés peut préciser des idées chez ceux qui y pensent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Dim 11 Avr - 19:44

Deux ou trois questions connes, histoire d'éclipser r'un peu l'enthousiasme de ton publi-reportage récit... bargeot

Combien ça a couté, d'électrifier radieusement ton n'engin avec tout ce miraculeux matériel parfaitement écologique (moteur, batterie, contrôleur, chargeur, etc...) ?...

Combien ça pèse tout ça, en surpoids à déplacer, en plus des bagages ?...

En rajoutant le prix du trike et de ses z'options "grand baroudeur", ça nous fait un n'engin "presque" parfait à combien de milliers de roros ?...

Si ton moteur fond, si ton contrôleur claque ou si ta batterie rend l'âme au beau milieu de ton périple, tu répares comment et avec quoi ?...

Le monitoring régulier du cycle analyst et le recalcule perpétuel de l'autonomie restante, sans z'oublier la surveillance attentive de la température moteur et du routage GPS, bref, toute cette radieuse quiétude n'est-elle pas trop perturbée par le défilement du paysage, notamment dans les portions sinueuses où il doit encore et malheureusement falloir porter son attention sur la route ?...

p'tet bin qu'oui

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Dim 11 Avr - 20:39

Citation :
Deux ou trois questions connes, histoire d'éclipser r'un peu l'enthousiasme de ton publi-reportage récit... bargeot

Allons allons elles ne sont pas connes tes questions.
Elles te reflètent parfaitement, c'est tout...


Citation :
Combien ça a couté, d'électrifier radieusement ton n'engin avec tout ce miraculeux matériel parfaitement écologique (moteur, batterie, contrôleur, chargeur, etc...) ?...

Tout compris 1800€ mais tu as raison faire ce même voyage en voiture aurait été beaucoup plus respectueux pour la planète.


Citation :
Combien ça pèse tout ça, en surpoids à déplacer, en plus des bagages ?...

12 kgs environ.


Citation :
En rajoutant le prix du trike et de ses z'options "grand baroudeur", ça nous fait un n'engin "presque" parfait à combien de milliers de roros ?...

3,4 environ.

Citation :

Si ton moteur fond, si ton contrôleur claque ou si ta batterie rend l'âme au beau milieu de ton périple, tu répares comment et avec quoi ?...

On verra bien mais dans tous les cas je continuerai à pédaler.
Sans compter que si tu gères l'ensemble correctement je ne vois pas comment tout ceci arriverait d'un coup mais bon.


Citation :
Le monitoring régulier du cycle analyst et le recalcule perpétuel de l'autonomie restante, sans z'oublier la surveillance attentive de la température moteur et du routage GPS, bref, toute cette radieuse quiétude n'est-elle pas trop perturbée par le défilement du paysage, notamment dans les portions sinueuses où il doit encore et malheureusement falloir porter son attention sur la route ?...

Ce qui est bien avec toi c'est que tu ne déformes jamais les propos de ton interlocuteur.
Ce que tu n'as pas compris c'est justement que l'assistance m'a permis de voir plein de choses, de rencontrer plein de gens et finalement de te faire ch... ce qui est tout bénef, non?

Au fait à part dénigrer ce que font les autres quand compte-tu nous faire partager ton énorme expérience du vélo couché que tu sembles haïr si on en juge par la bile que tu déverses régulièrement ici.
Mais peut être que tu ne roules pas.
Tu as raison derrière un clavier c'est tellement plus facile avec une bonne binouze...

Tiens je vais faire une chose spécialement pour toi, je te dédie ma signature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 0:48

M'étonnerai qu'il fasse long feu ce sujet.
Le sujet n'a intentionnellement pas de rubrique dédiée sur ce forum et le ton de son auteur fort désagréable.

Justifier l'assistance par un cahier des charges à la con, bin voyons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 1:08

Ben moi je remercie tout de même yves83 pour ses récits de voyage (sauf l'encart publicitaire) et pour ses réponses (sauf pour la dédicace).
M'est t'avis que le trike va devenir devient synonyme d'assistance électrique de manière de plus en plus z'incontournable chez les radieuses z'et les radieux.
En ce sens, yves83 est tout t'a fait prophète en la matière, un vrai indicateur de tendance lourde même (à cause de la batterie et du moteur moyeu, bien-sûr...).
voui

http://www.tourisme-velo-electrique.org/ à la une et la deux


Le chapitre illustré "Quelle est la clientèle touristique du vélo électrique ?" de la brochure suivante est tout-t'a-fait fascinant...
http://www.rhonealpesrouleelectrique.org/images/pdf/EE-presentation-tourisme-vae&PNR.pdf

Bon, évidemment, toutes ces réflexions nous décentrent de notre petit nombril électrifié pour nous z'amener bien malgré nous r'aux frontières du green-business et autre bobo-ecolo-tourisme, et cela peut devenir bien fâcheux, j'en conviens...
p'tet bin qu'oui

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 9:25

"Voyage" et pas d'itinéraire sur une carte (il existe surement une trace GPS) pas un seul récit de "rencontre" sensée motiver le "déplacement" powercharged, pas de photos de paysage, pas de... mais des chiffres et données techniques en veux-tu en voilà.

Citation :
Tant qu'on est dans les chiffres ma consommation moyenne a varié de 3,4 à 6,3 wh/km.

On est pas loin du kit Polini/carbu de 19 ou du Powerdyne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daniel à digne
moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 72
Localisation : Digne les bains
Monture(s) : M5 low racer; trike Performer
Kilométrage : 4000 par an
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 10:45

Pourquoi tant d'acharnement.
Il a investi dans une machine qui apparemment fait son bonheur et il en parle au cas où d'autres auraient les mêmes aspirarions que lui...
Quoi de fâcheux à ça?
Moi, mon truc, c'est le M5 low racer acier! J'ai pas trouvé mieux pour le moment, ou alors trop cher (pour mon budget) alors ça vous inspire? et si je vous dit que je l'ai acheté chez un de ces revendeurs incompétents (pensez donc, un musicien!!!) qui sévit sur les bords du lac d'Annecy.

J'autorise ici les modérateurs à censure mon propos s'ils le jugent inconvenant.

On en a ras le cul des intégrismes de tout poil. Et si cet éloge du trike VAE vous fait trop penser à de la pub eh bien dites le simplement sans y ajouter vos débordements de bile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 11:56

Boarf, le seul intégrisme (à poil ras) que je revendique est celui de toujours vouloir voir un tout-petit-peu plus loin qu'au travers du tout-petit-bout de la lorgnette du consumérisme repu et grégaire qui caractérise d'ordinaire si bien vos z'échanges sur le jône.
p'tet bin qu'oui
Et tu as bien raison au sujet de l'incompétence du vendeur qui sévit sur les bords du lac d'Annecy, ayant moi aussi eu affaire à ses bons services...

Alerte au sujet des M5 ShockProof
http://bentrideurs.forumactif.fr/forum-du-materiel-f7/alerte-au-sujet-des-m5-shockproof-t544.htm

M5 déboulonné
http://bentrideurs.forumactif.fr/discussions-vives-f2/m5-deboulonne-t1066.htm

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.


Dernière édition par canis familiaris le Lun 12 Avr - 13:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 12:22

Citation :
M'étonnerai qu'il fasse long feu ce sujet.

Pourquoi?
Il n'est pas dans la ligne politique du Politburo?


Citation :
Le sujet n'a intentionnellement pas de rubrique dédiée sur ce forum

Il me semblait pourtant lire plus haut "le forum du vélo couché" et il ne me semblait pas qu'une assistance électrique change quoi que ce soit quant à la position sur le vélo.


Citation :
et le ton de son auteur fort désagréable.

En quoi?
Relis mon 1er message et trouve moi ce ton désagréable.
C'est après la réponse de Canis que le ton change, non? Devine pourquoi?

Citation :

Justifier l'assistance par un cahier des charges à la con, bin voyons!

T'appelle ça comment? La liste de toutes les choses que je veux que mon assistance électrique il me permet de faire? La langue française a inventé l'expression "cahier des charges" pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 12:26

Citation :
"Voyage" et pas d'itinéraire sur une carte (il existe surement une trace GPS) pas un seul récit de "rencontre" sensée motiver le "déplacement" powercharged, pas de photos de paysage, pas de... mais des chiffres et données techniques en veux-tu en voilà.

Décidément tu veux faire rentrer tout le monde dans des petites cases bien précises.
Et si ce récit je l'écrivais comme je voulais?


Citation :
Tant qu'on est dans les chiffres ma consommation moyenne a varié de 3,4 à 6,3 wh/km.

On est pas loin du kit Polini/carbu de 19 ou du Powerdyne.

Ce qui est surtout clair c'est qu'on n'est pas loin du mec qui parle d'un sujet qu'il ne connaît pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 12:28

Citation :
Pourquoi tant d'acharnement.
Il a investi dans une machine qui apparemment fait son bonheur et il en parle au cas où d'autres auraient les mêmes aspirarions que lui...
Quoi de fâcheux à ça?

Ben voilà quelqu'un qui a compris pourquoi j'ai écrit ça.
Merci Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 13:54

N'en déplaise, j'ai apprécié la lecture.. en survol, faute de temps. Mais l'essentiel était là. Un poil détaillé pour ceux qui n'en ont rien à faire certes, mais intéressant.
A ceux qui attendent la solution parfaite : pas content en attendant, bravo à ceux qui roulent avec un véhicule électrique de 30kg (assisté musculairement) par rapport aux critiqueurs qui roulent en caisse d'1,4 tonne qui consomme 100 fois plus sur le même trajet.

L'idée c'est d'utiliser moins gros et moins polluant quand c'est possible non ? Ce sera déjà pas mal.. même c'est du grand nimporte quoi quand on y réfléchit.. on va finir par avoir 15 véhicules différents qui vont couter 4 voitures et utiliser toutes les ressources en présence...
Et arrêtez de ressortir les mêmes vieux sujets 30 fois dans le forum dès que l'occasion se présente.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 14:22

Colibri a écrit:
N'en déplaise, j'ai apprécié la lecture.. en survol, faute de temps. Mais l'essentiel était là.
Moui, moi z'aussi, j'ai remercié le monsieur, mais (arf oui, il y a un mais)... et si l'essentiel n'était justement pas là.
Et si l'essentiel était plus prosaïquement dans ce nouveau slogan radieux et néanmoins marketing pour 2010 : "L'ASSISTANCE ÉLECTRIQUE, C'EST DE LA BALLE !", slogan qui succède aux désormais célèbres "BACCHETTA C'EST DE LA BALLE" et "PERFORMER C'EST DE LA BALLE" ("ZOBCRAD C'EST D'LA BALLE", etc...) dont résonne encore épisodiquement la grosse caisse forumesque d'en face...
p'tet bin qu'oui

un n'homme m'heureux" a écrit:
En conclusion vous l'aurez compris je ne regrette absolument pas d'avoir électrifié mon vélo pour le voyage et je ne saurais que vous encourager à aller au bout de la démarche si ça vous chatouille.

PS: je précise que je n'ai pas écrit tout ceci dans un quelconque but publicitaire. Je pense juste que quand on est content il faut aussi le dire et que ma petite expérience si elle n'apprendra pas grand chose à ceux qui sont déjà équipés peut préciser des idées chez ceux qui y pensent.

Puisqu'on vous l'dit, que l'kit électrique, C'EST D'LA BALLE !!! (ça va rentrer oui ?!... mais question pognon, il faut que ça sorte par contre, hein ?!...) hé hé

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.


Dernière édition par canis familiaris le Lun 12 Avr - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 30
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 12 Avr - 14:34

2 solutions :
- tu ne vas plus sur le jaune et tu restes le membre actif et intéressant que tu es la plupart du temps.
- tu y vas mais tu le gardes pour toi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/colibri4
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Jeu 15 Avr - 20:13

Plus de 2 pages de débats sur le VAE dans la rubrique "Contacter l'équipe" parce que le sujet sur le VAE a été censuré ça veut bien dire que la censure ça ne marche pas non?.

Ça n'aurait pas été plus intelligent de ne pas le censurer et de laisser le débat s'installer?

Mais bon demander à un censeur d'être intelligent c'est demander beaucoup; trop...


Dernière édition par yvesg83 le Jeu 15 Avr - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Jeu 15 Avr - 20:38

Citation :
Et quand tu pédalais avec un simple vélo sans assistance c'était encore moins destructeur que l'ecolomobile centrale électrique (manque les panneau solaire et l'éolienne sur ton engin).

Si tu me cites un passage de ma part où dans le message initial (censuré, désolé) je qualifie mon VAE "d'écolomobile" je fais amende honorable.
Sinon c'est juste que tu as cru lire des choses que je n'ai jamais écrites .
J'ai juste dit que l'impact était nettement moindre (et de loin) que la bagnole.
Après, qu'il faille mettre en place une filière solide et viable pour le recyclage et mener des recherches pour fabriquer des batteries avec des composants moins polluants je crois qu'on sera tous d'accord.
Pour ce qui est du panneau solaire le jour où il peut m'assurer une vraie recharge en toute circonstance je l'installe de suite mais tu noteras tout de même que leur fabrication est extrêmement polluante côté effet de serre, faut il pour autant ne pas chercher dans cette voie?


Citation :
Ton enthousiasme pour le VAE me fait penser a l'enthousiasme des premiers automobilistes pour leur engin poussif et puant, on voit ou cela nous a mené !

Justement ne reproduisons pas les mêmes erreurs.
Aujourd'hui il faut remplacer l'automobile (on est tous à peu près d'accord je pense) mais les déplacements sont toujours à effectuer.
La propulsion électrique (seule ou en assistance) n'est pas parfaite? C'est vrai mais c'est quand même une partie de la solution, non?


Citation :
Un VAE pour faire du velotaf quand il n'y a pas moyen de faire autrement a cause de la distance ou du dénivelé je suis pas contre mais pour faire du tourisme pas content

Et pourquoi pas?
Tu es bien entendu libre de ne pas vouloir l'utiliser dans ce cadre là mais d'autres peuvent aussi le vouloir sans pour autant être voués aux gémonies.
Ce qui est étonnant c'est que j'ai l'impression que tu aurais préféré que je fis ce voyage en voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvesg83
Bent junky


Nombre de messages : 106
Localisation : Bras (83)
Monture(s) : Trike Performer Mesh
Kilométrage : inconnu à l'heure actuelle
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Jeu 15 Avr - 20:41

Colibri a écrit:

Et j'abonde sur le fait que vae n'est pas égal à gras du bide, certaines personnes ont tout simplement pas les moyens physiques de rouler à vélo normalement, pas parce qu'elles ne veulent pas se forcer, mais parce que l'activité physique leur est impossible ou dangereuse (maladie etc..).
Ca commence à bien faire les expressions accolées systématiquement les unes aux autres. Bravo pour les généralisations à tord et à travers.

Ah ben oui mais on est intégriste ou on ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASSIES
timide


Nombre de messages : 2
Localisation : Sarthe
Monture(s) : Un vc
Kilométrage : 12 000
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Dim 5 Fév - 22:26

Bonjour,

Moi je roule depuis 6 mois avec un trike assisté d'un BIONX. Nous sommes libres de nos choix. Cette assistance me permet de ne plus me trainer à 4km/h dans les montées en cyclo camping.

Et c'est une assistance entre 4km/h et 25km/h.

Cordialement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 47
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   Lun 6 Fév - 0:05

Quel modo a ressorti ce sujet "survolté" du frigo ?... perplexe

_________________
L'organisation du travail et l'organisation des loisirs referment les ciseaux castrateurs chargés d'améliorer la race des chiens soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
detrike
accro
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: La chaise... électrique ?   Lun 6 Fév - 11:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques réflexions sur le voyage avec assistance électrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage avec enfants 2008
» Voyage avec un trike dans les Cévennes...
» Grand voyage en europe de l'est avec une Golf
» Pour ou contre un Titre 1 Voyage avec un prix plus bas?
» mon petit voyage vers le Jura!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Rubriques Générales :: Discussions vives-
Sauter vers: