Le forum du Vélo-couché

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Et si "ils" faisaient exprès ?

Aller en bas 
AuteurMessage
seb2nantes
souverain du bent
avatar

Nombre de messages : 915
Localisation : La Chapelle sur Erdre (44)
Monture(s) : avec des roues
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Et si "ils" faisaient exprès ?   Mer 3 Jan - 0:33

J'ai beaucoup apprécié l'analyse de Jean Thevenet au sujet des emmerdes à répétition causées par la bagnole à l'encontre de tous les autres usagers "alternatifs" des réseaux secondaires.

http://pourlaterre.free.fr/et_si_ils_faisaient_expres.html

Citation :
ET SI C'ÉTAIT EXPRÈS POUR FORCER LES NON AUTOMOBILISTES À S'ACHETER DES VOITURES?
Je sais, cela paraît énorme, mais je vous invite à considérer la logique de cette paranoïa. Nous savons que les lois du fric peuvent expliquer des choix qui vont tout à fait contre le confort des populations. L'hypothèse est qu'ici il y a aussi un intérêt à grossir la nuisance de cohabitation pour mieux implanter l'automobile dans les pays émergents.
Le réseau routier secondaire est, dans ces pays, celui qui offre un potentiel d'alternative à la voiture encore largement utilisé, c'est là où l'on marche, ou l'on pédale, c'est ce type de réseau qui permet de faire des trajets en se passant de voiture, et là ou le marché automobile n'est pas saturé (dans les pays en cours de développement), subsiste sur la route charrettes, piétons, cyclistes, cars... qui sont à la fois des obstacles à la voiture qui roule, et des alternatives à l'utilisation d'une voiture. C'est sur ce type de réseau que l'on se sent plus en sécurité puisque ça circule moins et moins vite, ainsi, il peut se passer des années, voir des décennies avant que toute la population renonce à ces moyens de transport dépassés qui ont pour particularité de ne pas faire tourner l'économie: ils sont trop sobres... Alors, les automobilistes sont contraints à cohabiter avec tout ces usagers de la route, usagers qui de plus se passent de voiture tant qu'il est possible de s'en passer!!!
Si on inonde le réseau routier de voitures qui "sèment la terreur" sur ces routes, alors, rapidement cela dissuade de continuer à y circuler à pieds, en charrette, à cheval, à vélo... Quand je dit "terreur" le terme est un peu fort. Il s'agit d'une usure du moral des récalcitrants à la voiture. Si la cohabitation est difficile, et que les petits incidents sans grosse importance se cumulent, jour après jours, ans après ans le moral s'use... Ce type de nuisance ne grossit pas d'une façon sensible le nombre de tuées sur la route ou les consultations médicales: on ne va pas en effet aller officiellement se plaindre à une administration pour avoir été frôlé, gêné, avoir eu des rapport difficiles si on est pas blessé physiquement, et quand bien même certains le feraient il est peu probable que l'on comptabilise de telles plaintes. Bien que réelle et répétée, cette agression est donc non officielle: ainsi, il est possible d'installer cette nuisance sans obstacle officiel: la population ne va pas non plus aller manifester pour un phénomène s'installant insidieusement et progressivement. Alors, tout simplement elle s'installe et pour celui qui vit avec ça finit par devenir "vraiment trop chiant". Pire encore, puisque cela s'installe peu à peu, le mécanisme du "trop chiant" n'est même pas conscient: on en a marre sans forcément savoir pourquoi. Alors le récalcitrant se décide à franchir le pas: il achète lui aussi une voiture. Ainsi la voiture devient indispensable.
Cette hypothèse paraît énorme mais cela a marché chez nous, et marche à nouveau ailleurs dans le bon sens pour les lois du commerce: On ne peut pas rendre les conducteurs agressifs eux même, mais la façon dont la voiture restitue le mouvement influe bien plus: ainsi, une voiture qui diminue les sensations de vitesse rend son conducteur plus agressif sur l'extérieur, malgré lui (sauf si il est anormalement vigilant): il trépigne d'impatience plus facilement, et sans le faire exprès roule d'une façon désagréable voir dangereuse pour les "sans voiture". Sur ce plan je vous demande d'observer sans parti pris, la différence de comportement de automobilistes en fonction de leur type de voiture. Cela est encore plus sensible chez les femmes qui se basent plus sur la globalité des sensations que les hommes. Et c'est dans le quotidien, dans les villages, les allées de lotissement, dans les petites rues, dans les campagnes, que ce phénomène est plus marqué, justement là où il y a cohabitation fréquente entre automobilistes et "sans voiture".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reopen911.online.fr/
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 57
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: Et si "ils" faisaient exprès ?   Mer 3 Jan - 0:45

Pardon pour mon omni présence qui risque de froisser les révolutionnaires à deux balles gniark

Maintenant que le processus est bien ancré chez nous, ils pourraient pas nous lâcher avec leur patinage d'embrayage et surrégime au ralenti car il est hors de question pour moi de passer par la case motorisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 48
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Et si "ils" faisaient exprès ?   Mar 15 Juin - 13:24

Halte aux nuisances piétonnes !
http://tir-aux-pietons.ouvaton.org/ hé hé

L'équipe de tir aux piétons a écrit:
Le combat parait inégal, mais comme le dit le poête: "La pente est dure, mais j'ai un V6". Aussi, il ne faut pas perdre espoir. Un jour, peut être, arriverons nous à repousser les piétons hors des villes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
canis familiaris
phénix du bent
avatar

Nombre de messages : 1221
Age : 48
Localisation : Naoned
Monture(s) : assise, pliée, debout, couchée
Kilométrage : 1
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Et si "ils" faisaient exprès ?   Mar 29 Juin - 17:37

Le sale air de la peur…
http://velofun.fr/2010/06/19/dangerosite-velo-paranoia-interet-modalite/
(source : le jône... hé hé )

Velofun a écrit:
Plus on roule en vélo, moins on consomme d’essence. Plus on roule en vélo, moins on est dans le même temps tenté d’acheter une voiture (ou une deuxième voiture disons), or la voiture c’est de la TVA, de l’emploi (de moins en moins), de la juteuse prime d’assurance, plus on roule en vélo moins on paie de parking, de PV etc etc.

Du coup, les discours curieux (euphémisme) sur l’insécurité que le vélo engendrerait, sont plus faciles à comprendre. Si on ne prend pas en compte cette donnée économique, la fixette sur la sécurité du vélo en ville (rappel : 2% des trajets) dans un pays ou 12 personnes sont tuées chaque jour en voiture ou par une voiture (5000 par an, chiffre excellent on en était à 8000 il n’y a pas si longtemps) devient illisible. Si en revanche on intègre cet aspect, elle devient limpide. En résumé : haro sur le vélo (tout en susurrant en public un timide « vive le vélo » parce que ça fait tendance).

(...)

Il est compliqué d’attaquer le vélo de front parce que ce serait contre-tendance et en outre difficile, il n’y a pas grand chose à lui reprocher.
La seule tactique jouable est de le faire passer pour un truc présentant un niveau de risque inouï, et ça c’est relativement simple : le bon peuple adore frissonner.
(...) on peut compter sur l’aide d’un certain nombre d’intervenants ayant eux aussi intérêt au flinguage du vélo en ville, et pour servir le tout il y a les instituts de sondages, qui nous bombardent tellement en continu de chiffres à la noix, que plus personne ne se donne la peine de regarder de près leurs résultats.
Problème… (les points de suspensions c’est pour donner un petit côté suspens)….le calendrier presse. Si on veut faire passer le vélo pour une forme hype de suicide de groupe, il faut faire vite et donc taper fort, c’est impératif.
Pourquoi ? Simple, plus le vélo va se répandre moins il sera « perçu comme dangereux », par ailleurs toutes les études viennent corroborer ce que la logique commande : le risque associé au vélo décroit au fur et à mesure que sa pratique se répand.
(...)
Bref, y a urgence, il faut faire paniquer vite (après ce sera trop tard).
Du coup, le tir groupé confine au spectaculaire, excusez du peu :

* Décembre 2009 la déléguée à la sécurité routière tente d’éradiquer les cyclistes
* Début juin 2010 AXA démontre sur la base d’une hilarante enquête SOFRESS qu’aller chercher le pain en vélo est un sport extrême
* Mi juin 2010, les députés de l’UMP sortent de leur sieste pour relancer le vieux débat vicieux du casque obligatoire(...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pieterhugo.com/selected-work/the-hyena-other-men/2.jp
Romuald
Abonné absent
avatar

Nombre de messages : 3944
Age : 57
Localisation : Nantes, Loire très Inférieure (44)
Monture(s) : Décathlon avec frein à disque
Kilométrage : zéro pointé
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: Et si "ils" faisaient exprès ?   Mar 29 Juin - 18:23

Et en ce moment faut pas se plaindre, on doit réellement atteindre les 2 %.

C'est d'ailleurs assez comique de voir des mecs tendre le bras pour contourner les giratoires gniark

Par contre j'suis passé par Ste Luce depuis que le périph est coupé et la bande cyclable de 20 cm qui a permis il y a 20 ans de se faire labelliser "ville cyclable", pas glop nein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colibri
son excellence du royaume du bent
avatar

Nombre de messages : 2088
Age : 31
Localisation : Epinal (Vosges 88)
Monture(s) : Lynxx attack blanc 406/559 vendu, et Baron xs noir 406/700 vendu également. Membre illégitime du forum donc ^^.
Kilométrage : 1500 sur Lynxx et peut-être 2500 sur Baron...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Et si "ils" faisaient exprès ?   Mer 30 Juin - 9:35

Il y a une manière plus radicale : la pollution que les cyclistes courageux s'étalent au fond des poumons.. surtout avec les diesel récents (une voiture vendue sur deux qui plus est). Bref, le cycliste est vraiment en voie de disparition, sauf dans les centres villes fermés à la circulation (tiens, à Epinal plusieurs rues seront interdites aux voitures pour l'été, en test, avec possibilité que ça reste comme ça). Les rues alentours mises en sens unique à l'époque où c'était la mode repassent en double sens, ce qui créera un petit contournement et une petit bulle d'hyper centre peut-être agréable (surtout par rapport aux quads et motos/scooters nauséabonds qui aiment tant faire gueuler leur moteur et repasser 4-5 fois dans la même rue...). pas content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/colibri4
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si "ils" faisaient exprès ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si "ils" faisaient exprès ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "scooter"
» comment acquérir un "bon" swing
» PAIRCUI "CIRCUS" nouvelles photos P3
» mes "trucs" pour soigner les verrues des poulains
» Les articulations "craque"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Vélo-couché :: Forums Spécifiques :: Forum Ecocitoyenneté & Ecomobilité-
Sauter vers: