Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 CO2 MON AMOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
denis_68
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1437
Age : 57
Localisation : Kingersheim Alsace 68
Monture(s) : Baron XS
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Mer 27 Déc - 10:31

De toute façon, les vrais responsables des gaz à effet de serre, ils l'ont dit aux infos il y a quelques temps, c'est pas nous c'est les vaches ! voui

elles rejettent du méthane à l'état pur qui a un effet 20 fois plus important que le CO2...

ça devait être leur conseil du jour "défit pour la Terre"...
si j'ai une grosse vache à la maison, je la remplace par un gros 4x4.

l'autre jour, le conseil était :
je mets le linge plié dans la machine à laver, comme ça j'en rentre plus... perplexe

ça me rappelle Coluche qui faisait des noeuds avant de mettre le linge dans la machine... voui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/denis68
rico
khan du bent
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 46
Localisation : 92 ASNIERES
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Mer 27 Déc - 11:57

Citation :
les vrais responsables des gaz à effet de serre, ils l'ont dit aux infos il y a quelques temps, c'est pas nous c'est les vaches ! voui

elles rejettent du méthane à l'état pur qui a un effet 20 fois plus important que le CO2...

Oui mais les vaches sont en surnombre à cause de l'homme bouffeur de steak. Si les gens arêtaient de consommer de la viande la pollution au CO2 cesserait d'emblée. Moi je suis végétarien alors faites comme moi!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Mer 27 Déc - 13:37

Bah, moi aussi je végète mais à 100% mojette piat donc parle à mon c bargeot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corpse Grinder 666
empereur du bent


Nombre de messages : 277
Localisation : Tours (37) , Loudun (86) , La Roche Bernard (56)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Mer 27 Déc - 14:46

Pour Seb qui fait son vilain :
je ne demande aucun compte à qui que ce sois : mais si , lorsqu'une personne dans un salon me demande ce que je fait , (surtout si je crois en la decroissance) forcément il me faut des actes à l'appui sinon je passe pour une "ecotartuffe à la Nicolas Hulot" .
De plus je ne vis pas dans le passé , le probleme c'est maintenant , hier c'est fini je ne peux plus y revenir ;-) .
D'autre part les individus ont souvent la memoire courte ce qui permet à certains (je suis sur que vous aurez de nombreux exemples à remplacer par le "certains") de nous baiser une enieme fois .
Donc "maintenant" et pas ressasser comme les vieux (où les faux jeunes) : Si on avait fait ca .... .

fort des halles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zehéron
accro
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 48
Localisation : nantes
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Mer 27 Déc - 17:07

C'est bien de faire des efforts, mais c'est plus pour se donner bonne conscience qu'autre chose tant le probleme des GES ou de la surexploitation des ressources n'est plus tellement (ou plus seulement) entre nos mains d'individus.

Sinon, d'une façon plus directe et plus modeste : utiliser son vélo en ville permettrait de réduire la pollution de l'air que l'on s'inflige, si tout le monde le faisait (sauf que ce sont ceux qui font des efforts qui respirent la pollution des autres : c'est trop injuste ! comme disait caliméro avant son cancer)
je reconnais que si j'utilise mon vélo (droit) en ville et quelque fois pour aller bosser, c'est aussi parce que c'est plus pratique: eh oui, on agit principalement en fonction de son interêt direct.

c'est pourquoi on a besoin d'un sebdenantes en dictateur de l'écologie, chevauchant fièrement son M5 (après un énième bricolage du guidon) : une bonne vieille tyranie comme dans'l'temps, et même pire : ou l'on obligerait les conducteurs de 4x4 à labourer la terre à main nue tout en "déclamant" du nicolas hulot ou du dominique voynet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corpse Grinder 666
empereur du bent


Nombre de messages : 277
Localisation : Tours (37) , Loudun (86) , La Roche Bernard (56)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Mer 27 Déc - 20:08

zehéron a écrit:
C'est bien de faire des efforts, mais c'est plus pour se donner bonne conscience qu'autre chose tant le probleme des GES ou de la surexploitation des ressources n'est plus tellement (ou plus seulement) entre nos mains d'individus.

Sinon, d'une façon plus directe et plus modeste : utiliser son vélo en ville permettrait de réduire la pollution de l'air que l'on s'inflige, si tout le monde le faisait (sauf que ce sont ceux qui font des efforts qui respirent la pollution des autres : c'est trop injuste ! comme disait caliméro avant son cancer)
je reconnais que si j'utilise mon vélo (droit) en ville et quelque fois pour aller bosser, c'est aussi parce que c'est plus pratique: eh oui, on agit principalement en fonction de son interêt direct.

c'est pourquoi on a besoin d'un sebdenantes en dictateur de l'écologie, chevauchant fièrement son M5 (après un énième bricolage du guidon) : une bonne vieille tyranie comme dans'l'temps, et même pire : ou l'on obligerait les conducteurs de 4x4 à labourer la terre à main nue tout en "déclamant" du nicolas hulot ou du dominique voynet...

Il est toujours surprenant de voir et non rencontrer (internet oblige) un individu qui est dans ma conscience et qui sait pour qu'elles raisons j'agis pas en forme ... saches que ce n'est pas pour ma conscience car après tout j'ai pollué, avant de m'interesser à toutes ces choses qui me donnent tant de plaisir à evoluer et je ne recherche pas à réequilibrer mon empreinte ecologique par rapport à mes actes d'hier , mais à evoluer dans le présent pour le futur, car j'ai compris (et cela ne concerne que moi) que vivre en relation avec la nature (même si j'ai encore à avancer sur ce chemin : je ne suis pas un saint non plus) est le seul moyen pour vivre et non survivre : comprendra qui pourra .

Maintenant en tant que consommateur il va de sois que nous sommes aussi responsable de l'exploitation de certaines matieres premieres qui ne nous appartient pas donc ne nous déresponsabilisons pas non plus , même si au niveau national et mondial certains actes devraient être mis en place et surtout appliqué .

Effectivement, lorsque je suis dans un salon, j'annonce pourquoi tel ou tel chose est dans l'interêt de celui qui m'ecoute (et ce n'est pas forcément pour qu'il m'achete une toilettes seches, car si ils s'y interessent et si mettent, ils sont peu à m'en acheter : elles doivent puer mort de rire ) et souvent je met en avant l'aspect economique auquel beaucoup d'individus sont sensibles (moi le premier en tant qu'rmiste) .

Je ne suis ni un donneur de lecon, ni un exemple à prendre (loin de la) , je pense simplement que des actes concret doivent être mis en place chacun à notre echelle (et encore plus ce qui en parle) , car nous avons tout à perdre : et d'ailleurs c'est le plus riche qui perdra le plus, bien plus que le pauvre qui n'a pas grand chose : mais ce n'est pas tant au niveau materiel que cela me gêne, mais sur un plan humain : les gens qui nous sont proche et que l'on aime : notre compagnon ou compagne , la famille , et les enfants si on en a , les ami(e)s .

vala camping
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimoto
beau parleur


Nombre de messages : 69
Age : 60
Localisation : Deux Sevres
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Mer 27 Déc - 20:56

Tout à fait d'accord avec toi ...
No one is innocent !
Ce n'est pas de moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Jeu 1 Nov - 22:07

Arf, qu'est-ce que je regrette le départ de contributeurs de qualité, tel que celui du dessus... hé hé
Naaaan, j'déconne... gniark

Alors fôte de mieux, j'ai relu un vieux papier de Serge Halimi sur des vieilles lunes utopiques (avant de le foutre au feu... ça sert à rien de trop remuer tout ça avec le cerveau de sa tête... alors qu'on pédale déjà si bien avec les pieds de ses jambes...) et j'y ai trouvé des paroles dignes de cloturer ce sujet ainsi que la joute "amicale" qu'il avait suscitée...

Citation :
On perçoit déjà cette lassitude – ou cette lucidité – chez certains écologistes européens. Ainsi, l’un des animateurs du mouvement français pour la décroissance, Vincent Cheynet, vient de chapitrer quelques-uns de ses amis : « Bien que dérangeant, le message de la simplicité volontaire (...) peut vite se changer en un accompagnement, voire une légitimation de l’ultralibéralisme. Ses apôtres y trouveront la preuve que ce système laisse à chacun la liberté de vivre comme il l’entend. Songeons, par exemple, à l’importance de la communauté amish aux Etats-Unis : environ deux cent cinquante mille personnes vivent sans automobile, sans téléviseur ni téléphone portable. Cette communauté protestante ne semble pourtant pas avoir contrarié l’expansion du modèle de consommation de ce pays. (...) Le masque de l’“esprit libertaire” est alors employé, en contradiction avec son contenu historique, pour défendre un individualisme forcené et une incapacité profonde à penser le collectif. L’ultralibéralisme a engendré de véritables enfants soldats, non seulement dans les multinationales, mais aussi jusqu’au cœur de sa contestation (8). »

(8) Vincent Cheynet, « Pour en finir avec l’altermonde », La Décroissance, no 32, Lyon, juin 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Sam 10 Nov - 23:36

On nous aurait (encore) menti ???... Naaaan, impossible avec notre solide esprit critique, fièrement acquis à la seule force du mollet !!!... gniark

Toutefois, visionons tout de même ceci, des fois que... hé hé

The great global warming swindle, VOST, mars 2007, reportage diffusé sur la chaîne anglaise Channel 4, 1h 16
http://video.google.fr/videoplay?docid=-4123082535546754758&hl=fr

Citation :
Une vérité qui dérange (2006) avec Al Gore est présenté par beaucoup comme le film ultime prouvant sans contestation possible (mis à part quelques scientifiques de mauvaise foi à la solde du lobby pétrolier) la responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique.



Toute la démonstration repose sur le postulat suivant : le taux de CO2 présent dans l’atmosphère commande les variations de température sur terre en sa qualité de gaz à effet de serre. Sa concentration est en constante augmentation du fait des activités humaines ce qui a pour conséquence une augmentation de cette température : ainsi serait prouvée l’existence d’un effet de serre anthropique (donc additif) à l’origine de nombreux dérèglements déjà observés mais surtout à venir (augmentation de la fréquence et de l’intensité des phénomènes extrêmes = canicule, sécheresse, tempêtes, ouragans, précipitations diluviennes…).

Le documentaire de Channel 4 met à mal cette théorie sur de nombreux points dont deux sont essentiels :

non, le prétendu consensus scientifique sur la question énoncée par Al Gore et fondée sur les travaux de Naomi Oreskes en 2004, n’existe pas : les nombreuses personnes interviewées sont des chercheurs occupant des postes dans des établissements réputés (Richard LINDZEN, chef de fil des « sceptiques » exerce par exemple au MIT de Boston) et nous pouvons leur accorder autant de crédit qu’à ceux partisans de la théorie « orthodoxe » à moins de considérer que tous sont financés par EXXON Mobil ce qui est évidemment possible, mais douteux.
l’hypothèse de départ serait fausse : il existe bien une relation entre taux de CO2 et variation des températures mais celle-ci est inversée. Ainsi l’augmentation de la température n’aurait pas suivi mais précédé celle du taux de CO² ce qui ôterait à ce facteur toute influence et exonérerait de ce fait l’homme de sa responsabilité… Les facteurs naturels sont ici évoqués, en particulier le rôle du soleil : la variabilité de son activité mesurée par les tâches et l’intensité du vent solaire serait la cause majeure des variations climatiques terrestres.

Source :
http://acces.inrp.fr/eedd/climat/representations/debat_classe/des-videos-pour-aborder-la-controverse-sur-la-responsabilite-de-lhomme/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 0:12

Mais c'est quoi ces sources pédagogiques gniark

Tu lirais un peu plus de sites sérieux en suivants les liens sérieux que je donne généreusement, tu irais d'abord ici :
http://leliberalecolo.blogspot.com/

puis là :
http://www.climat-sceptique.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 2:01

Justement, j'attire l'attention des aimables pédaleurs aussi écolo-sensibles que couchés sur cette hypothèse d'activité solaire (et de rayons cosmiques et de nébulosité) prépondérante sur toute activitée terrestre dans les changements climatiques, dont il est question, entre autre ici :

http://www.climat-sceptique.com/article-5654147.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 10:11

Arf, ça tombe surper bien bravissimo

Moi qui lorgnait sérieusement vers un Quad de loisir motorisé thermique pour compenser la frustration d'abstinant écolo vertueux intégriste hé hé

Le rapport Lomborg me rassure sur la poursuite de mes activités de loisir favorites qui ne sont pour rien dans le dérèglement climatique. A moi la bécane, le SUV, le ski nautique, la moto neige, le Jet ski, le golf à Marrakech...

Et ça génère de la croissance au moins, c'est pas comme tourner en rond dans le centre ville à bobo couché bleeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 11:59

Citation :
Moi qui lorgnait sérieusement vers un Quad de loisir motorisé thermique pour compenser la frustration d'abstinant écolo vertueux intégriste
Ecolo intégriste-neo marxiste, stp !... à la une et la deux

Si la concentration des richesses et des ressources d'une minorité au détriment de tous les autres, ainsi que les effets délétères du modèle productiviste-consumériste neo-libéral sur l'éco-système (et sur l'homme, tout comme l'aura été le modèle productiviste communiste...), sont des évidences, le fait que la concentration de CO2 (0,05 % des composants présents dans l'atmosphère) n'aurait pas grand chose à voir avec le réchauffement climatique constitue une hypothèse scientifique alternative hautement probable pour de nombreux climatologues ostracisés par les médias de la pensée unique dominante.

J'insiste, à voir absolument : http://video.google.fr/videoplay?docid=-4123082535546754758&hl=fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Tristramg
confirmé


Nombre de messages : 16
Age : 33
Localisation : toulouse
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 15:22

J'ai regardé le film. Une heure et quart de perdue dans ma journée, mais ça fait toujours du bien de s'intéresser à d'autres points de vues.

Ce que l'on retient du film :

* Les changement de température sont exclusivement à mettre sur le dos sur l'activité de supernovae (activité déviée par le soleil)

* Le réchauffement global a bien lieu, mais n'est pas causé par l'homme
* Le réchauffement global n'a pas lieu

* Si la théorie du dérèglement climatique est aussi peu fiable, c'est parce qu'il y a des milliards qui sont investis dans la recherche chaque année

* La théorie du complot droite dure + milliers de chercheurs + milliers de journalistes + extrême gauche + décroissance-istes est plus crédible que les centaines de milliards et les millions d'emplois que représentent l'industrie automobile, aérienne et pétrolière

Je ne commenterai même pas sur le délire totalement ahurissant sur le potentiel des énergies alternatives en Afrique.

Le problème c'est que le taux de gaz à effet de serre est un équilibre. Il est émis par toute chose sur terre, et absorbé également. Une plante pour pousser consomme du CO2 qu'elle finit par relâcher en brulant ou se décomposant. Le problème c'est que l'homme lâche des quantité énormes de CO2 à un niveau tel que la nature ne pourra pas l'absorber. Ensuite il y a tout un processus en chaine qu'il est difficile de quantifier précisément (c'est pour ça que Al Gore dit que le modèle est compliqué) :

- il fait plus chaud donc les océans absorbent moins de CO2
- la surface de la calotte glacière diminue, donc les rayons du soleil sont plus absorbés au lieu d'être réfléchis donc la température augmente

Sachant que l'augmentation de la température est difficile à prendre en compte à cause de nombreux paramètres dans cet équilibre (absorption, émissions, nuages, soleil, hasard, type de gaz etc.).

Bref, croisez les informations, ne vous basez pas une vidéo et un site totalement démago. Et si vous êtes fan de la théorie du complot, je ne peux rien pour vous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 16:16

Citation :
J'ai regardé le film. Une heure et quart de perdue dans ma journée, mais ça fait toujours du bien de s'intéresser à d'autres points de vues.
Eh regarde, je te le fait à ta manière :
- Je viens de perdre 30 sec à lire ce commentaire
- Ce commentaire m'a été profitable car il rabache re-explique bien le point de vue dominant.

Citation :
Ce que l'on retient du film :

* Les changement de température sont exclusivement à mettre sur le dos sur l'activité de supernovae (activité déviée par le soleil)

* Le réchauffement global a bien lieu, mais n'est pas causé par l'homme
* Le réchauffement global n'a pas lieu
Ben ouais, mettre l'astro-physique à sa place, cad au tout premier rang, dans les phénomènes climatiques, m'apparait à moi extrèmement pertinant.
Que les températures aient significativement chuté pendant les trente glorieuses, au point d'avoir envisager dans les 70's l'avènement d'une nouvelle mini aire glaciaire ne t'interpelle pas ?...

Citation :
* Si la théorie du dérèglement climatique est aussi peu fiable, c'est parce qu'il y a des milliards qui sont investis dans la recherche chaque année
Ben ouais, le réchauffement climatique est désormais un big business en plus de constituer un parfait thème de propagande politique mondialisée à l'instar du terrorisme. Les mécréants qui en vivent et en abusent sont largement plus nombreux que ceux qui l'étudient rigoureusement. C'est un fait.

Citation :
* La théorie du complot [...]
Bravo, il faudrait inventer l'équivalent du point Godwin pour celui qui lâche le premier la formule magique de "La théorie du complot"; ça t'en ferait un !

Citation :
Je ne commenterai même pas sur le délire totalement ahurissant sur le potentiel des énergies alternatives en Afrique.
Va donc perdre encore une heure ou deux avec "Le cauchemard de Darwin", histoire de bien piger comment maintenir perpétuellement un continent dans l'esclavage. Mais non, j'suis con, c'est juste que de la vidéo...


Citation :
- il fait plus chaud donc les océans absorbent moins de CO2
- la surface de la calotte glacière diminue, donc les rayons du soleil sont plus absorbés au lieu d'être réfléchis donc la température augmente
Le monsieur t'a expliqué que les océans ont une inertie thermique de plusieurs siècles et que par conséquence, l'activité humaine contemporaine n'a rien à voir avec ses variations actuelles...
D'autre part, ça veut dire quoi déjà, le Groenland ???...

Citation :
Bref, croisez les informations, ne vous basez pas une vidéo et un site totalement démago. Et si vous êtes fan de la théorie du complot, je ne peux rien pour vous Smile
Deuxième point Godwin du complot pour toi...
Je t'avoue volontiers que ça me fait bien caguer de devoir reconnaître que j'ai sûrement méjugé la position d'un Claude Allègre sur le sujet ; mais maintenant il ne m'est plus possible de la rejeter en bloc comme toi...
D'autre part, les procédés du GIEC décrits dans le docu me suffisent pour lui ôter sa légitimité de fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 56
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 16:32

Je ne parlerai du sujet qu'en présence de mon avocat, maître Janco gniark

Allez c'est bon Seb, on ne te charriera plus parce que tu roule en scoot.

Bon ok le CO² n'est pas responsable, donc les hommes non plus, pas plus que le benzène, la dioxyne, le souffre, les COV...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 16:41

Romuald a écrit:
Je ne parlerais du sujet qu'en présence de mon avocat, maître Janco gniark
Justement, c'est quoi déjà, le principal agent de l'effet de serre, à des années lumières devant le CO2 (et à des années lumières derrière l'acitivité solaire)...

Ça serait pas la vapeur d'eau par hasard ?... bargeot


Mais heureusement, Janco-de-la-fondation-Hulot veille au grain :
http://www.manicore.com/documentation/serre/gaz.html à la une et la deux
Sauf que sa source scientifique aussi omnisciente qu'intarissable est peut-être bien salement polluée... pfui


Dernière édition par le Dim 11 Nov - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Tristramg
confirmé


Nombre de messages : 16
Age : 33
Localisation : toulouse
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 17:02

Évidemment je ne peux juger que du haut de mes connaissances. Ce ne sont pas mon diplôme d'ingé ou mon intérêt sur ce sujet qui font que je devienne un climatologue expert dans le domaine. J'ai donc pas trop envie de me chamailler sur des modèles scientifiques qui me dépassent (c'est à peine si je me souviens des lois fondamentales de la thermodynamique).

En ce qui concerne la théorie du complot, c'est justement que je n'y crois pas. Je ne crois pas qu'il y ait une alliance de personnes qui s'efforcent à maintenir un mensonge. Évidemment c'est beaucoup plus simple de se ranger du coté de la majorité, mais j'ai vraiment du mal à croire aux complots.

Pour ce qui est de l'Afrique, c'est plus les ordres de grandeurs énergétiques qui me font réagir. Un panneaux photovoltaïque de 1m² permet de produire 1kWh/j. Soit de quoi faire fonctionner une ampoule basse consommation pendant 50 heures ou un grand frigo pendant un jour. Une éolienne est encore plus rentable. En ce qui concerne le cout, il est généralement moins cher de faire une installation locale que de devoir mettre des poteaux électriques dans une région isolée, et c'est plus fiable que d'avoir un générateur plus susceptible de tomber en panne et qu'il faut approvisionner en essence. Pourquoi vouloir faire passer certains pays par une étape dont on essaye de se débarrasser ? Voudrais-tu t'assurer que l'Afrique garde toujours 40 ans de retard sur la France en l'obligeant à passer d'abord par le pétrole, puis devoir passer aux énergies alternatives parcequ'il n'y aura plus de pétrole à prix raisonable dans 50ans ?

Le cauchemar de Darwin n'a à peu près rien à voir avec la divagation qu'est ton film en ce qui concerne les problèmes énergétiques de l'Afrique. Il parle de conséquences de la mondialisation et de la chasse au produit moins cher. Je précise que j'ai habité 15 ans au Benin, Niger et Madagascar (parmi les plus pauvres).

En ce qui concerne les sommes en jeux, 10Millards ce n'est rien comparé aux sommes liées à l'industrie qui ont intérêt à garder un modèle de croissance à l'ancienne. Cet argument ne suffit donc pas à me convaincre que je suis manipulé.

Pour ce qui est du GIEC, moi j'avais entendu parlé de nombreuses pressions sur les scientifiques pour ne pas dramatiser les conséquences. Qui dois-je croire ? Une vidéo qui ne nuance aucun de ses propos ou ce avec quoi on me bassine tous les jours ? Désolé, j'insiste, je refuse de croire au complot et que les nombreuses publications de scientifiques soient intéressées et falsifiées.

PS : ton point Godwin spécial complot, c'est celui qui dénonce un complot ou celui qui refuse d'ouvrir les yeux pour voir la réalité d'un complot ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent44
confirmé


Nombre de messages : 11
Age : 44
Localisation : frossay
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 20:27

je voudrais bien adhérer à la théorie de l'activité solaire qui est plus importante sur le réchauffement climatique que le Co2 émis par l'homme mais bon sans déconner, on consomme chaque année 3500 milions de tonnes de pétrole dans le monde + 2500 milliards de m3 de gaz naturel + 2600 milions de tep (tonnes équivalent pétrole) de charbon sans parler de la houille, du bois (mais il consomme le Co2 aussi pour pousser), etc.
Et cette consommation frénétique a commencé avec la révolution industrielle, au milieu du 19e siècle. Avant on était moins nombreux et plus pragmatique, plus raisonnable sans doute aussi
Alors qui veut me faire croire que cette boulimie enérgetique n'a pas d'incidence sur l'environnement viens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Dim 11 Nov - 22:33

Citation :
Je ne parlerai du sujet qu'en présence de mon avocat, maître Janco

Citation :
J'ai donc pas trop envie de me chamailler sur des modèles scientifiques qui me dépassent (c'est à peine si je me souviens des lois fondamentales de la thermodynamique).

Tout pareil que vous les gars ---> et du coup, retour à la case propagande (certaine) et manipulation (possible, voir fort probable)... p'tet bin qu'oui

Théoriquement, chacun se fait son opinion sur les questions publiques et sur celles qui concernent la vie privée. Dans la pratique, si tous les citoyens devaient étudier par eux-mêmes l'ensemble des informations abstraites d'ordre économique, politique et moral en jeu dans le moindre sujet, ils se rendraient vite compte qu'il leur est impossible d'arriver à quelque conclusion que ce soit. Nous avons donc volontairement accepté de laisser à un gouvernement invisible le soin de passer les informations au crible pour mettre en lumière le problème principal, afin de ramener le choix à des proportions réalistes. Nous acceptons que nos dirigeants et les organes de presse dont ils se servent pour toucher le grand public nous désignent les questions dites d'intérêt général ; nous acceptons qu'un guide moral, un pasteur, par exemple, ou un essayiste ou simplement une opinion répandue nous prescrivent un code de conduite social standardisé auquel, la plupart du temps, nous nous conformons.

Edward Bernays
Propaganda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Tristramg
confirmé


Nombre de messages : 16
Age : 33
Localisation : toulouse
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Lun 12 Nov - 0:06

Bah, on se fait une opinion avec ce qu'on peut. Par exemple pour citer le nucléaire, je suis convaincu qu'il est possible de s'en sortir avec des énergies propres sans avoir une récession dans nos modes de vie. Pour ça je me base principalement sur le site de Jancovici : on prend ses chiffres, une calculatrice et on se fait sa propre opinion, et il est difficile de dire que ses chiffres soient pro-nuclaire (d'autant plus qu'ils correspondent bien à ce qu'affirment d'autres personnes, agences, organisation...)

Pour le dérèglement climatique c'est plus difficile puisqu'on ne peut pas juste additionner les tonnes équivalentes carbone, les watts et les kWh pour pouvoir quantifier soit-même. Que l'eau soit le plus puissant pour provoquer l'effet de serre, personne n'en doute. Il est facile de se rendre compte que généralement lorsqu'il fait nuageux il fait plus doux que lorsque le ciel est dégagé (ou voir les résultats après l'interdiction des avions sur les USA après le 11/9). Que les supernovae favorisent la formations de nuages, je reste très sceptique ; le modèle appris en primaire me semble encore pertinent. Que la mer ait une inertie de quelques siècles, j'en doute : en hiver je peux pas me baigner dans la mer ; en été si. Qu'on ait prévu une aire glacière pour ma génération je l'avais déjà entendu. Il y a même une théorie qui dit que c'est pour cela que les manifestations du dérèglement climatiques ne se font sentir que maintenant. Bref, je veux bien écouter, lire, voir plus de choses sur cette théorie. Peut-être que je changerais d'avis, mais ce n'est pas un film qui affirme en même temps qu'il n'y a pas de réchauffement et qu'il a bien lieu ou dit sort des monstruosité faramineuses sur le potentiel des énergies alternatives qui m'aideront à me faire une opinion.

Enfin, si je me souviens bien, il y a cinq ans les gens ne savaient pas vraiment ce que c'était le dérèglement climatique (« hein ? c'est pas la même chose que le trou d'ozone »), de nos jours même la théorie officielle de la propagande n'est pas bien connue ( « aaah bon ?! c'est pas les industries et les camions qui rejettent le plus de gaz à effet de serre ? »). Bush nie encore l'existence même du réchauffement global. Ceux qui le nient ouvertement sont encore nombreux et on en entend régulièrement parler (même si la police fait son travail : y'en a de moins en moins).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Lun 12 Nov - 0:29

Citation :
Tu lirais un peu plus de sites sérieux en suivants les liens sérieux que je donne généreusement

http://www.climat-sceptique.com/
je m'incline Arf, marci m'sieur, vraiment sensas celui-là...

Vrai ou Faux ? Testez vos connaissances
http://www.climat-sceptique.com/article-2136601.html
Citation :
Gaz à effet de serre

Les gaz à effet de serre sont dangereux pour la planète.
Faux
Sans eux, la Terre serait invivable ! L’effet de serre désigne le piégeage par l’atmosphère du rayonnement infrarouge émis par la Terre. Sans l’effet de serre naturel de notre atmosphère, les températures moyennes de globe seraient de 30 °C inférieures à celles que nous connaissons et la vie ne pourrait exister, si même elle existait, que sous des formes bactériennes rudimentaires.

Les gaz émis par les activités humaines occupent désormais une part prépondérante dans l’effet de serre.
Faux
Les gaz à effet de serre émis par les activités humaines (gaz carbonique, méthane, ozone, protoxyde d’azote, halocarbones) sont bien sûr en augmentation constante depuis la Révolution Industrielle et le boom démographique de l’humanité. Mais leurs effets cumulés comptent pour 3 W/m2, bien loin des 155 W/m2 dus à l’effet de serre naturel.

On ne sait pas quantifier la part humaine (anthropique) dans le réchauffement actuel
Vrai
Les modèles affirment que l’homme a une responsabilité dans le réchauffement constaté depuis 1860, mais ils ne savent pas la mesurer : l'amplitude des températures est trop faible, la résolution des modèles trop grossières, certains forçages trop mal connus. Autant dire que l’on nage dans le brouillard : les gaz à effet de serre peuvent représenter 30, 60 ou 80% du réchauffement observé (ce qui reste peu de toute façon). Les décisions prises en ce domaine (comme le protocole de Kyoto) reposent sur des incertitudes majeures.

Une diminution du CO2 atmosphérique pourrait elle aussi aboutir à des catastrophes.
Vrai
En l’état actuel de nos connaissances et des modèles informatiques, les chercheurs sont incapables de prévoir avec certitude les effets locaux d’une variation quelconque d’un élément du climat. Cela signifie qu’une baisse du CO2 pourrait aussi bien avoir des conséquences néfastes pour telle ou telle partie du monde. Par définition, l’imprévisibilité structurelle de la météo (et du climat local) se traduit par toutes sortes de catastrophes locales (sécheresses, innondations, cyclones, etc.). Les gaz à effet de serre ne sont pas l’alpha et l’oméga du climat sur Terre. Et l’idée que l’homme pourrait stabiliser un système aussi complexe par des décisions simples n’a guère de sens.

Le réchauffement récent est directement associé aux concentrations de CO2 et autres gaz à effet de serre.
Faux
Si « directement » signifie un rapport de causalité direct et immédiat. Entre 1918 et 1940, la surface s’est réchauffée assez vite (de l'ordre de 0,4 K) avec une concentration de CO2 croissant de 7 ppm. Entre 1940 et 1970, la surface s’est refroidie (de l'ordre de 0,1 K) avec des concentrations de CO2 augmentant de 18 ppm. La relation n’est donc pas linéaire (cf. schéma ci-dessous). En fait, l’évolution des températures du globe dépend de bien d’autres facteurs, dont la plupart sont naturels. A commencer par l’activité du Soleil, qui est la vraie centrale énergétique du climat. Et d'autres facteurs anthropiques (usages des sols, aérosols) influent le climat, mais ils sont aujourd'hui très mal pris en compte par les modèles, et même très mal mesurés à la base.

Quant-aux motivations du méchant révisionniste climatologique, je les trouvent fort sympathiques...
http://www.climat-sceptique.com/article-5044801.html

Citation :
D’ailleurs, je suis personnellement favorable à une sortie volontariste du fossile pour des raisons non climatiques, cette transition énergétique étant de toute façon nécessaire au cours de ce siècle. Je ne souhaite donc pas spécialement défendre les vertus éternelles de la trilogie pétrole-gaz-charbon. Pour autant, rien de plus agaçant que les trépignations irréalistes nous enjoignant de réduire très vite les émissions sans jamais chiffrer les éventuelles conséquences pour le développement économique, notamment celui des géants indien et chinois, et pour le bien-être de leur population représentant le tiers de l’humanité. Sans parler des autres pays émergents.
...
Le problème de fond est : quel est l’état réel de notre connaissance du climat et que pouvons-nous prédire de fiable sur son évolution ? Certains préfèrent donner une réponse exagérée, voire fausse pour « servir la bonne cause ». Je ne partage pas cette vision selon laquelle la fin justifie les moyens. La science n’a rien à gagner si elle continue de cautionner ces dérives manipulatrices.
Quant au protocole de Kyoto, il a été décidé en 1997, avant même que le GIEC / IPCC ne se prononce de manière claire sur la part anthropique du réchauffement (le second rapport, publié en 1995, restait très flou à ce sujet). C’est donc la preuve que la décision politique a été relativement indépendante du progrès réel des connaissances.
...
Un dernier mot : l’humanité est confrontée à des problèmes bien plus graves que quelques dixièmes de degré celsius de hausse de ses températures de surface et aucune catastrophe réelle n’est attribuable à 200 ans de « réchauffement anthropique ». On ne peut en dire autant dans d’autres domaines, comme la santé, où les morts évitables se comptent par millions chaque année. La création artificielle d’un état d’urgence climatique masque parfois la réalité des états d’urgence sanitaires, économiques ou environnementaux.
...
je pars du principe que tous les chercheurs sont honnêtes (à part les très rares fraudeurs) et qu’ils ont le droit d’exprimer leurs craintes en tant que citoyens. Certaines projections de certains modèles donnent des résultats que l’on peut légitimement considérer comme alarmants. Mais au-delà, les problèmes commencent.
...
Toute personne suivant de près l’actualité scientifique (c’est mon métier) sait qu’il y a très loin entre un communiqué de presse et le contenu d’une étude : dans le premier, on en rajoute toujours un peu, voire beaucoup. Ce n’est pas propre aux sciences climatiques, et tout aussi répandu en sciences biologiques par exemple. Je pense que certains chercheurs se prêtent trop facilement à ce jeu et que leurs déclarations sont sans commune mesure avec leurs travaux. Exemple : quand on analyse le bilan de masse du Groënland avec un nouvel instrument (GRACE) encore mal calibré et sur une période très courte (2002-2006), on évite d’en déduire des généralités sur les 100 ans à venir. Cette évidence n’échappe même pas à un non-spécialiste, c’est du simple bon sens.
Ensuite, l’existence même du GIEC / IPCC implique une forte politisation et médiatisation de la recherche climatique. Ce n’est évidemment pas propice à la sérénité, certains chercheurs se sont plaints de cet état de fait ou ont démissionné du GIEC (Pielke, Christy, Landsea, Lindzen, Reiter, etc.).
...
ce consensus [scientifique sur le réchauffement climatique] est une illusion. Son contenu réel est très faible : il existe un réchauffement climatique, les émissions humaines de gaz à effet de serre y jouent un rôle. Au-delà, plus rien ou presque. La critique sceptique ne remet pas en question ces deux évidences – au mieux, elle suggère de réfléchir sur l’exactitude des 0,7°C de hausse 1850-2005 compte-tenu de la médiocrité des mesures anciennes, des incertitudes des méthodes d’homogénéisation sur les données antérieures à 1950 et des divers biais directs d’enregistrement tenant aux changements d’environnement des stations météo de surface.
...
Sinon, je pense que nous aurons dans les années à venir quelques surprises en ce qui concerne le soleil, son irradiance totale et spectrale, ses interactions avec l’atmopshère, les océans et le rayonnement cosmique. Contrairement à ce que l’on croit, la centrale énergétique de notre planète est encore très mal connue. Les missions satellitaires en cours et l’intégration de nouveaux paramètres dans les modèles devraient faire avancer les choses. De nombreuses indices et travaux de détection-attribution suggèrent que le rôle du soleil est globalement sous-estimé par la modélisation actuelle, le rôle des gaz à effet de serre étant probablement surestimé à son détriment.
...
Les prévisions, comme le bilan de masse arctique/antarctique et le hausse du niveau des mers, restent très en deçà du catastrophisme ambiant, de même que le haut des fourchettes du réchauffement 2100, révisé à la baisse. Certains points du quatrième rapport GIEC / IPCC sont à mon sens critiquables – et seront critiqués ici le temps venu, puisqu’il est aujourd’hui interdit de citer le contenu de la version provisoire. On peut au moins signaler, comme l’a déjà fait Nature, que la fameuse « courbe de hockey » (montrant l’étrange évolution de la température des 1000 dernières années dans le TAR 2001) n’est plus considérée comme la seule valable, d’autres reconstructions faisant la part belle à la variabilité naturelle du climat étant aussi intégrées. Une fois de plus, on mesure combien la mise en valeur de certaines conclusions provisoires dans le « Résumé pour décideurs » du GIEC est de nature à induire les lecteurs en erreur sur l’état de la recherche et de son soi-disant consensus.


Dernière édition par le Lun 12 Nov - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Lun 12 Nov - 1:24

Tristramg a écrit:
Que l'eau soit le plus puissant pour provoquer l'effet de serre, personne n'en doute. Il est facile de se rendre compte que généralement lorsqu'il fait nuageux il fait plus doux que lorsque le ciel est dégagé
[...]
Que la mer ait une inertie de quelques siècles, j'en doute : en hiver je peux pas me baigner dans la mer ; en été si.
Arf, tu es désarmant de candeur... Car il semblerait bien que la couverture nuageuse terrestre "globale" participe activement au refroidissement non moins terrestre et "global"...
D'autre part, quand tu "sondes" l'océan à toi tout seul, été comme hiver, à quelle profondeur te trouves-tu, -5000, -500, -50, -5 ou -0,5 m ?...
Enfin, chapeau à toi de valider un modèle énergétique à la calculatrice d'après les données d'un fuhrer guide qui pour être aussi charismatique que scientifique n'en est pas moins idéologique.
Attention, je ne te jette pas la pierre car je suis bien moins jeune et pourtant sûrement bien plus ignare que toi en la matière.
Tu vois, ce que je déteste avant tout, c'est bien d'avoir à perpétuellement constater combien on nous envoie paître, nous le troupeau, sur tous les plans et sans aucun espoir raisonnable que cela ne varie jamais d'un seul gramme de CO2... p'tet bin qu'oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Tristramg
confirmé


Nombre de messages : 16
Age : 33
Localisation : toulouse
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Lun 12 Nov - 22:21

Ah ;) enfin un point Godwin, un vrai chapeau

Ce Führer tellement idéologique, avec ses chiffres, j'arrive aux conclusions contraires aux siennes... On ne peut pas m'accuser de mettre de la bonne volontée Smile Tout comme à aucun moment je ne nie le moindre point de ton VRAI / FAUX. Je pense qu'aucun des vrais scientifiques remet en cause ces données.

Personne n'affirme qu'il faut décarbonner l'atmosphère ni que l'homme est responsable de 100% des gaz à effet de serre (à part peut-être des journalistes faisant un article basé sur une dépêche AFP).

Je me suis quand même renseigné sur la théorie histoire de pas mourir bête si je me fais écraser par une voiture demain. Ce que j'ai trouvé, c'est ça : http://www.mps.mpg.de/images/projekte/sun-climate/climate.gif
Il est à noter qu'eux ne mesurent que la quantité d'énergie solaire arrivant au sol (et non pas les tâches solaires, ou les activités de supernovae). Une autre version qui compte les tâches solaires est http://en.wikipedia.org/wiki/Image:Temp-sunspot-co2.svg

Sinon il y a aussi ce graphe qui montre les résultats les résultats d'une simulation qui prend en compte cinq paramètres (dont l'activité solaire) : http://en.wikipedia.org/wiki/Image:Climate_Change_Attribution.png

Très intéressant est aussi http://stephenschneider.stanford.edu/Publications/PDF_Papers/DamonLaut2004.pdf expliquant les erreurs commises pour le calcul de l'activité solaire, qui font que la théorie de l'activité solaire n'explique partiellement (et de moins en moins) la courbe de températures à partir des années 80.

Dernier lien que je voulais montrer : la population mondiale sur 12 000 ans. Pour comparer, la terre a 4 500 000 000 ans (soit 200 000 fois plus) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Population_curve.svg

Par contre il est bien évident que peut importe l'explication scientifique, ce n'est pas un prétexte pour oublier les milliers d'autres problèmes. Mais évitons de répéter la connerie du nucléaire et laisser les générations suivantes dans la merde avec un situation insolvable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   Mar 13 Nov - 1:06

Citation :
Très intéressant est aussi http://stephenschneider.stanford.edu/Publications/PDF_Papers/DamonLaut2004.pdf expliquant les erreurs commises pour le calcul de l'activité solaire, qui font que la théorie de l'activité solaire n'explique partiellement (et de moins en moins) la courbe de températures à partir des années 80.
Ouais-ouais... pouet pouet
Pareil ici aussi : http://www.eawag.ch/organisation/abteilungen/surf/publikationen/2004_eanews_beer_ray

Citation :
En ce moment, l’hypothèse danoise est donc plutôt en perte de vitesse, même si ses défenseurs n’ont pas encore dit leur dernier mot. Il s’avère une fois de plus que le climat est bien trop complexe pour pouvoir expliquer ses changements à partir d’un seul mécanisme.

Sauf que... The Sun is still alive banane

http://motls.blogspot.com/2007/10/svensmark-and-friis-christensen-reply.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CO2 MON AMOUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
CO2 MON AMOUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hidalgo, un amour de Fjord
» affiches film "un amour de coccinelle"
» Lui et moi c est une sacree histoire d amour !
» Harley, mon amour de cheval !
» Message d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Forums Spécifiques :: Forum Ecocitoyenneté & Ecomobilité-
Sauter vers: